Está en la página 1de 21

Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

Université Libanaise
Faculté de Génie
Branche I

Analyse granulometrique par Sedimentometrie

TP
MDS
Groupe 1:
Zakaria Aboud
Mazen Israeel
Abdel Salam Abbas
Mhamad Daher
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

Analyse Granulometrique Par Sedimentometrie:

Sommaire

1. Principe de l’essai ............................................... Error! Bookmark not defined.


3. Mode opératoire .................................................. Error! Bookmark not defined.
3.1 Préparation de la suspension .......................... Error! Bookmark not defined.
3.2 Mesures densimétriques ................................. Error! Bookmark not defined.
4. Lectures et Corrections ....................................... Error! Bookmark not defined.
4.1 Correction due à la température Ct ................ Error! Bookmark not defined.
4.2 Correction due au ménisque Cm.................... Error! Bookmark not defined.
4.3 Correction due au défloculant Cd .................. Error! Bookmark not defined.
5. Calcul du diamètre D des particules ................... Error! Bookmark not defined.
6. Calcul des tamisats cumulés (P ........................... Error! Bookmark not defined.
7. Densimètre gradué de 995 à 1030 de forme torpille: ........ Error! Bookmark not
defined.
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

L’analyse granulométrique d’un sol par la méthode de sédimentation a pour objet


de déterminer la distribution pondérale de la taille des particules d’un sol fin.
Cet essai s’applique sur les particules passant au travers d’un tamis maille carré de
0.080 mm, cependant les particules d’une taille inférieure à 0.001 mm ne peuvent
être différenciées, par cet essai.

1.1-Loi de Stokes:
L’essai utilise le fait que dans un milieu liquide au repos, la vitesse de décantation
des grains fins à très fins est fonction de leurs dimensions.
La loi de Stokes donne, dans le cas des grains sphériques de même masse
volumique, la relation entre le diamètre et leur vitesse de sédimentation.
Par convention, cette loi est appliquée aux éléments d’un sol pour déterminer des
diamètres équivalent des particules.

La loi de stokes est traduite par laformule suivante:

𝐷2 (𝛾𝑠 −𝛾𝑤 )
V=
18Ƞ
V : vitesse limite de chute des spheres en (m/s
γs : poids volumique des grains solides en KN/m3 (valeur moyenne 26 KN/m3).
γw : poids volumique de l’eau : 10 KN/m3
η : Viscosité dynamique de la solution en Pa.s.
D : diamѐtre de la particule en (m).
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

2-Appareillage

 Un densimètre gradué de 0 à 60 de forme torpille.

 Une éprouvette graduée de 2 litres .

 Un thermomètre de mercure gradué 0 – 50°C en cinquièmes de


degrés .

 Un chronomètre .

 Un agitateur mécanique à grande vitesse de rotation (de l’ordre de 10


tr/min).

 Un agitateur manuel (tige avec disque en tôle)

 Défloculant (solution d’hexamétaphosphate de sodium à 5%).

Figure 1 Figure 2
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

3. Mode opératoire(marche de l’experience).

3.1 Préparation de la suspension:


 Prendre 40 g de matériau au cg près de la fraction inférieur à 0,1 mm qui
a été recueille soit par tamisage à sec, soit par voie humide et ayant subi
une dessiccation complète à l’étuve à 105 °C.

Figure 3

 Verser ces 40 g dans un bécher et compléter avec 100 cm3 d’eau distillée
et 10 cm3 environ de défloculant.

 Laisser reposer 12h minimum. Compte tenu du délai minimum de repos


de l’échantillon avant emploi, on utilisera pour la suite de la manipulation
un échantillon du matériau préparé à l’avance comme ci-dessus (en
principe comme le groupe précèdent).

 Le contenu du bécher ainsi traité est versé dans le récipient de l’agitateur


mécanique en ajoutant 200 cm3 d’eau distillée.

Figure 4
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

3.2 Mesures densimétriques

 Avant l’essai, le densimètre doit être nettoyé très délicatement et introduit


dans une éprouvette d’eau propre. La tige doit être bien propre pour que
le ménisque soit bien développé. (Nettoyer avec une très grande
précaution pour éviter la casse).

 Agiter vigoureusement à l’aide d’un agitateur manuel, pendant une


minute environ, la suspension pour homogénéiser.

Figure 5 Figure 6

 Dès que l’agitateur manuel est retiré, déclencher le chronomètre et


introduire lentement le densimètre dans la suspension en vue de la
première lecture à 30 secondes et des lectures successives à 1 minute
et deux minutes. (Les lectures sont faites au sommet du ménisque).

 Après la troisième lecture, retirer le densimètre et prendre la température


à 1/10e de degré près (replonger le densimètre dans l’éprouvette
contenant l’eau).

 Pour les lectures suivantes faites à 5, 10, 20, minutes, 2, 4 et24 heures,
plonger lentement le densimètre 15 secondes avant la lecture et retirer
aussitôt la lecture faite. Prendre à chaque fois la température de la
suspension .

