Está en la página 1de 2

EI27_P36-37:EI10_version 15/10/10 17:05 Page 36

P R AT I Q U E >
TOITURES-TERRASSES ACIER ET BOIS Costières sur élément porteur en acier

Les relevés sur costières d

e h H
d
e h H
Contrairement aux toitures-terrasses en béton, les rele-
vés sur éléments porteurs en acier ou bois nécessitent le
recours à un dispositif supplémentaire : des costières e ≥ épaisseur isolant + 0,04 m
d ≥ 0,04 m - h ≥ 0,15 m
dont la conception obéit à des règles précises.

E
n matière de relevés d’étanchéité, l’une des clés de la fiabilité réside
d d
souvent dans la qualité des supports. Or dans le cas des toitures-ter- h h
e H e H
rasses avec élément porteur en acier ou en bois, ceux-ci sont géné-
ralement constitués de costières dont la réalisation relève du lot de
l’étancheur. Formes, dimensions, modes de fixation : les règles de concep-
tion de ces ouvrages sont aujourd’hui données par les NF DTU 43.3
e ≥ épaisseur isolant + 0,01 m
(acier) et 43.4 (bois). d ≥ 0,04 m - h ≥ 0,15 m
Dimensionnement
Admises par les deux référentiels, les costières métalliques répondent à
Épaisseur Hauteur H Talon Profil en partie haute
des critères relativement similaires quel que soit l’élément porteur. Elles Type de costière (mm) (m) (m) (m)
sont composées d’équerres d’une longueur maximale de 2 mètres et doi- 0,75 ≤ 0,25 ≥ 0,10
Rapportée courante 1,0 ≤ 0,40 ≥ 0,10
vent respecter une hauteur minimale de relevé d’étanchéité (h) au-des- ≥ 1,2 ≤ 0,60 ≥ 0,10
sus de la protection de la partie courante de 0,10 mètre dans le cas Conforme à la figure 24 du NF DTU 43.3
Support
≥ 1,2 ≤ 0,60 ≥ 0,10 • Aile horizontale ≥ 0,04
d’éléments porteurs en bois. Elle sera de 0,15 mètre avec des éléments de contre-bardage • Retombée verticale ≥ 0,03
porteurs en tôles d’acier nervurées ou lorsque les relevés sont situés en Support de lanterneau
≥ 1,2 ≤ 0,60 ≥ 0,09 Conforme à son DTA
bas de rampants de pente inférieure ou égale à 20 %. Pour des pentes ponctuel selon DTA

supérieures, la hauteur minimale est de 0,25 mètre, quel que soit Support de système
Conforme aux figures 25
d’éclairement en bandes ≥ 2,0 ≤ 0,60 ≥ 0,09 du DTU 43.3 ou à son DTA
l’élément porteur. translucides selon DTA
Support d’équipement
(exutoires de fumées, Fonction
Adapter l’angle des costières à l’ouvrage ≥ 0,10 Fonction de l’équipement
aérateurs, …) de l’équipement
Des hauteurs totales maximales ainsi que des épaisseurs sont également
définies dans les NF DTU (voir tableaux ci-contre). Dernière règle de Costières sur élément porteur en bois
dimensionnement : les costières doivent présenter des ailes horizontales
d’une largeur minimale de 0,10 mètre. Elles reposent directement sur
0,15 m ≤ H ≤ 0,30 m
l’élément porteur avec lequel elles sont solidarisées à l’aide de fixations H
≥ 0,10 m
posées en quinconce. Les ailes verticales doivent quant à elles être par-
faitement en contact avec l’ouvrage émergent, ce qui suppose d’adapter
h ≥ 0,012 m
l’angle des costières. Celles-ci se recouvrent entre elles de 0,04 mètre au
moins, le liaisonnement des ailes verticales s’effectuant à raison d’une
fixation au moins tous les 0,20 mètre par rivets à expansion en acier d’un
diamètre minimum de 4,8 mm ou par vis autoperceuses.
Dimensionnement
Décrites par le NF DTU 43.4, les costières en bois ne sont admises que sur Type de costière Épaisseur (mm) Hauteur H (m) Talon (m)
0,75 ≤ 0,25 ≥ 0,10 1
les éléments porteurs de même nature. Jusqu’à 0,30 mètre de hauteur, Métallique
(partie courante) 1,0 ≤ 0,40 ≥ 0,10 dé
elles peuvent être réalisées en bois massif ou en contreplaqué. Au-delà et ≥ 1,2 ≤ 0,60 ≥ 0,10 -
Contreplaqué : 19 minimum – so
jusqu’à 1 mètre, la costière est constituée de panneaux de contreplaqué 0,15 m ≤ H ≤ 0,30 m
Bois massif : 22 minimum –
m
fixés sur une ossature. Avant réalisation du relevé, une sous-couche soit L’épaisseur minimale des panneaux !
de contreplaqué doit être au moins
en feuille bitumineuse modifiée SBS type BE 35, soit en feuille élasto- Bois égale au 1 /50 de l’écartement 0,30 m < H < 1 m – de
(partie courante) d’axe en axe des supports
mérique 35 autoprotégée (autoprotection posée côté support) est clouée m
sans être inférieure à 15 mm. m
sur le support par des clous à large tête à raison d’une fixation tous les
La costière doit dépasser l’habillage ou l’avancée de toit de 12 mm ru
0,10 mètre en bordure des feuilles, y compris en pieds de relief, et une au moins pour former le larmier.
fixation tous les 0,33 mètre en quinconce sur toutes les surfaces. BC

