P. 1
GUI2008 réseaux d'assainissement & charte qualité _FR

GUI2008 réseaux d'assainissement & charte qualité _FR

|Views: 195|Likes:
Publicado porsusCities
Guide opérationnel de mise en place d’une “Charte de Qualité des Réseaux d’Assainissement” : définition du projet, choix des entreprises, préparation, réalisation & réception du chantier, suivi permanent (32pp) - Source: astee (FR, 2008) >>> www.astee.org
Guide opérationnel de mise en place d’une “Charte de Qualité des Réseaux d’Assainissement” : définition du projet, choix des entreprises, préparation, réalisation & réception du chantier, suivi permanent (32pp) - Source: astee (FR, 2008) >>> www.astee.org

More info:

Published by: susCities on May 08, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

09/18/2013

pdf

Charte de Qualité des Réseaux d’Assainissement

32

ASTee

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16 75761.Paris.cedex.16

INTRODUCTION

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement Selon cette approche des partenaires ont signé compromettent gravement le fonctionnement du système plusieurs chartes qualité régionales qui couvrent, d’assainissement, la pérennité des ouvrages et la qualité du quatorze ans après, environ la moitié du territoire milieu naturel. Ils impliquent également une augmentation du français et ont permis d’améliorer d’assainissement compromette Les défauts de réalisation des réseaux la qualité des réseaux. prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement et d’exploitation. gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. La réunion sous un du milieu naturel. Ils les parties égaleme des ouvrages et la qualité même texte de toutes impliquent prenantes, maîtres d’ouvrage, aux surcoûts maîtres une augmentation du prix de l’eau liée assistants à d’investissement Soucieux de l’amélioration de la qualité des ouvrages, d’ouvrage, maîtres enfin des renouvellements prématurés. d’exploitation. Ils induisent d’œuvre, entrepreneurs, fabricants, de faciliter leur gestion et de la qualité environnementale entreprises de contrôle, coordonnateurs SPS et financeurs… Soucieux des chantiers, les acteurs des travaux de création, de de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia lève bien des lourdeurs et de nombreuses ambiguïtés. Les des sont reconstruction ou de réhabilitation de réseaux se ouvrages, les acteurs des chacun sont valorisées et la volonté responsabilités de travaux de création, de reconstruction ou accordés sur des principes qu’ils s’engagent réhabilitation de réseaux seréaliseraccordés sur des principes qu’ils s’engagent à tenir. Ces commune de sont une opération de qualité l’emporte. tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q principes les ont conduits à la rédaction d’une charte qualité. avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations Tout en renforçant la qualité des ouvrages réalisés, le syndicats qu’un document, La charte qualité, plus professionnels). est avant tout respect d’une charte permet une meilleure maîtrise des une démarche nationale partenariale fixant les est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien coûts de réalisation, d’exploitation et de renouvellement, La démarche charte de qualité objectifs de chacun des acteurs. Sa mise en application locale ainsi suivi des meilleure régionales et de la charte nationale. De pl notamment celui issu du réseau des comités de qu’une chartes gestion des délais d’exécution. passe par ladepuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati décision du maître d’ouvrage de réaliser son opérationavec lacharte, et parde l’arrêté du 26autres2007 et le vote de la loi de ces expériences et afin de renforcer sous publication l’adhésion des juin C’est en tirant bénéfice Grenelle II. partenaires, depuis l’assistant au maître d’ouvrage, au les résultats, confirmé par le nombre de non conformités travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première faible a Compte tenu de ces évolutions, réception. début de l’opération, jusqu’à l’exploitant après la le groupe de aux prescriptions réglementaires de plus en plus charteet jugé utile l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, uneterritoire que d’homogénéiser les pratiques sur l’ensemble du nouvelle charte qual La charte ne des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet proposée à tous les acteurs. le 26 m se substitue ni aux textes réglementaires cette charte qualité nationale est d’une signature officielle prochain dans le cadre aux missions des Montpellier. et autres référentiels en vigueur, ni du Salon Hydrogaïa àAfin de prendre en compte l’évolution de la réglementation différents acteurs, ni à leur savoir-faire. Elle gère les d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc Cette signature est en particulier l’occasion et les documents types publiés au niveau national, les interfaces entre les partenaires charte qualité et de de utilité, dont le programme vous est présentéàci-après. Toute l’équi nées autour de la et traite à ce titre son acteurs signataires de cette charte s’engagent consulter l’organisation de l’ASTEEplace depuis les études charte qualité des réseauxportail d’information souhaite vous y voir nombreu mise en et du groupe de travail initiales régulièrement le d’assainissement sur l’assainissement jusqu’à la mise en service (ou la remise en service dans communale à l’adresse : le cas de réhabilitation) du réseau d’assainissement. http://assainissement.developpement-durable.gouv.fr/ Sous charte qualité, tous les partenaires s’engagent notamment à :
16h30 Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > Y. Copin (CICF/ Environnement) > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) > P. Journet (FP2E) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne)

GRAMME des études préalables complètes et à les > réaliser

prendre en compte Accueil des participantset proposer toutes les techniques existantes > examiner > choisir tous les intervenants selon le principe de Discours de bienvenue plus avantageuse l’offre la > A. Flajolet* (Député du une période de préparation préalable au > organiser Pas-de-Calais) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) démarrage du chantier > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 > exécuter chacune des prestations selon une démarche Languedoc-Roussillon) qualité > contrôler et valider la qualité l’Eau Rhône > M. Guespereau (Directeur de l’Agence dedes ouvrages réalisés Méditerrannée et Corse)
18h00

Table Ronde 2 : Investir pour le durable > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération de Béziers, Maire de Sauvian) > C. Delahaye (Maire de Muret) Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

3

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

SOMMAIRE

gravement le fonctionnement du système d’assainissement, DEFINITION ET CONCEPTION DU PROJET..................................................................................5 - 11 la pérenn

