Está en la página 1de 6

SEANCE 2 : GEOPOLITIQUE DE LA FRANCOPHONIE

D. Les unions géoculturelles et géolinguistiques dans le monde

La Francophonie est un regroupement des États et gouvernements ayant le français
en partage. C’est donc une affiliation à fondement culturel et linguistique, à la différence
d’autres groupements étatiques fondés traditionnellement sur la proximité géographique
(comme par exemple les unions régionales ou sous-régionales) ou sur l’idéologie (comme
par exemple le mouvement des non-alignés).
Ces associations géopolitiques représentent des aires géoculturelles, dont le concept
renvoie à l’idée de sphères d’interactions humaines à fondement linguistique et culturel,
sans pour autant être délimitées par des frontières territoriales fixes. Parmi les organisations
internationales existantes, il est possible de distinguer celles basées sur le partage d’un
héritage culturel et/ou linguistique commun, telles que l’Organisation internationale de la
Francophonie, la Communauté des pays de langue portugaise, l’Union Latine,
l'Organisation des États Ibéro-américains ou la Ligue arabe.

On sait que la Francophonie se compose aujourd’hui de 80 États et gouvernements
membres, avec une population totale de près d’un milliard d’habitants et 274 millions de
locuteurs. Par rapport aux autres communautés géolinguistiques, quelle est donc sa place ?
Pour y répondre, nous allons faire le tour des alliances sur la base d’un héritage culturel et
linguistique commun.

Le Commonwealth possède 53 pays membres, qui se sont
rattachés au Royaume-Uni par des liens constitutionnels et historiques.
Sa création a eu lieu en 1884. Il comprend aujourd’hui 2,2 milliards
d’habitants, même si le nombre de pays membres y est moins important
qu’en Francophonie.

L’Organisation des États ibéro-américains, créée en 1949, est un
organisme international à caractère intergouvernemental, qui entend
favoriser la coopération entre les pays de la péninsule Ibérique et
d'Amérique latine, hispanophones et lusophones, dans les domaines de
l'éducation, de la science, de la culture et de la technologie. Elle
compte 23 membres.

La communauté des pays de langue portugaise, quant à elle,
regroupe 9 pays lusophones. Celle-ci a été créée en 1996 sous
l’impulsion du Brésil.

LA FRANCOPHONIE : essence culturelle, nécessité politique
-1-
Session octobre 2016

regroupe aujourd’hui 22 Etats membres (en plus de 5 observateurs). Même si la langue arabe commune est centrale pour cette ligue. elle ne constitue pas sa motivation majeure. une véritable communauté culturelle. fondée en 1945. Fait intéressant depuis 2010 quelques pays d’Amérique du Sud sont entrés dans la francophonie en tant qu’observateur. Son Secrétariat général permanent a aussi été fermé cette année-là. Au contraire des organisations citées précédemment. le français. il est difficile de classer cette ligue comme un organisme de promotion culturelle et linguistique. avec une population d’environ 380 millions d’habitants. l’allemand ou le turc constituent aussi des aires culturelles et linguistiques importantes. L’âge des empires est révolu. l’italien. L’Union Latine a été fondée en 1954. LA FRANCOPHONIE : essence culturelle. Pour autant. Pour des raisons financières. » Léopold Sédar Senghor D’autres langues comme le chinois. dans le but de diffuser et de mettre en valeur les identités et l’héritage culturel des langues romanes. Sa disparition est la preuve que les organisations internationales géoculturelles et linguistiques pourraient devenir vite fragiles sans apports financiers fermes des pays membres. Les sociétés humaines de demain seront fondées sur la solidarité de langue et de culture. entre nations majeures. elles n’ont pas encore formé d’alliance. le portugais. « Le problème n’est pas de partager un héritage. le roumain et le catalan. mais d’édifier. L’Union Latine avait 36 Etats membres et avait 6 langues officielles : soit l’espagnol. l’Union a suspendu ses activités en 2012. La Ligue des États arabes. nécessité politique -2- Session octobre 2016 .

