Está en la página 1de 16

N° 226 novembre - décembre 2013

Dossier

EB TURBO PureTech
L’atelier inauguré !
actualités FM en bref

EDI-
L’inauguration du mo-
dule de production du
nouveau moteur EB
Restaurant Eurest, et ses
rendez-vous culinaires
Turbo PureTech reste-
Chaque jeudi du mois
ra un des événements
d’octobre, le restau-
majeurs de cette an-
rant Eurest a organisé
née 2013. Ce moment
des rencontres
solennel sonne la fin
« culinaires».
du projet et marque le
Après la 1ère anima-
début très proche de
tion consacrée à l’Es-
la montée en cadence
"Nous devons pagne, ce qui a permis
qui va s’engager dès
de goûter aux spéciali-
que « l’accord de dé- mettre en place et tés du pays et d’admi-
marrage » nous sera roder notre organi- rer l’équipe du restau-
donné officiellement. sation sur l’EB Tur- rant dans leurs plus
Cet événement impor- bo PureTech pour beaux costumes, le
tant en présence de
Philippe VARIN, Prési-
bien préparer l’ar- rendez-vous suivant
Accueil chaleureux de la part de nos élégantes espagnoles
dent du Directoire de rivée de DV-R " nous a menés au Ma-
roc. Une animation l’animation Ch’ti ! Pour toires en "baraques à
PSA, est intervenu
« spéciale gourmands » ce rendez-vous inédit, frites géantes ». Plus
quelques semaines Citroën. Il nous appar-
autour du chocolat a le personnel du res- de 450 cornets de
après la décision de tient maintenant de
précédé le dernier taurant n’a pas hésité frites et 700
l’affection à FM du montrer que nous
rendez-vous du mois : à transformer 3 réfec- « américains » ont trou-
futur moteur DV-R et sommes dignes de
vé preneurs, soit une
juste avant l’annonce celle-ci en mettant
demi-tonne de
du projet d’évolution notre engagement et
pommes de terre. Les
de la participation de notre performance au
tirages au sort organi-
nos maisons mères, service de la réussite
sés chaque fin de
au terme duquel notre de ce moteur EB Turbo
semaine avec des lots
site serait détenu à PureTech et de la pré-
tels que des boites de
100 % par PSA. Tous paration du prochain
chocolats, des invita-
ces événements qui DV-R.
tions chez des restau-
engagent notre avenir
rateurs, deux écrans
sont des signes forts
de télévision sont ve-
de la confiance que Frédéric PRZYBYLSKI,
nus conclure cette
nous accorde le Directeur de Française L’une des baraques à frites géante … dans l’un des réfectoires dynamique animation.
Groupe PSA Peugeot de Mécanique

L’image Le moteur D, en mode ate-


L’entrée principale change de look ! lier de formation !
Une affiche rappelant les consignes de sécurité à A l’occasion d’une à la manipulation des personnes aidées de
respecter sur le site accueille désormais les visi-
teurs du site.
journée non travaillée, produits, sans oublier 25 formateurs ont
le moteur D a proposé le 5S, étaient à l’ordre participé à 10 forma-
à ses salariés diverses du jour… Ainsi 121 tions différentes.
formations.
Le 25 octobre, journée
non travaillée au mo-
teur D, a été l’occa-
sion pour une partie
du personnel de parti- Le nouveau livret 2013
ciper à des séances
de formation. Au cours
de la journée, des
sensibilisations à l’en-
vironnement, aux
risques chimiques liés