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent CHOIX DES ENTREPRISES...................................................................................................................12 - 13 tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations syndicats professionnels). Fiche 1/2 : Réponses des entreprises aux appels d’offres (travaux / contrôles extérieurs)

Fiche 1/3 : Les objectifs d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Fiche 2/3 : Choix des bureaux d’études préalables, du maître d’oeuvre et du coordonnateur SPS Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia Fiche 3/3 : Elaboration du projet et des DCE (travaux / contrôles extérieurs)

des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement

notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati PREPARATIONla publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. avec DE CHANTIER..............................................................................................................14 - 17

La Choix des charte de Fiche 2/2 : démarche entreprises qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien

Fiche 1/1 : Préparationde ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile Compte tenu de chantier

des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature 21 CHANTIER.................................................................................................................................................... 18 - officielle le 26 m

l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual

prochain dans de l’ouvrage Fiche 1/2 : Construction le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier. Cette signature est en à la réception et réception Fiche 2/2 : Opérations préalablesparticulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc

APRÈS LA RÉCEPTION, SOLDE DES MARCHÉS ET DES AIDES.....................................................22
Fiche 1/1 : Achèvement de l’opération

nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu

Fiche GRAMME 1/1 : Vie de l’ouvrage

Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > Y. Copin (CICF/ Environnement) LISTE DES ABRÉVIATIONS..............................................................................................................................24 Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) LEXIQUE........................................................................................................................................................25 > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) CHRONOLOGIE SYNTHÉTIQUE ASTEE OPÉRATION Table Ronde 2 : Investir pour le durable D’UNE D’ASSAINISSEMENT....................26-28 > O. Alexandre (Président de la Section Régionale 17h15 Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération SIGNATAIRES de l’Agence de l’Eau Rhône > M. Guespereau (Directeur ....................................................................................................................................... 29-30 de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret) 18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

DURANT LA VIE DE L’OUVRAGE................................................................................................................23
16h30

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

4

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

DEFINITION ET CONCEPTION DU PROJET
Fiche 1/3
Les objectifs

LE MAITRE D’OUVRAGE DECIDE PAR DELIBERATION D’APPLIQUER LA CHARTE QUALITE*
Il respecte l’arrêté du 22 juin 20071 dès la conception
ACTEURS

ent nité ent et

ale de tà qui et

nce, lus, ion

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q LE MAÎTRE D’OUVRAGE AVEC L’AIDE, LE CAS ÉCHÉANT, DE SON ASSISTANT (AMO) avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations syndicats professionnels). > Définit le programme de l’opération :

> >

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée Maître d’ouvrage et, le cas échéant, son Assistant (AMO) aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés.

Financeurs

de lité mai

ceripe ux.

LES FINANCEURS GRAMME

Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > Y. Copin d’instruction, de décision > Informent le Maître d’ouvrage de leurs conditions d’intervention, (CICF/ Environnement) et Accueil des participants de paiement de leurs aides, et de leurs délais propres> B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) > Encouragent les démarches de certification ou de labellisation de tous les acteurs Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) * Si (Président du pôle est privé, il prend la décision d’appliquer la Charte Qualité et indique cette décision > J-P. Buchoud le Maître d’ouvrage Eau) par tout moyen qu’il souhaite Régionale ASTEE > O. Alexandre (Président de la Section 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable n Languedoc-Roussillon) 1 Relatif à la collecte, au transport et au traitement des eaux usées > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération des agglomérations d’assainissement ainsi > M. Guespereau (Directeur de de leur fonctionnement et de leur efficacité, de Béziers, Maire de Sauvian) qu’à la surveillance l’Agence de l’Eau Rhône et aux dispositifs d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique supérieure C. 1,2 kg/j de (Maire de Muret) Méditerrannée et Corse) > à Delahaye DBO5 18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

•Ladétermine lecharte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien démarche périmètre des travaux et les objectifs recherchés en cohérence avec le zonage d’assainissement eaux usées (collectif/non collectif), régionales et de la eaux notamment celui issu du réseau des comités de suivi des charteset le cas échéant, charte nationale. De pl pluviales, ainsi qu’avec les documents d’urbanisme depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati •avec la publication de l’arrêté du 26 juin tenantet le vote de extensions futures, amélioration (rue concernée, quartier, hameau,… en 2007 compte des la loi Grenelle II. du taux de collecte,…) •Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile fait les premiers choix techniques et environnementaux (protection du milieu, appréciation l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte,éviternouvelle charte qual des coûts sociaux, gestion des eaux pluviales le plus en amont possible pour une le des réseaux d’assainissement est àd’assainissement, prise en compte dès la conception officielle le 26 m surdimensionnement des ouvrages présent disponible et fera l’objet d’une signature prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier. des obligations en matière d’autosurveillance et de maintenance …) •Cette le calendrier en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc fixe signature est > Arrête l’enveloppe financière qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi nées autour de la charte prévisionnelle de l’opération informel’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu de les financeurs et évalue les conséquences sur le prix de l’eau > Informe les riverains > Associe les services de la MISE, l’exploitant et les gestionnaires de voiries et des autres réseaux : • Autorisations légales, gestion du pluvial, contraintes du milieu récepteur, etc.
16h30

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

5

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

DEFINITION ET CONCEPTION DU PROJET
Fiche 2/3
Choix des bureaux d’études préalables, du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS

