Está en la página 1de 4

www.union-sainte-cecile.

org
Caecilia 1/2006 : Liturgie
© Union Sainte Cécile - Strasbourg

Le Psaume
responsorial
Michel STEINMETZ

Le psaume une place toute particulière comme


réponse priante et chantante à la
Il n'est donc pas surprenant que
les premiers chrétiens aient eux-
responsorial : Parole proclamée.
Ainsi allons-nous faire un constant
mêmes repris les psaumes comme
base de leur prière : ils suivaient en
réponse de aller-retour entre notre temps et les
temps si instructifs des origines du
cela et la pratique de Jésus, et celle
du judaïsme, dont ils étaient ou issus
l'assemblée à la christianisme et des pratiques liturgi- ou proches.
ques d'alors pour envisager la portée Cette habitude perdure durant les
lecture proclamée. du psaume en tant que tel dans la premiers siècles : Paul encourage le
prière de l'Eglise, son lieu propre, chant «des psaumes, des cantiques
Si les bienfaits de la réforme litur- son ministre et ses mises en œuvre. et des hymnes spirituels» (Col 3, 16-
17) et nombreux sont les Pères de
gique ont été nombreux, il en est un 1. L'histoire du Psaume l'Eglise et les historiens qui nous ont
qu'il faut souligner, c'est la redécou-
verte du psaume dit «responsorial». Avant même de retracer très som- rapporté la pratique courante - voire
Deux précisions s'imposent d'emblée mairement la place du psaume dans exclusive - du chant des psaumes
: ce psaume n'est pas forcément le la liturgie chrétienne, il est indispen- lors des célébrations chrétiennes.
seul de la célébration, et, par ailleurs, sable d'aborder son statut au sein Citons simplement : Tertullien,
la liturgie tridentine comportait le des Ecritures. Eusèbe, Basile, Augustin, Jean
«graduel» après l'épître, un extrait de Chrysostome…(6)
a. Le psaume : une prière
psaume à la forme si développée et Le Livre des Psaumes prend 2. Le lieu du psaume
aux si nombreux mélismes qu'il était
dévolu à un chantre ou à la schola
place parmi les autres livres de responsorial
l'Ancien Testament. C'est un ensem-
sans participation possible de l'as- ble de 150 poèmes, en fait des priè- «La première lecture est suivie du
semblée. Aujourd'hui, le psaume res- res, qui se font l'écho de l'ensemble Psaume responsorial, ou graduel,
ponsorial évoque d'entrée de jeu la des sentiments de l'âme humaine et qui fait partie intégrante de la Liturgie
réponse des fidèles. croyante : misère, doute, colère, ven- de la Parole.» PGMR 36
Une mode curieuse perdure cepen- geance, confiance, joie, exultation… a. Le lien à la Liturgie
dant parfois : celle du «chant de médita- Ce qui est remarquable, c'est que de la Parole
tion», un chant comme un autre, un can- ces textes reflètent l'existence d'un Il est clairement évoqué par la
tique reprenant de près ou de loin un chacun et sont pourtant Parole PGMR. De cette unité profonde
thème abordé par la ou les lecture(s) du divine. Ils portent la trace d'une vie découlent plusieurs conséquences :
jour… On se reportera à l'excellente marquée par la présence de Dieu,
contribution de Marcel Metzger dans ce On ne saurait remplacer le
même numéro et sur ce même sujet d'un Dieu assumant et transformant psaume par un autre chant à ce
pour se rendre compte que cette habi- la sombre humanité. Nombre de moment de la célébration, par res-
tude n'est absolument ni fondée ni défen- psaumes peuvent être lus(2) comme pect pour la Parole de Dieu.
dable. annonçant le Christ. Le psaume responsorial est une
b. Le psaume : une histoire réponse de l'assemblée à la lecture
Pour se réapproprier la place émi- proclamée. «Dans les lectures, Dieu
nente du psaume responsorial au Faisant partie du canon des adresse la parole à son peuple…
cœur de la liturgie de la Parole, il faut Ecritures, le psaume a été «la» Cette parole divine, le peuple la fait
se souvenir que le chant d'un prière du peuple élu : la Bible, là sienne par ses chants…» PGMR 33.
psaume peut heureusement accom- aussi, porte de nombreuses traces On retrouve le double statut du
pagner une procession d'entrée ou de l'utilisation liturgique des psau- psaume : il est Parole de Dieu, et
de communion et que les antiennes mes(3). Et le Christ lui-même dans les paroles données à l'homme par Dieu
du Missel sont majoritairement Evangiles prie avec les psaumes : il pour lui répondre !
empruntées au Livre des va au Mont des Oliviers après avoir Le lieu idéal du psaume apparaît
Psaumes(1), mais que celui qui suit la chanté les psaumes(4) ; sur la Croix, être l'ambon, d'où sont proclamées
première lecture de la messe tient il cite les psaumes…(5) les autres lectures bibliques.