arabophone. quels devraient être le rôle et la place de ces acteurs dans la mondialisation? Comment relèveront-elles les défis culturels de la mondialisation? En effet. En d’autres termes. hispanophone et lusophone englobant quatre organisations internationales : l’Organisation internationale de la Francophonie. Toutes les grandes aires linguistiques ont ainsi vocation à être des ensembles culturels. hispanophone. des ensembles culturels métis sont en train de se chercher. » Léopold Sédar Senghor Plus tard. les regroupements géolinguistiques institutionnalisés s’imposent de plus en plus comme des acteurs à part entière du système international. de se définir. Senghor élargira la notion de communauté culturelle à celle d’ensemble culturel. Ce sont des entités géoculturelles à vocation politique. en mars 1970 : « C’est un fait que. comme l’Hispanophonie ou la Lusophonie. la Communauté des pays de langue portugaise et l’Organisation des États Ibéro-américains. nécessité politique -3- Session octobre 2016 . C’est ainsi qu’existent depuis une quinzaine d’années les concertations régulières des Trois espaces linguistiques (TEL). par conséquent. de se réaliser : ensembles anglophone. francophone. fondé sur le partage d’une même langue et. etc. paradoxalement. lusophone. en raison notamment des nouvelles technologies de l’information et de la communication. On passe ainsi des espaces postcoloniaux aux espaces mondialisés de dialogue interculturel et linguistique. depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mentionnons de plus que l’enjeu culturel est souvent occulté ou moins bien considéré par rapport aux enjeux politiques et économiques dans la mondialisation actuelle où. les unions géolinguistiques peuvent se constituer en alliance politique en cas de besoin. l’Union Latine. Il faut noter que ce concept amène Senghor à utiliser le terme « Anglophonie » plutôt que celui de « Commonwealth » et à prendre en compte l’Arabophonie aux côtés des ensembles culturels d’origine coloniale. Bien qu’atypiques dans l’ordre des relations internationales. Comme l’exprimait Léopold Sédar Senghor à la veille de la création de l’Agence de coopération culturelle et technique. à la fin des années 70. les différences culturelles deviennent de plus en plus perceptibles. LA FRANCOPHONIE : essence culturelle. Il s’agit en effet d’une coopération entre les Unions francophone. Ce paradoxe pose la question sur la stratégie à adopter des unions géoculturelles et géolinguistiques comme nouveaux acteurs du système international. lieu d’échange et de dialogue des cultures.

Les Trois espaces linguistiques ont organisé des colloques et des rencontres régulières. nécessité politique -4- Session octobre 2016 . LA FRANCOPHONIE : essence culturelle. ils s’engagent à encourager la diversité des pratiques linguistiques au sein des organisations internationales et à travailler à l’harmonisation des systèmes d'accréditation des connaissances linguistiques. Une convention découlant de cette déclaration a été adoptée en 2005 et est entrée en vigueur depuis 2007. Au cours de leur colloque au Mexique en 2003. une déclaration sur la diversité culturelle a été adoptée afin de soutenir les efforts faits par les pays membres de chacune des organisations pour progresser sur la voie de la négociation d’une Convention internationale sur la diversité culturelle dans le cadre de l’UNESCO. En ce qui concerne leurs projets.

gouv. p.pdf RAPPORT  Observatoire de la langue française de l'Organisation internationale de la Francophonie. Du Seuil. 138.revues.defense. Etudes caribéennes. Paris. 2007. n°55.unesco. 2010/4. 1977. Ed. http://www. nécessité politique -5- Session octobre 2016 .  Sédar Senghor (Léopold). 57-70 : https://www. 22 août 2012. Vol. http://www. 77-91. Revue internationale de politique comparée 1.francophonie.info/revue-internationale-de-politique-comparee-2007-1-page- 165.Le dialogue des cultures. p. éditions Choiseul.pdf  Statuts et modalités d’adhésion à la Conférence des chefs d’État et de gouvernement ayant le français en partage. Etude de l'IRSEM n°26-2013. L'impact économique de la langue française et de la Francophonie. 2012. dans « Géoéconomie : La francophonie face à la mondialisation ».htm CONVENTION  Convention de l'Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.Négritude et Civilisation de l'Universel.165-192.fr/irsem/page-d-accueil/vient-de-paraitre/etude-de-l- irsem-n-26-2013-francophonie-et-profondeur-strategique  Sédar Senghor (Léopold). http://unesdoc. 1992.SEANCE 2 : POUR ALLER PLUS LOIN ARTICLES  Massart-Piérard (Françoise).H.org/images/0014/001429/142919f. Paris. Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Ramel).pdf LA FRANCOPHONIE : essence culturelle. Liberté 3 . 193-194.info/revue-geoeconomie-2010-4-page-57.cairn. p. « Les défis de la diversité culturelle et linguistique en francophonie ». « Les perspectives stratégiques des nouveaux membres et Etats observateurs de la Francophonie : la dynamique d'élargissement de l'espace francophone » in Francophonie et profondeur stratégiques (sous la dir. Ed. p. « La Francophonie et le français ». 14.org/5840  Veleva (Alexandra) et Bagayoko (Niagale).htm  Munoz (Ludivynn). Du Seuil.org/IMG/pdf/Impact_economique_de_la_langue_francais e_et_de_la_Francophonie. Liberté 5 . http://etudescaribeennes.francophonie. Bagayoko et F.cairn. http://www. « Espaces linguistiques comparés : trajectoires et processus transversaux ».org/IMG/pdf/adhesion_bucarest_2006. http://www. "Une mondialisation culturelle et linguistique ? Le cas des organismes de promotion culturelle et linguistique". de N.  TRANG T. pp. "La Francophonie comme contribution à la civilisation de l'universel". Phan.

html  Niamey conférence francophone (17 mars 1970) : http://www.ina.html LA FRANCOPHONIE : essence culturelle. nécessité politique -6- Session octobre 2016 .fr/video/CAB93080929/gabon-decouverte-colonisation-video. colonisation » (11 décembre 1993) : http://www.ina. Gabon : « découverte.VIDEOS  M.fr/video/CAF94056676/niamey-conference-francophone-video. de Brazza.