OFFRES AVEC MEMOIRE TECHNIQUE

ACTEURS

GRAMME

rédaction de mémoires techniques est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien La démarche charte de qualité > Choisit les offres économiquement les plus avantageusesdes chartes régionales et de la charte nationale. De pl notamment celui issu du réseau des comités de suivi pour les études après analyse des mémoires techniques depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati > S’assure la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et passages en loi Grenelle II. terrains privés avec de la maîtrise du foncier et des éventuels le vote de la servitude sur > Lance les études préalables (étude géotechnique de phase 1 du fascicule 70, étude Compte tenu de ces évolutions, le groupe de du sous-sol, étude de rédigé la diagnostic topographique, recensement de l’encombrementtravail de l’ASTEE qui avait l’habitat, première charte a jugé utile l’amender. réseaux travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual d’état pour les Après un existants,…) des le programme de l’opération pour la consultation du et fera l’objet > Finalise réseaux d’assainissement est à présent disponible maître d’oeuvre d’une signature officielle le 26 m prochain dans de consultation du maître d’œuvre et y annexe une synthèse du zonage et > Elabore le dossier le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier. du programme d’assainissement, les l’occasion d’un études préalables rassemblement de toutes les parties conc Cette signature est en particulier résultats des évènement clé de et les contraintes liées au foncier nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi > Choisit l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu de le maître d’œuvre ayant remis l’offre économiquement la plus avantageuse après analyse du mémoire technique > Elabore le dossier de consultation du coordonnateur SPS en demandant la rédaction d’unmémoire technique > Choisit le coordonnateur SPS ayant remis l’offre économiquement la plus avantageuse, notamment selon les moyens proposés 16h30 Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > Détermine la nécessité de désigner un Contrôleur Technique dans le cas de travaux particuliers > de bâtiments ou d’ouvrages existants comportant des ouvrages de génie civil, ou à proximité J. Dolmazon (Canalisateurs de France) pouvant être déstabilisés par les travaux, ainsi que > Y. Copin (CICF/ Environnement) de mettre en place une procédure de Accueil des participants préventif > B. Nucci (SYNCRA) référé > F. Farjot (ITEA) > Demande les financements Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) LE(S) BUREAU(X) D’ÉTUDES PRÉALABLES > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE d’un mémoire technique Ronde 2 : Investir pour le durable 17h15 Table > remet (tent) une offre accompagnée > réalise Languedoc-Roussillon) (nt) les études et rende(nt) les résultats dans le B. Aurioldes délais > respect (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) LE MAÎTRE D’ŒUVRE Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation ÉCHÉANT, DE SON ASSISTANT principes LE MAÎTRE D’OUVRAGE AVEC L’AIDE, LE CAS de réseaux se sont accordés sur des (AMO) qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q > Elabore le (les) dossiersavaitconsultation du (des) bureau(x) d’études préalablesAgences de l’eau, Associations de été signée alors par 46 signataires (Ministères, en proposant des syndicats professionnels). cahiers des clauses techniques détaillés, adaptés au contexte local, et en demandant la

> > > >

Maître d’ouvrage et, le casgravement leson Assistant (AMO) échéant, fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des Bureau(x) d’études préalablesouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement Maître d’œuvre d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Financeurs

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

Un réseau pour vosprend connaissance des résultats des études18h00 Discours de clôture > réseaux préalables > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité ») P-A. Roche (Président des contraintes, > propose une offre accompagnée d’un mémoire technique>(bonne compréhension de l’ASTEE) > du calendrier des travaux,…) La nouvelle Charte approche des solutions techniques, approche du coût et O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

> P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

6

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

DEFINITION ET CONCEPTION DU PROJET
Fiche 2/3
Choix des bureaux d’études préalables, du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS

ent nité ent et

LES FINANCEURS

ale de tà qui et

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn > prennent connaissance du zonage et du programme d’assainissement le cas échéant des > apportent leurs avis au maître d’ouvrage et ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme au maître d’œuvre à leur demande > apportent leur concours financier selonune augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement leurs modalités d’aide d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés.

LES ETUDES PREALABLES CONCERNENTdes ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou :

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia

Etude de l’habitat tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q Elle permet pour chaque parcelleavait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations :
syndicats professionnels).

réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent

nce, lus, ion

de lité mai

ceripe ux.

> d’identifier l’assainissement en place, La démarche les sorties des eaux une et des eaux progrès, > d’identifier toutes charte de qualité estusées démarche de pluviales,qui évolue sur la base du retour d’expérien notamment celui issu du réseau des eaux de suivi des chartes régionales d’en estimer > de définir un projet de raccordementdes comitésusées jusqu’au réseau public et et de la charte nationale. De pl depuis 2006, plusieurs fixées par les articles L2224-8 du Code Général que l’évolution de le coût dans les conditions éléments nouveaux sont à prendre en compte tels des Collectivités la réglementati avec la & L.1331-4 du Code de la Santé Publique pour la loi Grenelle II. Territorialespublication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote dela partie privative, en amont du point de raccordement sur la partie le groupe du travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile Compte tenu de ces évolutions, publique de branchement, > de définir, après avoir privilégié toutes les méthodes permettant de première charte,pluviales l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la gérer les eaux une nouvelle charte qual à lades réseaux d’assainissement estdes présent disponibled’enfera l’objet coût, suivant les officielle le 26 m parcelle, un projet d’évacuation à eaux pluviales et et estimer le d’une signature prescriptions dans ledans ledu Salon Hydrogaïa à Montpellier. mêmes conditions que pour le prochain fixées cadre zonage eaux pluviales et dans les projet de raccordement des eaux usées, Cette signature est en particulier l’occasion > de positionner la(es) boîte(s) de branchementd’un évènement clé de rassemblement deet en les parties conc en limite de propriété en planimétrie toutes nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi altimétrie, de l’ASTEE rejets non domestiques (pour élaboration ultérieure des autorisations de rejet). > d’identifier les et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu Cette étude permet de caler le réseau en altimétrie tout en tenant compte dans le projet des futures zones à desservir.