2 - Elan I novembre - décembre 2013


actualités

FM, bientôt filiale L’EB Turbo, à


PSA à 100% cœur ouvert ! TE-
Un projet d’évolution responsabilité du de-
de la participation de venir stratégique
PSA Peugeot Citroën d’une filiale exclusive.
et de Renault dans le Cette évolution du GO Elan souffle sa
capital de FM et de capital des deux socié- 2ème bougie
STA (Ruitz) a été pré- tés n'aura pas d'im- ► diffusé chaque se-
senté le 26 Novembre pact sur les salariés, maine depuis 2 ans, GO
aux partenaires so- les activités et le fonc- Elan vient de souffler sa
ciaux. Aux termes du tionnement des deux 2ème bougie. En deux ans,
le cap des 100 GO Elan a
projet, FM pourrait sites. FM, détenue à été franchi. Continuez à
être détenue à 100 % 50% par PSA Peugeot nous aider à faire vivre ce
par PSA Peugeot Citroën et à 50% par média de proximité en
Citroën tandis que Renault, a en réalité nous communiquant
Renault reprendrait une activité destinée à Partenariat DIMP Atelier Expertise et UTM/Outillage toutes les informations
100 % du capital de 85 % à PSA Peugeot intéressantes pour y figu-
Près de 50 heures ont telles que l’attelage rer.
STA. PSA Peugeot Citroën et à 15 % à
été nécessaires aux mobile (vilebrequin, (contact : Sce communica-
Citroën et Renault ont Renault.
équipes DIMP Atelier piston, bielle), l’arbre tion)
émis chacun le sou- Le projet sera présen-
Expertise et UTM Outil- d’équilibrage, le turbo.
hait de prendre une té prochainement aux
lage pour réaliser le Le 1er moteur EB Tur- Don du sang
pleine indépendance Comités de Gérance
1er moteur EB écor- bo PureTech « à cœur ► la 4e campagne de
dans la gestion de ces des 2 sites.
ché. Le groupe de ouvert » a été réalisé dons du sang vient de
sites pour avoir la
travail s’est efforcé de pour la visite de s’achever, ce qui porte à

Santé, 500 vac-


rendre visibles les M.Varin. Des moteurs près de 1200 le nombre
nouveautés du moteur « écorchés »rejoindront de dons effectués pour
3 cylindres EB Turbo DRH/formation pour l’année. L’opération

cinations grippe PureTech. Des ajouts l’aspect pédagogique, « parrainez un nouveau


donneur » a trouvé écho
de fenêtres permet- et le site PSA de La
auprès de nos donneurs.
tent de mieux com- Garenne qui fête ses En effet, de nombreux
Fin novembre, le Ser- prendre le fonctionne- cent ans. binômes parrain/filleul se
vice Santé au Travail a ment et les spécificités sont présentés dans les
organisé une cam-
pagne de vaccinations
pour lutter contre la
Ecole-Entreprise locaux du don du sang et
sont repartis avec deux
tickets de cinéma pour le

FM fait sa promo
cinéville d’Hénin. Merci à
grippe saisonnière. tous pour votre participa-
Chaque hiver, la tion.
grippe saisonnière
touche des millions de dans l’industrie. Fin
personnes en France Campagne de vaccinations novembre, 40 collé- Cadences à fin
et tout particulière- giens de 3e de col- novembre
ment les plus fragiles. fait vacciner au cours lèges de la région ont ► 3 675 moteurs / j
Pour lutter efficace- des permanences visité le site et rencon- TU : 175 / j
ment contre ce risque, assurées sur tous les tré des salariés. Ces TUF : 150 / j
chaque année le Ser- postes de travail, sans derniers, par leurs DV : 720 / j
vice Santé au Travail oublier, la nuit et le témoignages, ont dé- EP : 1 330 / j
met en place une opé- VSD. Le Service Santé crit quelques un des D : 1 300 / j
Des collégiens attentifs
rations de vaccina- au Travail va pour- métiers possibles.
► + de 2 000 équivalents
tions. Pendant toute suivre la campagne de Dans le cadre de la L’un des objectifs de moteurs / j
une semaine, près de vaccinations quelques semaine « école- cette opération était
500 salariés se sont jours encore. entreprise », la de donner envie aux BMW : 1 050 collections/j
Chambre de Com- jeunes de choisir leur (3 pièces hors culasses)
merce et d’Industrie, orientation vers les CKD Brésil
Rédacteurs : Cécile Caffiau, le MEDEF et l’Educa- métiers de l’industrie. CKD TU 3 : 190 collections/j
Jeannine Mouton, Céline Viville tion Nationale, se sont Lors de cette semaine, CKD TU 5 : 990 collections/j
Journal interne d’information
du personnel de Photographies : Pascal Parquet associés pour sensibi- des vocations ont peut
Française de Mécanique liser les jeunes aux être été éveillées chez CKD D : 575 collections/l
Conception et réalisation : Service CKD K9 : 1 300 culasses/J
Directeur de la publication : Communication FM carrières possibles nos collégiens !
Frédéric Przybylski Tirage : 2500 exemplaires
Rédacteur en chef : ISSN 0992-8898
Jean-Pierre Papin (83123) FM - Service Communication
602 Bd Sud - 62138 Douvrin
Elan - 3
Nos Valeurs
Côté
Collaborateurs

Jean-Jacques Trojan, metteur au point contrôle à FM depuis 1995


Comment exercer son métier à 12000 kms
de FM ?
ZOOM
SUR

Usine DPCA de Wuhan

Le site DPCA de Wuhan


est une usine d’assem-
blage automobile associée
au Groupe PSA Peugeot
Citroën en Chine. L’entre-
prise est située à Wuhan,
ville de 10 millions d’habi-
tants et capitale de la
région du Hubei.