 N.B. : POUR LA MANIPULATION , LES LECTURES À 4 ET 24 HEURES NE SERONT


PAS FAITE .
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

4. Lectures et Corrections

Avant d’utiliser un densimètre pour les essais de sédimentométrie, il faut


déterminer la « correction composée » à apporter aux lectures R pour tenir
compte :

 Les variations de température en cours de l’essai (Ct).

 Du ménisque (Cm).

 Du défloculant (Cd) .

La lecture intervenant dans le calcul des pourcentages des grains inferieur à


D sera :

𝑅𝑐 = 𝑅 ± 𝐶𝑡 + 𝐶𝑚 − 𝐶𝑑

Rc est appelée lecture corrigée.


Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

4.1 Correction due à la température Ct :


 Les densimètres sont généralement étalonnés à 20 °C par le constructeur.
Les températures en cours d’essai étant pratiquement toujours différentes de
20 °C. Une correction est nécessaire pour tenir compte de la densité de l’eau
à la température de l’essai.

 Ct doit être déterminé expérimentalement, en prenant deux éprouvettes


identiques d’eau distillée, on place une dans le réfrigérateur à 10 °C et
l’autre dans un four à 35 °C. On relève les lectures du densimètre dans les
deux cas (tous les 0,5 degré).

 A l’aide des résultats on peut tracer la variation de la lecture en fonction de


la température de (10 °C à 35 °C). On obtient ainsi les corrections Ct à
apporter à la lecture R.
On peut déterminer Ct en utilisant le graphe ci-dessous (Figure 1) ou le
tableau 3 (Annexe).

Figure 7: Courbe des


lectures dans l’eau
pure en fonction de la
température
Par exemple : si la
température est 25 °C,
il faut ajouter à la
lecture +1,5 pour se
ramener dans les
conditions de départ
(Ct = +1,5).
0-1 Figure 7
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

4.2-Correction due au ménisque Cm:


 Les densimètres sont généralement gradués pour être lus à la base du
ménisque que l’eau forme autour de la tige (Figure 2).

 Aves les suspensions opaques des essais de sédimentométrie, ceci n’est


plus possible et les lectures doivent être lus au somment du ménisque, ce
qui impose la correction due à la hauteur de celle-ci.

 Cette correction est obtenu en plaçant le densimètre, dont la tige aura


était préalablement parfaitement nettoyée pour permettre le
développement correct du ménisque, dans l’eau déminéralisé (distillée).

 La différence des lectures faites respectivement au sommet et à la base du


ménisque donnera la correction Cm.
Cette correction est à ajouter à la lecture R.

 Souvent on prend Cm = - 0,4.

Correction due au défloculant Cd


 L’addition d’un défloculant modifie la lecture faite dans l’eau déminéralisée.
Pour déterminer la correction Cd, remplir une éprouvette de 2 litres de l’eau
déminéralisé et faire la lecture au sommet du ménisque. Ajouter la quantité du
défloculant prévue au mode opératoire, bien brasser le liquide pour repartir le
défloculant, puis refaire la lecture du densimètre au sommet du
ménisque. La différence de deux lectures représente la correction Cd
à apporter à la lecture R.

 Souvent on prend Cd = -0,8.

 On peut déterminer la correction à ajouter


à la lecture R, grâce à la figure ci-dessous
(Figure 3)

Figure 8
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

Figure 9

Figure 9 : Echelle des corrections tenant compte de la température, du


ménisque et du défloculant.
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

5-Calcul du diamètre D des particules

 Ce calcul s’effectue en utilisant la loi de Stockes qui donne la vitesse


de chute des particules sphériques dans un liquide. Celles-ci sont
soumises à la force de la pesanteur verticale et la poussée
d’Archimède, verticale ascendante.

𝟏𝟖Ƞ
D=√(𝛾 −𝜸 )*√𝑽
𝑠 𝒘
𝑯𝒓(𝒄𝒎)
D(mm)= F ∗ √𝑽 = F∗ √ 𝒕(𝒎𝒊𝒏)

 Rh = la hauteur de chute. C’est la profondeur effective du centre de


poussée.

 Hr peut être déterminé en utilisant le tableau 1 (annexe) en fonction de


la lecture (R+Cm), pour le densimètre utilisé ci-dessous (Figure 5)

o F est un coefficient qui peut être calcule du tableau 2 (Annexe)


ou également de la courbe ci-dessous (Figure 4)
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

C’est un densimètre gradué de 0 à 60 de forme torpille (Disponible


au laboratoire).
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

6-Calcul des tamisats cumulés (P%)

• Connaissant la lecture corrigée Rc, on peut déterminer le


pourcentage des grains de diamètre inférieur à D, soit P :
𝑉 𝛾 .𝛾 𝑅𝑐
P(%)=𝑊 (𝛾 𝑠−𝛾𝑤 ) 10
𝑠 𝑤

• P = pourcentage des particules de diamètre inférieur ou égal à D.

• W = masse du sol sec mis en suspension prélevé sur le tamisat à 80


µm (N).

• V = volume de la suspension (m3).

• Rc = la lecture corrigée.