16h30 Etude topographique l’ensemble des secteurs concernés Table projet 1 : Après à assainir, pourquoi tracé des GRAMME de transfert,deetc.). Le relevé topographique doit auparJ. le Ronde(ruesl’axe 15 ans,voirie ainsila Charte ? collecteurs moins concerner de la > Dolmazon (Canalisateurs de France)

que les éléments en surface permettant de renseigner sur l’encombrement du sous sol, mais aussi un > Y. Copin (CICF/ Environnement) point devant Accueil des participantschaque parcelle (correspondant au point envisagé> de Nucci (SYNCRA) de branchement et B. la(des) boîte(s) tous les points singuliers). > F. Farjot (ITEA) Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) Diagnostic d’état pour les : et de > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) réseaux d’assainissement existantsMasLes diagnostics d’état Garonne) > M. (Agence de l’Eau Adour fonctionnement des réseaux > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) d’assainissement sont à réaliser ou à réactualiser (curage et inspection visuelle complète la moins Régionale ASTEE le cas Table des branchements indispensables > O. Alexandre (Président de de Sectionde 6 mois des réseaux et, 17h15 échéant, Ronde 2 : Investir pour le durable lorsque des solutions de réhabilitation des réseaux existants sont envisagées). n Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)
18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

7

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

DEFINITION ET CONCEPTION DU PROJET
Fiche 2/3
Choix des bureaux d’études préalables, du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS

Les diagnostics sont des études préalables ou complémentaires d’aide à la décision qui ont pour but Les défauts de réalisation des d’éliminer le maximum de dresser un bilan de fonctionnement des systèmes d’assainissement collectif, réseaux d’assainissement compromette gravement fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn d’eaux parasites et de mettre en place les améliorationslenécessaires au bon fonctionnement des des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme systèmes d’assainissement : > > > > > > >
une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement

La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, une modélisation La vérification du dimensionnement hydraulique des réseaux peut nécessiterqui évolue sur la base du retour d’expérien éventuelle. notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl

Reconnaissance des réseaux (mise à d’exploitation. Ils induisent enfin des visite des regards) jour des plans, visite des ouvrages, renouvellements prématurés. Campagne de mesure de débit de temps sec de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia Soucieux Campagne de mesure de débit de des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou temps de pluie Etalonnage de groupes de relèvement et de refoulement se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent réhabilitation de réseaux Investigations nocturnes tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q Inspections caméra avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations Contrôle de branchements par fumigation syndicats professionnels).

avec l’encombrement du sous-sol juin 2007 et le vote de la tous les plans Recensement de la publication de l’arrêté du 26 qui consiste à rassembler loi Grenelle II. de récolement des divers Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avaiteau potable, eaux réseaux concessionnaires (télécommunications, électricité, gaz, rédigé la première charte a jugé utile pluviales,…).l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual En outre, ce recensement permet de connaître les zones d’incertitude du projet. Ce recensement réseaux d’assainissementconditions du décret en vigueur relatif à l’exécution de des doit être réalisé dans les est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m travaux à proximité dedans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier. prochain certains ouvrages souterrains, aériens ou subaquatiques de transport ou de distribution.

depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati

GRAMME

nées autour de la 1 (au sens du fascicule 70-2003), le permet de vous est la nature et Etude géotechnique de phasecharte qualité et de son utilité, dont quiprogrammeconnaître présenté ci-après. Toute l’équi de l’ASTEE et du groupe de travail roche, sol instable…) à l’emplacement des canalisations, le niveau hydrique du sous-sol (nappe, source,charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu de définir les choix techniques en fonction du milieu environnemental et de l’état du bâti (choix de la nature des tuyaux et/ou des matériaux de réhabilitation, des matériaux de la zone de pose et d’enrobage, des remblais en étudiant la possibilité de réutiliser des déblais extraits, des conditions de réalisation,…). 16h30 Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? Diagnostic amiante, en vue d’établir le cas échéant un plan de retrait, suivant la nature des canalisations > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) existantes ou la présence possible d’amiante dans les enrobés.> Y. Copin (CICF/ Environnement) Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)

Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h00

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

8

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

DEFINITION ET CONCEPTION DU PROJET
Fiche 3/3
Elaboration du projet et des DCE Travaux Contrôles extérieurs

PRISE EN COMPTE DE LA VALEUR TECHNIQUE DANS LES CRITERES D’ATTRIBUTION
Prise en compte des prescriptions techniques de l’arrêté du 22 juin 2007
ACTEURS

ent nité ent et

ale de tà qui et

nce, lus, ion

> > Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia > Maître d’œuvre des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou > Coordonnateur SPS réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent > Exploitant Ces principes les ont conduits d’une charte qualité, > Financeurs avait tenir.signée alors par 46 signatairesen 2006 à la rédaction de l’eau, Associationsq été (Ministères, Agences > Gestionnaires de voiries et autres réseaux syndicats professionnels).

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée Maître d’ouvrage et, le cas échéant, son Assistant (AMO) aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Bureau(x) d’études préalables

notamment AVEC L’AIDE, LE CAS ÉCHÉANT, des chartes régionales (AMO) MAÎTRE D’OUVRAGE celui issu du réseau des comités de suivi DE SON ASSISTANT et de la charte nationale. De pl

La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien

GRAMME

avec problèmes liés au foncier et autres contraintes extérieures (environnement, > gère les la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. circulation, …) de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile de Compte tenu > valide, financeAprès un travail deétudes complémentaires si nécessaire lité l’amender. et commande les consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual > choisit une solution parmi celles proposées par le disponible et fera valide le projetsignature officielle le 26 m mai des réseaux d’assainissement est à présent maître d’œuvre et l’objet d’une > décide du mode etledes conditions de consultation prochain dans cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier. > valide et adopte le DCE travaux en vérifiant notamment que ce dernier : cerCette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc • prévoit que les travaux soient réalisés sous Charte Qualité ipe nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi • prévoit au minimum 2 OS (préparation du chantier et travaux) ux. de l’ASTEE et du groupe du CCTG charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu • rende le fascicule 70 de travail contractuel • indique les normes existantes à prendre en compte • prévoit que la valeur technique soit le critère prépondérant d’attribution • demande un plan de gestion des déchets du chantier > rédige le DCE contrôles extérieurs s’il n’a pas confié cette prestation au maître d’œuvre dans 16h30 Table Ronde 1 : modalités d’intervention le cadre de Missions Complémentaires d’Assistance, en précisant les Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > finalise son plan de financement, et sollicite des financeurs le versement des subventions allouées pour les études préalables > Y. Copin (CICF/ Environnement) > envoie Accueil des participants la déclaration préalable aux organismes de prévention (Inspection du travail, CRAM, > B. Nucci (SYNCRA) OPPBTP,…) > F. Farjot (ITEA) Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) LE(S) BUREAU(X) D’ÉTUDES PRÉALABLES > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > remet de la Section Régionale ASTEE (tent) une (des) offre(s) accompagnée(s) d’un mémoire technique > O. Alexandre (Président 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable > respectent les délais n Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)

depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h00

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

9

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

DEFINITION ET CONCEPTION DU PROJET
Fiche 3/3
Elaboration du projet et des DCE Travaux Contrôles extérieurs

LE MAÎTRE D’ŒUVRE

GRAMME

> prend en compte les études préalablesgravement le au maître d’ouvrage,système d’assainissement, la pérenn et demande fonctionnement du si nécessaire, des des ouvrages et études complémentaires (étude géotechnique de phasela2qualité de phase 3naturel. Ils impliquent égaleme voire du milieu (au sens du une réutilisation des déblais issus des tranchées, levé fascicule 70 -2003) incluant l’étude de la augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement topographique complémentaire, études d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. de l’habitat complémentaires, sondages complémentaires pour valider l’encombrement du sousSoucieux de l’amélioration visuelle,…) et de faciliter la gestion patrimonia sol, curage et inspection de la qualité, > consulte les exploitants, les gestionnaires au moyen acteurs des les services création, de si des ouvrages, les des DR et travaux de de la MISE reconstruction ou nécessaire réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent > identifie les contraintes de réalisation des travaux : ont conduits en 2006 à chantier (largeur, charte qualité, q tenir. Ces principes les Emprises minimales du la rédaction d’une longueur), incidences sur la été signée alorstiers, 46 signataires humaine, économique, de l’eau, Associations avait circulation des par sur l’activité (Ministères, Agences …., contraintes particulières (limitations sonores, d’horaires ou de périodes de travail, indemnisations syndicats professionnels). éventuelles,…),…. La démarche charte projet en s’appuyantdémarche de progrès, quiétudes préalables et du retour d’expérien > réalise la conception du de qualité est une sur les conclusions des évolue sur la base en notamment celui issu du réseau des comités : prenant en compte les contraintes de réalisation de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl •depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati choix d’un tracé et calage altimétrique •avec la publication de l’arrêté plus26 juin 2007 età vis notammentGrenelle II. choix des canalisations les du adaptées vis le vote de la loi de la nature des sols et des spécificités du projet, et vérification du dimensionnement avait rédigé la ouvrages Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui mécanique despremière charte a jugé utile suivant les règles travail de (fascicule 70 et signataires l’ASTEE) l’amender. Après unen vigueur consultation des RRR 98 de de la première charte, une nouvelle charte qual •des réseaux d’assainissement d’exécution, avec ou sans tranchée, en tenant compte des officielle le 26 m détermination des conditions est à présent disponible et fera l’objet d’une signature contraintes spécifiques du projet et des contraintes de site prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier. • détermination des conditions de réutilisation des sols extraits : Identification des sols, Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc principes de traitement éventuel et emprises nécessaires nées autour de la charte qualité éventuellement dont le programme vous est présenté > soumet au maître d’ouvrage une (ou et de son utilité,plusieurs) proposition(s) technique(s) ci-après. Toute l’équi de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement conditions > associe le coordonnateur SPS au projet dès sa conception, notamment sur lessouhaite vous y voir nombreu d’exécution des travaux > fournit une évaluation prévisionnelle du montant des travaux sur la base d’un bordereau des prix adaptés à la spécificité du chantier > rédige le DCE travaux : • en indiquant que les travaux seront réalisés sousTable Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? charte qualité 16h30 • en prévoyant au minimum 2 OS (préparation de chantier et travaux) > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) • en incluant les informations issues des études > Y. Copin (CICF/ Environnement) préalables (notamment l’encombrement Accueil des participants du sous-sol) > B. Nucci (SYNCRA) • en rendant les fascicules du CCTG contractuels (notamment le fascicule 70) > F. Farjot (ITEA) compte Discours de bienvenue• en indiquant les normes existantes à prendre en > P. Journet (FP2E) • en indiquant que la valeur technique fait partie des critères d’attribution > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. dans la valeur l’Eau Adour l’offre • en introduisant des critères de développement durable Mas (Agence detechnique de Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) (tels que réduction des nuisances, tri des déchets, bilan carbone du chantier…) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 • en demandant un plan de gestion des déchets duTable Ronde 2 : Investir pour le durable chantier Languedoc-Roussillon) intègre le PGC > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération • > M. Guespereau > prépare sonl’Agence de l’Eau Rhône (Directeur de plan de contrôle de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et soumet le DCE travaux à l’approbation du maître d’ouvrage Delahaye (Mairegrille d’analyse des > C. et propose une de Muret) > Corse) critères prévus dans le règlement de la consultation Un réseau pour vosrédige le DCE contrôles extérieurs (si le maître d’ouvrage a confiéclôtureprestation au maître 18h00 Discours de cette > réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail le cadre Charte Qualité ») > P-A. Roche (Président à l’approbation d’œuvre dans ASTEE « de Missions Complémentaires d’Assistance), le soumetde l’ASTEE) > critères prévus dans le règlement MEDDTL) La nouvelle Charte du maître d’ouvrage et propose une grille d’analyse des O. Gauthier* (Directrice de la DEB - de > P. Yvernes (Groupela consultation « Charte Qualité ») de travail ASTEE 18h15 Signature de la Charte Qualité des Réseaux > respecte les délais La Charte Languedoc-Roussillon d’Assainissement > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte 10 Languedoc-Roussillon) 18h30 Cocktail Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin 20h00 Soirée de Gala sur inscription (payante) Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)
32