1 CÆCILIA - Diocèse d’Alsace


LE SEIGNEUR EST MON BERGER - Z 22
Texte : AELF - Musique : Joseph GELINEAU - Éditions du Cerf

Ce psaume n'est de loin pas une nouveauté !


Il nous a paru cependant intéressant à deux titres : les psaumes " en français " du Père Joseph GELINEAU
ont connu, à leur sortie, un tel engouement qu'il était normal de s'en souvenir ; par ailleurs, cette œuvre a
été comme la matrice de la psalmodie en français.
Joseph GELINEAU ouvrait par là une voie pour nombre de compositeurs après lui ; il l’ouvrait d'autant
mieux qu'il s'était intéressé au plus haut point et avec un degré de scientificité considérable à l'histoire des
formes musicales dans les premiers siècles de l'Eglise.
La psalmodie quelque peu ornée épouse à merveille le texte biblique en servant sa déclamation chantante.
Dans la fidélité à la tradition de l'Eglise et au génie de ses pratiques liturgiques, voici donc un bon, un beau
psaume " en français ".

www.union-sainte-cecile.org
Caecilia 1/2006 : Liturgie
© Union Sainte Cécile - Strasbourg
Antienne

Strophes

Diocèse d’Alsace - CÆCILIA 2


www.union-sainte-cecile.org
Caecilia 1/2006 : Liturgie
© Union Sainte Cécile - Strasbourg

b. L'ambon… 4. La mise en œuvre d. Comment choisir le psaume?