Dans notre cas (densimètre gradué de 0 à 60), on peut utiliser directement:

𝑅𝐶
• P(%) = ∗ 𝑎 ∗ 100 dans ce cas:
𝑊
0<𝑅𝐶 <60
• a est un coefficient, fonction du poids spécifique du solide
(Tableau 4 Annexe).

• Remarque : il faut toujours multiplier P par le pourcentage de la


fraction inférieur à 0,1 mm de l’échantillon complet (fraction
supérieur à 0,1 mm éliminé par tamisage).
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

 Démonstration de la formule de P(%) :


𝜹𝒔
r = 𝜸𝒘

• 𝜹s = poids spécifique de la suspension


• V = volume de la suspension (2 litres ou 1 litre)
• Ws = poids du sol sec (g)
• W1 = poids des particules solides de diamètre inférieur à D par unité de
volume de la suspension
• W2 = poids de l’eau par unité de volume de la suspension
• V2 = volume de l’eau par unité de volume de la suspension
• P = % en poids sec des particules inférieur à D.

𝑷 𝑾𝒔
𝑾𝟏 = ∗
𝟏𝟎𝟎 𝑽

𝑷 𝑾𝒔 𝟏
V2 = 1 - ( ∗ ∗ )
𝟏𝟎𝟎 𝑽 𝜸𝒔

W2 = V2. 𝜸w = W1+W2
𝑹𝒄
r = 1+
𝟏𝟎𝟎𝟎

𝑽 𝜸𝒔.𝜸𝒘 𝑹𝒄
P(%)=
𝑾 (𝜸𝒔−𝜸𝒘) 𝟏𝟎
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

Toutes Les Resultats De L’analyse sont donnees par les tableaus


ci dessous:

Table 1

Temps de Lecture Temperature Facteur Profondeur Rc Diametre % des


lecture ℃ F effective D(mm) grains < D
R
L(cm) P

20 0.01385 11.24 30.4 0.06569 76.76


30” 30
20 0.01385 11.72 27.4 0.0474 69.185
1’ 27
20 0.01385 11.92 25.4 0.0338 64.135
2’ 25
20 0.01385 12.47 22.4 0.02187 56.56
5’ 22
20 0.01385 12.74 20.4 0.0156 51.51
10’ 20
20 0.01385 13.28 17.4 0.01128 43.935
20’ 17
20 0.01385 13.43 15.4 0.0080 38.885
40’ 15
20 0.01385 14.01 12.4 0.0058 31.31
80’ 12
20 0.01385 14.14 9.4 0.36 23.735
4h 9
20 0.01385 14.26 5.4 0.137 13.635
24h 5
Table 2
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

Courbe de variations:

100

90

80
76.76
70 69.185
pourcentage (%) des grains<D

64.135
60
56.56
50 51.51

43.935
40 38.885

30 31.31

23.735
20
13.635
10

0
1 0.1 0.01 0.001
Diametre D en (mm)

Courbe donne la variation des pourcentages des grains ayant un diameter


inferieure au diameter D.
Courbe decroissant telque les grains ayant un diameter de l’ordre de 0.001 mm
ont une pourcentage de l’ordre de 14% et les grains ayant un diameter de l’ordre
de 0.07 mm on tune pourcentage ~77%
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

7-Densimètre gradué de 995 à 1030 de forme


torpille:

Généralement, le densimètre utilisé dans ce type d’essai est gradué de 995 à 1030
avec des graduations tous les 0,5 (Figure 6).
Pour faciliter les lectures, on ne note que les valeurs algébriques par référence à
1000, valeur prise comme origine. Exemple : (1010,2 lu s’écrit 10,2).
Pour le densimètre ci-dessous, on doit connaitre le volume V du densimètre, les
distances h, h1, h2, h3 et h4 ainsi que la section A de l’éprouvette (cylindre de 2
litres).
H1 = distance séparant le début de la tige de la graduation lue R.

𝐻𝑟 = 𝐻0 − (𝑅 + 𝐶𝑚 )𝑑
1
𝐻0 = 𝐻1 + h ; pour les 3 premiers lectures.
2
1 𝑉
𝐻0 = 𝐻1 + (ℎ − ); au – dela de 2 minutes.
2 𝐴

d est la distance séparant deux graduations consécutives (d=0,38 cm).

H0 est déterminé pour la lecture 1000, dans ce cas H1 = 13 cm (3,8*3+1,2+0,4


=13 cm).
Pour ce densimètre h = 18,4 cm, V = 73 cm3, et la section de l’éprouvette A = 57
m2. dans ce cas :

𝐻0 = 22,2 𝑐𝑚 ;pour les 3 premiers lectures.


𝐻0 = 21,6 ; au – dela de 2 minutes .
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie

densimètre gradué de 995 à 1030 de forme torpille.

Table 2
Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie


Rapport du travail pratique complémentaire de la matière « Mécanique
des Sols I»
Réalisé à l’Université Libanaise – Faculté de Génie – branche 1, Jeudi
decembre 2015.


Genie-civil Analyse granulometrique par sedimentometrie