DPCA (Peugeot et Citroën)


a été créée le 18 mai
1992 par la Société Chi-
noise DFM et le Groupe
Français PSA Peugeot
Jean-Jacques Trojan, au local d’expertise FM, lors de l’un de ses rapides passages en France Citroën.

Avec une croissance élevée, Pour la famille, installée


ce qui représente encore un Considéré comme la fu-
dans un « village gaulois », ture « silicon valley » du
Eldorado face à une Europe l’adaptation au pays se fait
en crise, la Chine reste le pays, le site chinois de
rapidement. Christine, la Wuhan regroupe 3 des
pays de la démesure ! Arri-
conjointe de Jean-Jacques, usines chinoises de pro-
vé sur le site de Wuhan en
2010, la mission de Jean- Cadre de Santé en France, duction de DPCA. A eux-
Jacques est clairement investit son temps libre seuls, les 3 sites de pro-
définie. En plus de son mé- dans l’apprentissage de la duction assurent la pro-
tier de metteur au point, langue et dans une associa- duction de toutes les
intégrant les adaptations tion caritative qui vient en usines Européennes de
En 2010, Jean-Jacques moteurs à apporter par PSA.
aide aux victimes des trem-
décide de rejoindre l’usine rapport au pays, au climat, blements de terre. Elle de-
de Wuhan, installée dans aux besoins des clients, vient ainsi la présidente de Le 2 juillet dernier, Phi-
« l’Empire du Milieu ». Jean-Jacques endosse éga- Ginkgo Solidarité, associa- lippe Varin, alors Président
lement le rôle de formateur
S’expatrier en Chine reste tion humanitaire. Pour Hugo de PSA, a inauguré à Wu-
vis à vis de ses équipes. En
un challenge professionnel devenant un expert recon- et Valentin, âgés de 10 et han, la 3ème usine. Avec
comme familial nu, Jean-Jacques joue un 12 ans lorsqu’ils quittent la une production estimée à
rôle « charnière » entre PCA France, l’adaptation au 300.000 véhicules par an,
et PSA. pays est tout aussi rapide. le site produira la nouvelle
« Les journées de travail Et le temps passe très vite Citroën C Elysée ainsi que
sont longues, la pression la Peugeot 301, dès la fin
entre l’apprentissage de la
est importante, mais l’expé- de l’année.
langue, les cours et la visite
rience est unique, et si des pays d’Asie. Il est à
c’était à refaire, je le refe- parier que la famille rentre-
rais » nous confie Jean-
ra en France, des souvenirs
Jacques.
pleins la tête.

4 - Elan I novembre - décembre 2013


dossier Projet

Le moteur EB Turbo
PureTech inauguré
Le 29 octobre 2013, la ligne de production du
nouveau moteur a été inaugurée. Cette ligne a
demandé quatre ans et 118 millions d’euros
d’investissements. Une aubaine pour la Fran-
çaise de Mécanique qui compte beaucoup sur
ce nouveau projet pour mettre en avant son
expérience, ses compétences et son savoir-
faire.

Elan - 5
dossier Projet

2011 : démantèlement des ateliers d’usinage du moteur V6 2011 : travaux de réalisation de la dalle
Au total, 11 OOO m2 seront recouverts d’un nouveau béton.

2011 : Sortie de la première culasse


Après la production des culasses EP, la ligne a été 2011 : Bielles Début 2012
reconfigurée pour produire les culasses EB. Production des premières bielles EB sur la ligne DV4 26 tonnes ch
Bâtiment 5. Début des démarches RUN et SMED sur la ligne. levage a été r

Début 2013 : sortie des premiers vilebrequins


2013 : Formations .
Process copier/coller de l’EB Atmo produit
En présence des fournisseurs de moy
sur le site de Trémery.
les formations débutent.
Fin 2012 : sorties des premiers carters

6 - Elan I novembre - décembre 2013


dossier
Ce qu’il faut retenir
La Collaboration PSA La Garenne avec la FM amène le meilleur de son savoir-faire, que ce soit dans le domaine de
la conception des moteurs ou de la mise en œuvre des procédés de fabrication.