«Il doit y avoir dans l'église un lieu du psaume Comme pour les lectures, les
élevé, stable, bien disposé et suffi- psaumes et leurs refrains se trouvent
samment noble. Ce lieu doit : 1. cor- a. Le chant dans le lectionnaire. Le psaume est
respondre à la dignité de la parole de Si la PGMR emploie, sans doute toujours en relation avec la première
Dieu, 2. rappeler clairement aux fidè- maladroitement, le terme «dire» en lecture. Pour favoriser la participation
les qu'à la messe est préparée la parlant du psalmiste, il est évident du peuple, le lectionnaire fournit éga-
double table de la parole de Dieu et que le psaume est par nature chanté. lement un choix de psaumes com-
du corps du Christ, 3. et enfin favori- A l'origine, les psaumes sont des muns et d'antiennes convenant pour
ser l'audition et l'attention des fidèles prières chantées (cf. note 4). les différents temps liturgiques et
durant la liturgie de la Parole.» L'éventualité de réciter le psaume est fêtes.
évoquée mais la PGLR s'emploie à e. Le silence
PGLR 32(7) rappeler que «le psaume responso-
Le lectionnaire précise encore rial est normalement chanté» (20). Il fait partie de la liturgie de la
qu'il est judicieux que l'ambon soit Parole, car elle doit être célébrée de
assez large pour accueillir plusieurs b. L'art de psalmodier manière à favoriser la méditation. La
ministres et dispose d'un éclairage Les textes le reconnaissent eux- PGLR 28 propose plusieurs temps
suffisant. On notera qu'il est question mêmes : il n'est pas forcément évident de silence, dont un avant les lectu-
d'un lieu élevé, c'est-à-dire visible de de bien psalmodier, de trouver le juste res, soit après le psaume. Pourquoi
tous et permettant la proclamation la ton de voix qui convient à cette procla- pas ?
plus digne et la plus efficace des lec- mation qui n'est ni chant véritable ni
tures. On se souviendra à ce propos discours mais déclamation chan- Le psaume responsorial invite
tante… Faut-il rappeler que la psal- toute l'assemblée à intérioriser la
des ambons antiques qui nous sont modie servait jadis à rendre plus audi- Parole proclamée et à la mettre en
parvenus et que l'on peut aujourd'hui bles les paroles du psaume ? écho, en résonance, avec la vie du
encore contempler à Rome en croyant. Il invite cette même assem-
l'église Saint-Clément ou Sainte- c. Comment mettre le psaume
responsorial en œuvre ? blée à répondre à l'initiative toujours
Sabine. Si le psaume est aussi première de Dieu. Si Dieu nous
appelé graduel, c'est précisément Deux cas de figure sont évoqués :
«la forme responsoriale et la forme donne des mots pour le chanter,
parce qu'il se chantait sur les mar- comment ne pas nous en servir ?
ches… de l'ambon ! directe» (PGLR 20).
«Dans la forme responsoriale,
c. ...ou un autre endroit préférable dans la mesure du possi-
approprié. ble, le psalmiste, ou chantre du
La PGMR indique que le psaume psaume, proclame les versets, et
peut aussi être exécuté d'un «autre l'assemblée entière participe par un
endroit approprié» que l'ambon refrain. Dans la forme directe, il n'y a
(N°36). Dans le cas, sans doute, où pas de réponse de l'assemblée inter- (1) Ces antiennes sont prévues pour être dites
c'est la schola ou même l'assemblée calée dans le psaume ; celui-ci est lorsqu’ aucun chant n'est prévu à ce moment-
qui se charge du psaume(8). La chanté, soit par le psalmiste seul, là.
tandis que l'assemblée se contente (2) On pourra ici citer en exemple la littérature
PGLR, quant à elle, ne mentionne d'écouter, soit par tous ensemble». des Pères de l'Eglise.
que l'ambon comme lieu adéquat (PGLR 20) (3) On sait par exemple, que les pèlerins arri-
(N°22). Deux manières de faire qui n'ap- vant vers Jérusalem chantaient les psaumes
3. Le ministre du psaume pellent aucun autre commentaire. 120 et suivants : «J'étais dans la joie quand on
Ajoutons seulement que l'antienne m'a dit : nous irons à la maison du Seigneur».
Dans les premiers siècles, le est importante car elle aide à saisir le (4) C'étaient les psaumes 115 à 118 que l'on
chant du psaume était dévolu à des sens spirituel du psaume et que pour chantait après le repas pascal.
chantres ; ce fut parfois même le dia- s'assurer d'une belle participation (5) «Mon Dieu, pourquoi m'as-tu
cre, comme en Gaule du temps de des fidèles, il convient de la chanter abandonné ?» Ps 22, 2. Ou «En tes mains, je
Grégoire de Tours ou à Rome avant le plus justement et sûrement possi- remets mon esprit» Ps 31, 6.
Grégoire le Grand. ble une première fois avant d'inviter à (6) On se reportera pour une étude approfon-
Cette disposition d'un ministre la reprise. die et bien menée de cette période à André
liturgique spécifique du psaume per- On peut imaginer aussi qu'une PONS, Droit ecclésiastique et musique
dure. Nous en voulons pour preuve assemblée familiarisée avec la psal- sacrée, tome I, Editions de l'Œuvre de Saint-
que la PGMR (36) et la PGLR (20) modie se réponde en deux choeurs, Augustin, Saint-Maurice, 1958.
un côté de la nef alternant avec l'au- (7) Il s'agit de la Présentation Générale du
évoquent le psalmiste ou chantre du tre ; tous reprendraient en chœur le Lectionnaire Romain. Cf. aussi PGMR 272.
psaume… La PGLR va encore plus refrain. Là où il n'est pas possible de (8) On imagine mal un chœur entier se masser
loin en soulignant qu' «il est très sou- chanter le psaume, l'orgue pourra à un ambon… Mais peut-être pourrait-on délé-
haitable d'avoir, dans chaque com- assurer un discret fond musical pen- guer quelques choristes au chant du psaume ?
munauté d'Eglise, des laïcs doués dant qu'un lecteur lira, plutôt procla- (9) Si le chantre-animateur exécute le
dans l'art de la psalmodie, dans la mera, les strophes ; l'assemblée, psaume, il le fera à l'ambon et s'abstiendra de
bonne proclamation des textes et la quant à elle, déclamera le psaume diriger l'assemblée. Le lieu de la Parole n'est
diction» (56)(9). par un refrain. pas celui de l'animation !