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

ASTee

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16 75761.Paris.cedex.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

DEFINITION ET CONCEPTION DU PROJET
Fiche 3/3
Elaboration du projet et des DCE Travaux Contrôles extérieurs

ent nité ent et

LE COORDONNATEUR SPS

ale de tà qui et

gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn > ouvre le registre journal des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme > élabore le PGC, simplifié ou non une augmentation du prix conditions d’exécution > donne son avis sur le projet dès sa conception, notamment sur lesde l’eau liée aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. des travaux > constitue le DIUO Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

L’EXPLOITANT

nce, lus, ion

La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien LES FINANCEURS

des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q > conseille le maître d’ouvrage et le signée alors parsur les conditions d’exploitation futures, etl’eau, Associations avait été maître d’œuvre 46 signataires (Ministères, Agences de provisoires durant la phase chantier syndicats professionnels).

de lité mai

depuis à prendre en compte les études > s’engagent 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati avec publication de l’arrêté du 26 et au maître d’œuvre > apportentlaleur avis au maître d’ouvrage juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. > apportent leur concours évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile Compte tenu de ces financier selon leurs modalités d’aide prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier.

notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl

LES GESTIONNAIRES DE VOIRIES ET est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m des réseaux d’assainissement AUTRES RÉSEAUX

l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual

ceripe ux.

> Informent le Maître d’ouvrage et son maître d’œuvre sur les contraintes relatives à leurs Cette ouvrages signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc

nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu

GRAMME

16h30

Accueil des participants

Discours de bienvenue > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE n Languedoc-Roussillon) > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée et Corse)

Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > Y. Copin (CICF/ Environnement) > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) > P. Journet (FP2E) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne)

17h15

Table Ronde 2 : Investir pour le durable > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération de Béziers, Maire de Sauvian) > C. Delahaye (Maire de Muret) Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h00

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

11

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

CHOIX DES ENTREPRISES
Fiche 1/2
Réponses des entreprises Travaux aux appels d’offres Contrôles extérieurs

MEMOIRE TECHNIQUE ADAPTE AU CHANTIER

ACTEURS

des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q LE MAÎTRE D’OUVRAGE AVEC L’AIDE, LE CAS ÉCHÉANT, DE SON ASSISTANT (AMO) avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations syndicats professionnels). > fournit aux entreprises des compléments d’information dans le cadre fixé par le Code des

> > > > >

Maître d’ouvrage et, le casgravement leson Assistant (AMO) échéant, fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Entreprises de travaux candidates (+ sous-traitants éventuels) Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement Fournisseurs et fabricants d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Maître d’œuvre Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia Entreprises de contrôles candidates

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

La démarche Marchés Publics charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II.

LES ENTREPRISES DE plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati depuis 2006, TRAVAUX CANDIDATES

notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl

> remettent une offre ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avaitchantierla(visite des Compte tenu de accompagnée d’un mémoire technique adapté au rédigé première charte a jugé utile lieux, motivation des un travail de consultationen compte des de la première charte, une nouvelle charte qual choix techniques, prise des signataires contraintes de développement l’amender. Après durable….). Dans ce dernier sont détaillés les contraintes du chantier et leurs solutions, ainsi des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m que le plan de contrôles intérieurs de l’entreprise prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier. > valident les choix techniques proposés par les fournisseurs Cette éventuellement particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement > proposent signature est en les modalités opératoires pour la réutilisation des matériaux de toutes les parties conc nées éventuellement des variantes en fournissant les attestations des produits et > proposentautour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu matériaux LES FOURNISSEURS ET FABRICANTS

GRAMME

> valident, en tant que de besoin, la solution technique ou proposent des solutions techniques adaptées aux contraintes spécifiques mises en évidence par Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? 16h30 Table l’entreprise > fournissent les attestations de leurs produits et matériaux Dolmazon (Canalisateurs de France) > J. > Y. Copin (CICF/ Environnement) LE MAÎTRE Accueil des participants D’ŒUVRE > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) > sur Discours de bienvenuedemande du maître d’ouvrage, fournit aux entreprises des compléments d’information dans > P. Journet (FP2E) le cadre fixé par le > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) Code des Marchés Publics > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) LES(Président de la Section Régionale ASTEE ENTREPRISES DE CONTRÔLES CANDIDATES > O. Alexandre 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > rédigent unel’Agence de l’Eau Rhône mémoire technique de Béziers, Maire de Sauvian) compte offre accompagnée d’un adapté au chantier, en tenant > M. Guespereau (Directeur de des modalités d’intervention fixées dans le DCE Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)
18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

12

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

CHOIX DES ENTREPRISES
Fiche 2/2
Choix des entreprises

CHOIX DES OFFRES ECONOMIQUEMENT LES PLUS AVANTAGEUSES
ACTEURS

ent nité ent et

> >

ale de tà qui et

nce, lus, ion

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de D’OFFRES OU JURY sur des principes LE MAÎTRE D’OUVRAGE (COMMISSION D’APPELSréseaux se sont accordésDE CONCOURS qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q SELON LE CAS) avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations syndicats professionnels). > organise l’ouverture des plis conformément au Code des Marchés Publics

gravement le fonctionnement Jury de concours Maître d’ouvrage (Commission d’Appels d’Offres ou du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme selon le cas) une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement Maître d’œuvre d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés.