2012 : Livraison et démarrage des installations 2013 : Mise au point


90% des moyens d’usinage sont livrés et les premières machines Le parc machines de l’usinage et de l’assemblage est au
d’assemblage sont en cours de montage. complet. L’équipe se prépare à l’engagement des PRSEL.

: Livraison de centres d’usinages GROB 2012 : Installation de la galerie technique


hacun, l’ensemble des opérations de Installation démarrée et exploitée par les 2012 : Sortie du premier moteur « Hors ligne »
réalisé en interne par UTM. équipes d’UTM. c’est dans l’atelier pilote que le premier
moteur EB Turbo a été produit. Le moteur
reste confidentiel.

yens,
Mai 2013 : premier moteur EB2DT en ligne
Le premier moteur de définition Pré-Série En Ligne (PRSEL) est sorti
2013 : contrôle au banc en ligne de la ligne d’assemblage.
100% des process produits en ligne sont
testés sur les bancs à chaud en charge.

Elan - 7
dossier Projet

Inauguration
de la ligne de
production EB
Turbo PureTech
Le mardi 29 octobre, des motorisations es-
Philippe Varin, Prési- sence au meilleur ni-
dent du Directoire de veau. Le moteur EB
PSA Peugeot Citroën, a Turbo PureTech, 1er
inauguré la ligne de moteur 3 cylindres
production du nouveau produit à FM mise sur
moteur EB Turbo l’innovation. Son but ?
PureTech. Lors de la Une parfaite combinai-
conférence de presse son entre l’économie et
Monsieur Varin a salué l’écologie ! Ce moteur
l’événement comme est la preuve que l’on
étant l’occasion pour peut "innover et pro-
PSA de proposer aussi duire en France".

Conférence de presse, un bon nombre de journalistes était convié à l’événement.


À cette occasion, Monsieur Varin a rappelé les enjeux que représente ce moteur pour le gro

Visite, présentation à Monsieur Varin et aux élus Visite technique pour la présentation du produit.
locaux des pièces vilebrequins. Un moteur a été mis "à cœur ouvert" pour l’occasion.

8 - Elan I novembre - décembre 2013


dossier
Ce qu’il faut retenir
Le moteur EB Turbo PureTech est un enjeu clé pour Française de Mécanique,
pour le Groupe et le tissu industriel français

Un nouveau moteur est en marche !


Toute l’équipe EB réunie pour l’occasion.

oupe.

Visite, au total
31 journalistes et
32 élus ont visité les
lignes de production.

Visite, toutes les caractéristiques


techniques du moteur EB Turbo
PureTech ont été présentées
durant la visite.

Le ruban Inaugural coupé !


En présence de Denis Robin,
Préfet du Pas-De-Calais,
Philippe Varin a coupé le ruban
inaugural !

Ce geste symbolise le
Visite, présentation de la Training box, le centre démarrage de la production du
d’entrainement du moteur EB Turbo. nouveau moteur EB turbo PureTech.

Elan - 9
dossier
Projet

ZOOM
SUR
Environnement
Pour respecter l’environne-
ment, rien n’a été conçu au
hasard. Une réduction de la
surface industrielle a été
réalisée pour qu’un zoning
par ligne gère et ajuste au
juste nécessaire l’éclairage.
Quant au chauffage, une
variation de vitesse de souf-
flage a été mise en place
pour maîtriser le débit et la
consommation en énergie.
Pour une moindre consom-
mation en énergie, les ma-
chines sont équipées de sys-
tèmes d’extraction spéci-
fiques à débits bas. Cela
vient de l’amélioration de
l’étanchéité des machines.
Enfin, dès le début du projet,
une étude sur l’acoustique de
l’atelier EB a été menée.
L’objectif a été d’identifier les
sources bruyantes et d’y
ajouter des solutions de trai-
tements sonores adaptées.