36 · ÉTANCHÉITÉ.INFO · NUMÉRO 27 · OCTOBRE 2010


EI27_P36-37:EI10_version 15/10/10 17:05 Page 37

DOSSIER >

1 ÉLÉMENT PORTEUR ACIER 2 ÉLÉMENT PORTEUR ACIER


Relevé en revêtement bicouche bitumineux Relevé en revêtement synthétique
sur support isolant hauteur > 0,30 m

3 ÉLÉMENT PORTEUR BOIS


Relevé sur relief en contre-
plaqué de hauteur > 0,60 m

4 ÉLÉMENT PORTEUR BOIS


Relevé sur costière métallique

m)
1 - EIF + 1 équerre de renfort de 0,25 m de 2 Les hauteurs et les 3 - Sous-couche clouée (voir § 9.6.2 du NF DTU 43.4) + revêtement 4 - EIF + 1 équerre de renfort de
développé, avec des ailes de 0,10 m minimum. formes de costières sont d’étanchéité autoprotégé 0,25 m de développé, avec des ailes
- Une feuille de bitume élastomère autoprotégée conformes au NF DTU 43.3. - 1 équerre de renfort de 0,25 m de développé, avec des ailes de de 0,10 m minimum.
soudée sur toute la hauteur avec talon de 0,15 m Les relevés sont conformes 0,10 m minimum. - 1 feuille de bitume modifié élasto-
minimum en partie horizontale. au Document technique - 1 feuille de bitume élastomérique 35 autoprotégé, soudée sur mérique 35 autoprotégée, soudée
! Le support étant constitué de panneaux isolants d’application (DTA) toute la hauteur du relief avec talon de 0,15 m minimum en partie sur toute la hauteur du relief avec
de hauteur > 0,30 m, le relevé est dans ce cas fixé du revêtement. horizontale. talon de 0,15 m minimum en partie
mécaniquement. Les fixations sont situées à 30 mm ! Les complexes d'étanchéité appliqués en relevés doivent être fixés horizontale.
minimum du haut du lé, et protégées des eaux de mécaniquement aux supports, lorsque la hauteur du relevé dépasse
ruissellement (voir § 6.5.6.1.2 du NF DTU 43.3). 0,30 m sur isolant et 0,60 m sur costières en bois ou contreplaqué.

É T A N C H É I T ÉÉ. TI N
ANFO
C H· ÉNI T
UÉM. ÉI N
ROF O2 7
· N
· UOM
CÉTR
OOB R1E0 2·0 J
1U0I N
· 2 6 37