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

> choisit démarche charte de qualitéaest unel’offre économiquement la plus avantageuse après retour d’expérien La l’entreprise de travaux qui remis démarche de progrès, qui évolue sur la base du analyse du maître d’œuvredu réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl notamment celui issu > choisit l’entreprise de contrôles qui anouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati depuis 2006, plusieurs éléments remis l’offre économiquement la plus avantageuse après analyse de l’Assistant à Maître d’ouvrage (AMO) ou du maître d’œuvre, le cas échéant
avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II.

de lité mai

Compte tenu de LE MAÎTRE D’OEUVRE ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile

ceripe ux.

des réseaux et leurs mémoires techniques associés selon les critères d’attribution prévus > analyse les offres d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m prochain dans de consultation des appels à Montpellier. dans le règlement le cadre du Salon Hydrogaïad’offres > rapporte ses analyses àen particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc Cette signature est la Commission d’Appels d’Offres

l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual

Le Présidentde l’ASTEE et du groupe de travail charte qualitéarrêté, se faire assister par des personnes y voir nombreu de la Commission d’Appels d’Offres peut, par des réseaux d’assainissement souhaite vous compétentes.

nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi

GRAMME

16h30

Accueil des participants

Discours de bienvenue > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE n Languedoc-Roussillon) > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée et Corse)

Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > Y. Copin (CICF/ Environnement) > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) > P. Journet (FP2E) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne)

17h15

Table Ronde 2 : Investir pour le durable > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération de Béziers, Maire de Sauvian) > C. Delahaye (Maire de Muret) Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h00

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

13

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

PREPARATION DE CHANTIER
Fiche 1/1
Préparation de chantier

PAS D’O.S. SANS MISE EN PLACE FORMELLE DES FINANCEMENTS
ACTEURS

> > > > > > > > >

prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier.

nées autour de Informations des riverains la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ici-après. Toute l’équi X P P
OS1 (Ordre de Service) de préparation de chantier DICT

Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc

de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu

i i

X i

P X

i

GRAMME(confirmation réseau)
Sondages terrain

P

Piquetage (réseau existant) et sondages complémentaires 16h30 i

Accueil des participants

P X i
17h15

Discours de bienvenue Visite préalable inspection commune > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau)adaptés aux contraintes évenPlans d’exécution (plans > O. Alexandre (Président de la pendant la Régionale ASTEE tuelles révélées Section préparation) Languedoc-Roussillon) Piquetage du réseau à réaliser > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée et Corse) contraintes extérieures (circulation, Examen des
environnement, etc.)

Réunion intermédiaire de préparation

TableX Ronde 1 : Après 15P ans, pourquoi la Charte ? P i > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > P Y. Copin (CICF/ Environnement) (P) X P > B. Nucci (SYNCRA) X F. Farjot (ITEA) (X) X (X) X (X) X > > P. Journet (FP2E) i X (X) (X) X > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne)

Un réseau pour vos réseaux Plannings travail ASTEE Charte Qualité > RC. Fouilloux (Groupe dedes travaux et des«contrôles extérieurs »)

La nouvelle Charte Réunion fin de préparation > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

> C. Delahaye (Maire de Muret) (X) X X P V 18h00 Discours de clôture V X P-A.X X i > RocheP(Président de l’ASTEE) P > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL) X X X X X X (X) X 18h15 Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement
32

P

V P P TableX Ronde 2 : Investir pour le durable > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération X de Béziers, Maire de Sauvian) X i

Coordonnateur SPS

Maître d’ouvrage

Maître d’œuvre

Fournisseur

Financeurs

X = ceux qui font Compte tenu de (X) = éventuellementces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile Pl’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual = participant des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m i = les informer

Exploitant et gestionnaires

Entreprise de contrôles

Entreprise de travaux

La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati V= validation avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II.

syndicats professionnels).

Maître d’ouvrage et, le casgravement leson Assistant (AMO) échéant, fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn Maître d’œuvre des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme Entreprise de travaux (et sous-traitants) du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement une augmentation Fournisseurs, fabricants d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Entreprise de contrôles Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia Exploitant des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de Gestionnaires (Voiries et réseaux) réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q Financeurs Coordonnateuravait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations SPS

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

i i

18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

14

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

PREPARATION DE CHANTIER
Fiche 1/1
Préparation de chantier

Entreprise de travaux

ale de tà qui et

nce, lus, ion

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou V réhabilitation de réseauxXse sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent Rédaction du compte-rendu de réunion detenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q fin de avait été signée alors par X signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations 46 préparation de chantier syndicats professionnels).
Plan d’assurance qualité Envoi du compte-rendu

de lité mai

X La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl Destinataire du compte-rendu P P P P P P P depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. OS2 travaux i X P i i i i

GRAMME

de les riverains informel’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu participe aux réunions agrée les sous-traitants éventuels vérifie que l’OS1 et l’OS des contrôles extérieurs ne sont pas donnés sans accord préalable des financeurs 16h30 Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > valide les plannings > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) LE MAÎTRE D’OEUVRE > Y. Copin (CICF/ Environnement) Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) > participe à l’information des riverains > F. Farjot (ITEA) > délivre Discours de bienvenue l’OS 1 après vérification de l’accord des financeurs Journet (FP2E) > P. > programme les réunions et fait les invitations en coordination avec le maître d’ouvrage, avec > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) convocation de tous > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) les acteurs à la réunion de préparation > participe au Section Régionale ASTEE piquetage > O. Alexandre (Président de la 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable > participe à la définition des sondages complémentaires et des contraintes extérieurs n Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > présente son plan de contrôle > M. Guespereau > valide les solutions visant à répondre aux contraintes révélées lors Maire préparation et valide (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, de la de Sauvian) Méditerrannée etla nature des produits et matériaux Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret) > valide le planning des contrôles extérieurs Un réseau pour vos réseaux plans d’exécution 18h00 Discours de clôture > valide les > RC. Fouilloux (Groupe de travail et le PAQE * de Qualité ») de travaux > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > valide le PAQ ASTEE « Charte l’entreprise > de chantier > La nouvelle Charteétablit le compte-rendu de réunion de fin de préparation O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL) > P. Yvernes* (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité ») ou PAE 18h15 Signature de la Charte Qualité des Réseaux La Charte Languedoc-Roussillon d’Assainissement > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte 15 Languedoc-Roussillon) 18h30 Cocktail Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin 20h00 Soirée de Gala sur inscription (payante) Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

ceripe ux.