Approvisionné à l’aide d’un chariot en kit dans une zone damier noir et jaune,
Ergonomie
L’atelier EB compte 91% de
postes légers, des postes à
faible dépense énergétique ;
9% de postes moyens et zéro
Un module bien pensé !
poste lourd. Dans les ateliers Un temps de fabrication divi- niser les ateliers et d’alerter à des petits trains. Des zones
d’usinages, la livraison des sé par deux, un outil indus- sur les dysfonctionnements en forme de damier noir et
conteneurs bruts, la distribu- triel flexible et réactif notam- des flux. Dès l’installation du orange ont également été
tion et le ramassage des ment par des lignes en forme module, la sécurité a été tracées pour matérialiser les
outils sont assurés par des de "U" et par une zone prise en compte dans l’étude zones de croisement de flux
petits trains au lieu de cars à d’assemblage compact. En des moyens et des implanta- où il est indispensable de
fourches, ceci pour optimiser effet, la taille des postes a tions. Avec zéro car à redoubler de vigilance afin
l’ergonomie des postes. été divisée par 3 par rapport fourches, le module est plus d’assurer le "zéro accident".
Quant à la manipulation des à l’EP et le DV. La surface de sécurisé, laissant plutôt place
chariots, elle respecte les l’atelier, quant à elle, a été
règles d’ergonomie. Dans réduite de 20% par rapport à
l’installation des nouveaux l’EP. Notons que le temps de
moyens, l’amélioration des défilement entre la pièce
conditions de travail pour brute et le moteur fini est
chaque poste est étudiée réduit de 50%. Tout est mis
pour limiter les contraintes et en œuvre pour faciliter et
répondre aux besoins de clarifier les tâches et c’est
l’opérateur. dans ce sens que la distribu-
tion des outils et des pièces
en métrologie est assurée par
un petit train. À cela s’ajoute
un système de management
visuel et sonore appelé AN-
DON permettant de synchro-

10 - Elan I novembre - décembre 2013


dossier
Ce qu’il faut retenir
Le moteur EB Turbo PureTech est un enjeu clé pour Française de Mécanique,
pour le Groupe et le tissu industriel français

2 6 EN
Les métiers supports 3 CHIFFRES
répondent présents Démarrage de production :
Décembre 2013

Un module de production
Dès le début du projet, l’en- pour un fonctionnement en
semble des métiers supports 4 équipes .
de l’usine a amené son savoir-
faire et son expertise. Potentiel de production
En effet, UTM s’est occupé à annuelle :
l’EB du bâtiment, des infras- 320 000 moteurs /an,
tructures et de la galerie. soit 53 moteurs/heure.
Quant à PTSI, il a été un sou-
tien tout au long du projet. Du Un module compact de
côté de la logistique, les 2
35000 m , comprenant :
équipes transports et le pla- du développement. Les - 180 machines usinage
teau technique ont été sollici- équipes CMEG (conception - 80 postes montage
tés très en amont du projet. La produit), ONL (ordonnancent) - 380 m2 de convoyeurs
qualité usine s’est également et CIMB (industrialisation) ont - 40 robots
mobilisée très tôt. La métrolo- aussi été impliquées en amont - 20% postes semi-
gie a apporté une pierre à du projet. Ainsi, toutes ces automatiques
l’édifice pour le choix du maté- équipes sont maintenant - 40% postes manuels
riel et la mesure des capabili- prêtes à accompagner la - 2 bancs d’essai à double
tés. Et les équipes qualité montée en performance station.
fournisseurs ont participé au du module.
choix des fournisseurs puis les
ont accompagnés tout au long LE SAVIEZ-
VOUS ?
L’aide de l’Europe.
Le développement de la
ligne EB2DT a été cofinan-

Habilitation/Entraînement,
cé par l’Union Européenne,
l’Etat et le Syndicat Inter-
communal de la Zone In-