3 CÆCILIA - Diocèse d’Alsace


www.union-sainte-cecile.org
Caecilia 1/2006 : Liturgie
© Union Sainte Cécile - Strasbourg

E
U IP FICHE DE TRAVAIL
ÉQ
EN
L'histoire du Psaume
Le psaume : une prière
Le psaume Le Livre des Psaumes prend place parmi les
autres livres de l'Ancien Testament.
Le psaume : une histoire
responsorial On connaît la pratique courante - voire exclu-
sive - du chant des psaumes lors des célébra-
tions chrétiennes durant les premiers siècles.
Le lieu du psaume responsorial
«La première lecture est suivie du Psaume res-
Se réapproprier la place émi- ponsorial, ou graduel, qui fait partie intégrante
de la Liturgie de la Parole.» PGMR 36
nente du psaume responsorial Le lien à la Liturgie de la Parole
au cœur de la liturgie de la Le psaume est une réponse priante de l'assem-
Parole. blée à la Parole proclamée et il appelle sa
réponse (par le chant de l'antienne).
L'ambon… ou un autre lieu approprié
«Il doit y avoir dans l'église un lieu élevé, sta-
ble, bien disposé et suffisamment noble. Ce lieu
doit : 1. correspondre à la dignité de la parole
de Dieu, 2. rappeler clairement aux fidèles qu'à
la messe est préparée la double table de la
parole de Dieu et du corps du Christ, 3. et enfin
favoriser l'audition et l'attention des fidèles
durant la liturgie de la Parole.» PGLR 32.
Le ministre du psaume
Il existe un ministre liturgique du psaume.
La mise en œuvre du psaume
Le chant ?
«Le psaume responsorial est normalement
chanté» (20).
L'art de psalmodier
Il n'est pas forcément évident de bien psalmo-
dier. C'est un art à acquérir.
Comment mettre le psaume responsorial en
œuvre ?
Deux cas de figure sont évoqués : «la forme
responsoriale et la forme directe» (PGLR 20).
L'assemblée peut aussi alterner en deux
chœurs, avec ou sans refrain intercalaire.
Là où il n'est pas possible de chanter le
psaume, l'orgue soutiendra sa déclamation par
un discret fond musical.
Comment choisir le psaume?
Illustration : Monique BRUANT

Dans le lectionnaire, psaume et antienne du


jour, ou psaume commun pour un même temps
liturgique.
Le silence
Il fait partie de la liturgie de la Parole. Pourquoi
pas après le psaume?

Diocèse d’Alsace - CÆCILIA 4