Está en la página 1de 3

APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT

Nº DE L’APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT 0004/2017
Titre et identification du projet : Emplacement du projet :

Faciliter l’accès aux soins médicaux pour les réfugiés urbains au Maroc. Basé principalement sur Rabat avec une
couverture des autres régions (,
Casablanca, Oujda, Tanger, Fès, Meknès et
Agadir)
Bref historique du projet :
Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) est présent au Maroc depuis 1965, d’abord à travers une représentation honoraire puis d’une
représentation à part entière avec la signature, le 20 Juillet 2007, d’un accord de siège entre l’UNHCR et le gouvernement du Royaume du Maroc. Cet accord de
siège permet à l’UNHCR de s’acquitter pleinement de son mandat et d’accompagner le pays dans le respect de ses engagements internationaux.
Depuis 2006 l’UNHCR avec le soutien de la société civile a mis en place un programme d’accompagnement médical pour les réfugiés en facilitant l’accès aux soins
de santé à tous/toutes les réfugié-e-s.
A cet instar et dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle stratégie nationale visant une meilleure intégration de la population concernée dans le système de
santé publique. En outre d’autres activités ont été entreprises allant du référencement médical (du 1er au 3ème e niveau de prise en charge et victimes violence
sexuelle) à la mise à disposition de médicaments de base, en passant par la prise en charge d'examens complémentaires.
Le maître d’œuvre du programme n’a pas mission de se substituer au système national de la santé mais plutôt encourager et accompagner les réfugié-e-s à
s’intégrer dans le système de santé publique Marocain tout en facilitant un meilleur accès aux soins et une prise en charge adéquate des examens complémentaires
et des médicaments.
Objectif, résultat escompté et activités principales :
Objectif Général :
Ce programme vise à faciliter l’accès des réfugiés aux services de santé de base en assurant un accompagnement de proximité vers les structures hospitaliers
publiques.

Résultat escompté :
- Garantir l’accès des réfugiés aux services médicaux de base sans discrimination liées à leurs origines, cultures, religion, langue et zones de résidence.
- Mise en place mettre d’un système de référencement systématique qui répond à la stratégie du HCR en matière d’intégration médicale des réfugiés au
Maroc.

Activités principales :

- Assurer l’identification des réfugiés ayant des besoins médicaux sur tout le territoire.
- Suivi régulier et constant des patients notamment les réfugiés avec des maladies chroniques
- , Effectuer des missions de terrain de manière régulière et coordonnée avec les acteurs concernés y compris s les acteurs gouvernementaux et mobiliser
les communautés de réfugiés de manière effective.

les spécialistes sectoriels. 6% de la Côte d’Ivoire. Compétence et expérience confirmée de l’équipe opérationnelle. 25% . Population prise en charge ciblée : Ce projet est destiné aux réfugiés urbains au Maroc. 10% du Yémen. Capacité de coordination et de collaboration avec les autres acteurs concernés y compris les associations civiles travaillant pour la protection et l’assistance des réfugiés. Meknès. Plus que 70% des réfugiés sont arabophones tandis que le reste de 30% francophones. Capacité de levier des fonds et d’associer d’autres partenaires dans le projet . Les femmes constituent 42% de la population. Mode de gestion et gouvernance interne (organes de prise de décisions…) Gestion de projet : . les connaissances ainsi que les ressources humaines. Capacité de gestion financière. . Expérience dans la gestion des projets de développement . . Tanger. Gouvernance et démocratie interne . Ils habitent dans les centres urbains. 3% de la République Démocratique du Congo et 3% de l’Iraq. 20% . La tranche d'âge 18-59 ans parmi les réfugiés est le groupe le plus important (56%).924 réfugiés dont 62% sont originaire de la Syrie. essentiellement à Rabat/ Salé/ Temara/ Kenitra et à Casablanca. des demandeurs d’asile et des migrants . 4% de la République Centrafricaine. . Expérience dans le domaine de la prise en charge médicales des populations vulnérables (Migrants et les réfugiés…) . mais aussi dans les villes loin de la capitale comme Oujda. le HCR a enregistré 4. Capacité à réaliser les objectifs du projet. Expérience dans le domaine de la prise en charge médicale dans les contextes humanitaires . Liaison et plaidoyer avec les autorités sanitaires centrales et décentralisés pour garantir l’accès des réfugiés aux programmes nationaux de santé. Délai de soumission : Date de la décision et des résultats à communiquer aux candidats : 25 octobre 2017 9 novembre 2017 Critères de sélection Description des critères Coefficient Expertise du secteur et expérience : les compétences spécifiques requises. Expérience confirmée dans le domaine de la migration et/ou de l’asile . Mécanismes de reddition de comptes. Capacités et expertise des équipes bénévoles et opérationnelles . A la fin du mois d’août 2017. Période du projet : Du premier janvier au 31 décembre 2018. Capacité de plaidoyer auprès des instances concernées . . mais la proposition des enfants réfugiés est récemment revenue également importante (41%). Capacité de mettre un système de prise en charge médicale basée sur la cotisation de personnes concernées . Fès et Agadir.

Capacité de travailler en réseau et en partenariat avec d’autres acteurs locaux . .Contribution des ressources : Contribution justifiée et documentée des ressources au Projet en numéraire ou en nature (par exemple des ressources humaines. en complément des ressources du HCR. Rentabilité : niveau des coûts directs et des coûts administratifs imposés au Projet liés aux livrables du projet. Capacité de couverture géographique et connaissances des défis locaux . . Capacité de mettre un système de prise en charge basé sur la cotisation de personnes concernées . Souissi Rabat Nom et titre du Chef de bureau : Jean-Paul Cavaliéri. Capacité de levier des fonds et d’associer autres partenaires dans le financement des activités du projet Expérience locale et présence : . mécanismes de plaintes des personnes prises en charge . Politique du partenaire relative aux relations communautaires . Programmes en cours dans la zone d’opération . L’implantation de l’approche participative et communautaire dans la prise en charge des personnes concernées . Système de gestion des données (Traçabilité et fiabilités des données) UNHCR Rabat 10. lesquelles sont actuellement disponibles (ou potentiellement mobilisables par le partenaire). Contribution effective du partenaire dans la mise en œuvre du projet . Capacités de plaider auprès des acteurs gouvernementaux et ceux civils pour influencer la politique et le système nationaux sur l’accès des réfugiés aux services médicaux . Capacités de travailler avec les populations vulnérables (Migrants et réfugiés…) 20% . 15% Repporting . Capacité d’entreprendre des partenariats avec les établissements publics . Représentant Date . 10% . . Capacité de faciliter l’accès et la meilleure compréhension des personnes prises en charge du système de prise en charge médicale et qui permettraient ainsi de réduire les difficultés administratives. Avenue Mehdi Ben Barka. . des fournitures et/ou des équipements) par le partenaire. Capacité de produire des rapports de qualité 10% .