des nouveaux outils dustrielle Artois-Flandres


(SIZIAF). Co-financeurs du
projet, ils ont versé des
subventions à hauteur de
Des dispositifs nouveaux ment défilement continu. Par donc d’assurer une qualité 4,5 millions d’euros : 2
d’entrainement et d’habilita- la suite, les nouveaux arri- irréprochable. millions d’euros par l’Union
tion ont été mis en place vants suivront des séquences Européenne, 1,5 million
pour accueillir les nouveaux de formation élaborées par d’euros par l’Etat et 1 mil-
arrivants dans les équipes les Responsables d’Unités. lion d’euros par le SIZIAF.
EB. Appelés " Training Box", Le cursus de formation pré- "Le FEDER" - Fonds Euro-
ces espaces sont complé- voit également un entraine- péen de DEveloppement
mentaires de l’école de for- ment spécifique à l’aide de Régional - a vocation à
mation. Ce sont notamment moyens adaptés à la logis- soutenir l’activité écono-
dans ces zones que sont tique, à la maintenance et la mique des régions euro-
expliquées les techniques qualité. En tout, ce sont péennes en finançant no-
spécifiques du projet EB. Les 6 000 heures de formation tamment la modernisation
futurs membres de l’EB sui- maintenance, 2 500 heures des entreprises par le déve-
vront avant par un tronc com- pour la formation process loppement de process inno-
mun. La Training Box assem- usinage puis, 500 heures de vants. L’atout majeur du
blage est constituée de plu- formation process assem- projet réside dans son ca-
sieurs maquettes qui permet- blage qui ont déjà été réali- ractère innovant. Le moteur
tent aux salariés de s’entraî- sées. EB2DT est d’un haut ni-
ner à manipuler le produit et Ce modèle de formation veau de technologie, tandis
vivre une simulation de celui- permet de ne prendre aucun que la ligne de production
ci en mode de fonctionne- risque pour nos clients et est innovante en terme
d’organisation du travail.

Elan - 11
dossier
C’est Projet
dit ! AVIS

Sébastien Fleureau ,
chef de projet lancement industriel
‘‘ D'EXPERT
Denis Fourchon
Ingénieur en chef développement
GMP Moteur EB
"Quatre années passionnantes "
Quatre années se sont écoulées depuis le Jalon d’Engagement du Projet.
« Les équipes de FM se sont mobilisées auprès des équipes DRD afin de
mettre en place l’atelier qui entre maintenant dans sa phase d’exploita-
tion. Quelques mois sont encore nécessaires pour finaliser la mise à dis-
position d’un atelier qui devra démontrer dès ses premiers mois d’exploi-
tation toute son efficacité et sa performance. Les volumes restent bas en
2014, une équipe doit suffire à répondre au besoin client. Pour autant,
les objectifs de montée en performance sont ambitieux et en rupture par
rapport aux derniers lancements connus à FM. C’est par la qualité et « Le Projet EB Turbo
l’excellence du savoir-faire des équipes en place que nous démontrerons PureTech a été un pro-
le travail effectué. Je n’ai aucun doute … le challenge sera relevé ! » jet avec des enjeux tech-
niques très complexes qui

Indissociables
ont demandé un engage-
ment et une implication
très forte de la part des

Cohésion &
équipes PSA et FM. D’ail-
leurs, l’apport des équipes
de FM a été extrêmement

Objectif commun
riche tant dans les do-
maines de conception Pro-
cess que Produit.
La première étape sera de
lancer l’EB Turbo PureTech
sur la 308 et C4 en MCM
Emmanuel Piton , (6 vitesses) à l’été en ver-
sion boite automatique,
coordinateur industriel
puis d’ici la fin de l’année le
"Un projet en collaboration " lancement sur la 208,
Composé de 130 personnes issues de Française de Mécanique, la 2008, C3 et DS3 est pré-
Garenne et Meudon, « nous partageons tous le même contrat vu »
d’objectif, un agenda synchronisé et des outils partagés. Notre
objectif est de démarrer l’ensemble de l’atelier EB en atteignant le Christophe Morlet
nominal robuste le plus vite possible pour que le fabriquant puisse Responsable Conception
utiliser cet atelier le plus sereinement possible ». Process Industriel

Philippe Queva, Hervé Dupuis ,


Technicien Qualité Lancements Technicien Maintenance
"Le démarrage du moteur "Exigeant sur le référentiel
EB arrive " des machines "
« C’est grâce à un Les formations des maintenanciers, à FM et « La priorité que nous avons
travail d’équipe chez les constructeurs sont désormais donnée pour la partie indus-
avec les collègues achevées. « Au nombre de 13 personnes, trielle était d’avoir une en-
de l’Ingénierie et l’équipe de maintenance reste garante des tente et un partage des infos
du Groupe de bons fonctionnements des moyens de la pro- optimal entre les équipes
Démarrage duction en curatif DRD et DI, gage de réussite
qu’aujourd’hui et en préventif ». de la conception du process
nous voyons L’objectif est d’arri- et de sa montée en perfor-
arriver le démar- ver en vie série mance. A ce titre, FM a su
rage du moteur avec un référentiel nous remonter les retours
EB avec une en place et une d’expérience des ateliers
certaine sérénité. disponibilité existants et nous avons tous
Cette coordination depuis l’amont du projet, optimale de nos ensemble pu trouver les
nous permettra d’atteindre les objectifs quali- installations. optimisations avec ce qui
té et performance attendus début 2014 ». était déjà en place sur le
module EB de Trémery ».

12 - Elan I novembre - décembre 2013


Fiche Produit

3 cylindres
Injection Directe Centrale 200 bars
Turbo Psural 2,4 bars ; 240 000 tr/
mn
Distribution variable Adm & Echpt
4 soupages par cylindres
Arbre d'équilibrage
Catalyse 3 voies , 2 sondes
Cylindrée : 1199, 1 Cm 3
Alésage : 75 mm
Course : 90,5 mm
Taux : 10.5/1
Poids : 83 kg

EB2DT
Peugeot 308 STTd
107 g CO2 / km
Mars 2014

EB2DTS
Citroën C4
110 g CO2 / km
Mars 2014

EB2DT
Citroën C3
105 g CO2 / km
Juillet 2014

EB2DT
Citroën DS3
105 g CO2 / km
Juillet 2014

EB2DT
Peugeot 208
105 g CO2 / km
Avril 2014

Elan - 13
Fiche Produit
Modulaire, compact et vertueux
Les poids et dimensions du
ZOOM
moteur EB Turbo PureTech
SUR
sont largement réduits pour
des performances et un Un coup d’avance en ma-
agrément de conduite parmi tière de C02
les meilleurs du marché . L’enjeu du moteur EB Turbo
PureTech est de baisser les
Le downsizing au service de émissions de CO2 en rédui-
la performance. Les mo- sant la consommation des
teurs EB Turbo ont été défi- véhicules. Ainsi, PSA partici-
nis avec un niveau de per- pera à la réduction de la
formance spécifique impor- pollution et donc de la quali-
tant de 80 kW/l et de 190 té de l’air. La consomma-
Nm/l pour permettre un tion et les émissions de gaz
gain en rendement moteur polluants ont été fortement
tout en diminuant la cylin- réduites grâce à l’optimisa-
drée. Ainsi les moteurs EB Des frottements réduits. tion de l’aérodynamique
Turbo PureTech 1.2l permet- Le dimensionnement du Les chemises fonte insérées interne de la chambre de
tront un niveau d’émissions vilebrequin, le désaxage des à la coulée disposent d’un combustion et du calage
de CO2 réduit de 18% par fûts et l’entraînement de la revêtement aluminium en variable à l’admission et à
rapport aux moteurs actuels distribution par courroie dos permettant une parfaite l’échappement. Ainsi, le
4 cylindres, tout en appor- humide participent à cette cohésion de la chemise et moteur EB Turbo PureTech
tant un réel plaisir de con- réduction. Le revêtement du carter, gage de fiabilité anticipe la norme Euro 6.1
duire grâce à un couple très basse friction DLC (Diamond et de déformées de fûts applicable en septembre
élevé dès les plus bas ré- Like Carbon) est utilisé sur plus faibles, au service 2014. Doté des meilleures
gimes. les axes de pistons, les seg- d’une réduction des frotte- technologies respectueuses
ments et les poussoirs pour ments. En acier, le vilebre- de l’environnement, ce mo-
limiter les frottements. En- quin est équilibré en auto- teur permettra à PSA Peu-
Une combustion optimisée. fin, la pompe à huile pilotée matique. Au niveau du mo- geot Citroën de renforcer
La position de l’injecteur, la permet une gestion au juste dule, la ligne vilebrequin, son leadership dans les
forme du jet (grâce à la nécessaire de la lubrifica- comme la ligne carter est véhicules à faibles émis-
technologie laser), la ges- tion. Les frottements ont implantée en forme de sions de CO2
tion des pulses d’injection ainsi été réduits de 30% par « U ». Quant aux bielles,
(jusqu’à 3 injections pos- rapport à la meilleure réfé- elles ont été renforcées
sibles par combustion) et la rence, ce qui limite les avec l’utilisation d’un acier
pression d’injection (jusqu’à pertes mécaniques. à hautes caractéristiques
200 bars) permettent mécaniques, pour supporter
d’assurer une pulvérisation Architecture du moteur des pressions de combus-
optimale de l’essence dans Dans l’architecture du nou- tion exceptionnelles, ce qui
la chambre de combustion veau moteur, on retrouve un lui permet d’être plus Une réduction de 18%
afin d’obtenir la meilleure turbo Twin Scroll, une résistantes. de la consommation,
combustion possible. double entrée de nouvelle
génération. Le collecteur A la clé, c’est un gain de
tout en gardant le plai-
d’échappement a été inté- consommation, un couple sir d’une conduite d’ex-
gré à la culasse pour amé- de 205 newton mètre pour ception
liorer la compacité et le un moteur 1,2l, trois cy-
rendement du moteur. Cou- lindres à 1500 tours, et le
lé sous pression, le carter a stop and start (qui coupe
été renforcé en tenue le moteur à l’arrêt).
mécanique :
la coulée
est réalisée
sous vide et
un traitement

pre
thermique

+ pro er
a été ajouté.

+ lég ssant
i
+ pu
Enquête Au cœur du site

A bon entendeur, semaine nationale


pour l’emploi des personnes handicapées
Fin novembre, FM a organisé et proposé aux salariés une journée de sensi-
bilisation sur la malentendance. Conférences, affiches, conseils étaient au
rendez-vous !
ab MOTS DU
c d METIER
Pierre Marie Duquesne
Responsable Employabilité et
correspondant handicap du
site.

"Face à un problème de défi-


cience, le Service Santé Tra-
vail est le premier interlocu-
teur. Il contribue par la réali-
sation d’audiogrammes au
dépistage des troubles de
l’audition. Il accompagne le
salarié dans la constitution
du dossier de demande de
reconnaissance de la qualité
Chacun a pu tester son audition sur les bornes audio installées pour l’occasion. Le Service Santé au de travailleur handicapé et
Travail présent lors de cette animation a conseillé les salariés et proposé les premières orientations. assure le suivi.
La décision d’informer l’en-
treprise de la qualité de tra-
Le 21 novembre, FM partici- présentations des équipe-
vailleur handicapé revient au
pait à la semaine pour l’em- ments individuels étaient mis
seul salarié.
ploi des personnes handica- à la disposition des salariés.
Lorsqu’il y a une réduction de
pées en proposant une jour- Isabelle Ménager, ergonome
la capacité de travail nécessi-
née de sensibilisation à la de l’association Sourdmédia,
tant un reclassement profes-
malentendance. On estime à a expliqué les principes de
sionnel, le Médecin du Travail
5 millions le nombre de Fran- l’audition, les effets nuisibles
active le réseau employabili-
çais ayant des difficultés du bruit et pourquoi il est si
té constitué du GAP, des
d’audition, et ce nombre ne important de s’en protéger.
gestionnaires du personnel,
cesse d’augmenter avec le « Vous avez à la naissance,
des hiérarchiques, de l’assis-
vieillissement de la popula- un capital audition qui mal-
tante sociale pour privilégier
tion. FM n’échappe pas à ce heureusement ne sera pas
le maintien dans l’emploi.
phénomène. Afin de sensibili- renouvelé s’il est abimé et
Le réseau employabilité peut
ser les salariés et surtout les détérioré » nous confie Isa-
solliciter des instances exté-
informer sur les solutions belle. « De ce fait, vous com-
rieures à l’entreprise telles
individuelles possibles, les prendrez aisément tout l’inté-
que le SAMETH (Sce d’appui au
Services Employabilité, Santé rêt de vous protéger par le maintien dans l’emploi des travail-
au Travail aidés de l’assis- port de protections adap- leurs handicapés) qui a l’agré-
tante Sociale ont proposé tées ». Fort heureusement, ment de l’AGEFIPH pour aider
une journée sur la malenten- des solutions et équipements les entreprises dans leurs
dance. Conférences, affi- individuels existent pour évi- efforts de maintien dans
chages, bornes-tests audi- ter tout isolement profession- l’emploi des travailleurs han-
tives, explications, stands de nel, familial ou social. dicapés ».

Elan - 15
Le 29 octobre 2013, Philippe Varin, Président du Directoire,
Christian Chapelle, Directeur Chaine de Traction et de Chassis
et Denis Martin, Directeur Industriel et Chaine Logistique sont
venus inaugurer le moteur EB Turbo PureTech à Française de
Mécanique

Intereses relacionados