Cette signature LE MAÎTRE D’OUVRAGEest en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc AVEC L’AIDE, LE CAS ÉCHÉANT, DE SON ASSISTANT (AMO)

Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile OS contrôles extérieurs Après un travail de consultation des(X) l’amender. signataires de la première charte, une nouvelle charte qual (X) i i P i i des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier.

nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi

> > > >

32

ASTee

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16 75761.Paris.cedex.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

Coordonnateur SPS

Maître d’ouvrage

Maître d’œuvre

Fournisseur

Financeurs

ent nité ent et

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés.

Entreprise de contrôles

V= validation X = ceux qui font (X) = éventuellement P = participant i = les informer

Exploitant et gestionnaires

PREPARATION DE CHANTIER
Fiche 1/1
Préparation de chantier

L’ENTREPRISE DE TRAVAUX

> participe à l’information des riverains gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme > envoie les DICT une augmentation validation l’eau liée technique de > fait les sondages complémentaires et piquetages pour du prix de du choix aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. réalisation de l’ouvrage > adapte, en tant que de besoin, sa proposition de l’améliorationrévélées Soucieux aux contraintes de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia > présente son plan de contrôles intérieurs (fourniture et pose) des travaux de création, de reconstruction ou des ouvrages, les acteurs > présente son plan de tri des déchets et les sites d’évacuation sontfavorisant leur des principes qu’ils s’engagent réhabilitation de réseaux se en accordés sur valorisation > présente ses principaux fabricants,Ces principes les sous-traitants,en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q tenir. fournisseurs et ont conduits et s’engage à les informer des principes de la charte, et étéen suivrealors application en cours (Ministères, Agences de l’eau, Associations avait à signée leur par 46 signataires d’exécution > élabore les plans d’exécution (plans adaptés aux contraintes éventuelles révélées pendant la syndicats professionnels). préparation) et le planning des travaux La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui SPS > rédige son PPSPS, simplifié ou non, et le transmet au Coordonnateur évolue sur la base du retour d’expérien notamment et son PAQE destiné à être intégré dans le compte-rendu de et de la charte > établit son PAQ celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionalesréunion de fin nationale. De pl depuis 2006, plusieurs et le transmet à tous les prendre en ayant participé la réunion de préparation de chantier éléments nouveaux sont à partenaires compte tels queàl’évolution de la réglementati avec préparation de fin dela publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II.
Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

LES FOURNISSEURS ET LES de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual l’amender. Après un travail FABRICANTS

> prennent connaissance desdu Salon Hydrogaïa à Montpellier. prochain dans le cadre plans d’exécution > participent ou se font représenter, aux réunions si nécessaire Cette signature que de besoin, à la validation des choix techniques > participent, en tant est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc

des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m

de l’ASTEE et du CONTRÔLES L’ENTREPRISE DE groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu

nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi

GRAMME

> organise la mise en place du planning de son intervention, en cohérence avec le déroulement du chantier > participe aux réunions > rédige son PPSPS, simplifié ou non, et le transmet auTable Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? Coordonnateur SPS 16h30 > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) L’EXPLOITANT ET LES GESTIONNAIRES DE VOIRIES ET (CICF/ Environnement) > Y. Copin AUTRES RÉSEAUX Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) > répondent aux DICT > F. Farjot (ITEA) > participent au piquetage des réseaux, aux sondages et à l’identification des contraintes Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) > participent aux réunions, en tant que de besoin > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) LES FINANCEURS > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > participent aux réunions le cas échéant > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret) LE COORDONNATEUR SPS

Un réseau pour vosorganise les visites préalables ou l’inspection commune 18h00 Discours de clôture > réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité ») > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > harmonise les PPSPS, simplifiés ou non > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL) > La nouvelle Charte participe aux réunions, en tant que de besoin > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité ») 18h15 Signature de la Charte Qualité des Réseaux La Charte Languedoc-Roussillon d’Assainissement > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte 16 Languedoc-Roussillon) 18h30 Cocktail Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin 20h00 Soirée de Gala sur inscription (payante) Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)
32

ASTee

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16 75761.Paris.cedex.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

PREPARATION DE CHANTIER
Fiche 1/1
Préparation de chantier

ent nité ent et

TRAME DE LA RÉUNION DE FIN DE PRÉPARATION

ale de tà qui et

nce, lus, ion

de lité mai

GRAMME

Nota bene : cela comprend notamment l’examen des conditions de calcul définies au fascicule 70 du CCTG ou au RRR 98 de l’ASTEE : nature du terrain, matériaux d’enrobage et de remblais, largeur de la tranchée, qualité des compactages, présence ou non de la nappe, charges de chantier et d’usage, retrait des blindages, hauteur de recouvrement … 16h30 Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > Présentation des prestations d’assistance par les principaux fabricants si nécessaire France) > J. Dolmazon (Canalisateurs de > Choix des lieux d’implantation de la base de vie et de raccordements aux réseaux, de stockage > Y. Copin (CICF/ Environnement) des Accueil des participantsmatériaux et la destination des déblais > B. Nucci (SYNCRA) > Présentation par le maître d’œuvre de son plan de contrôle. Ce plan de contrôle doit permettre > F. Farjot (ITEA) notamment de vérifier que les choix initiaux sont bien respectés Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) > Remise et présentation des PPSPS > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > contrôles extérieurs > Présentation des contrôles extérieurs par l’entreprise deM. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > Recalage du planning, y compris contrôles extérieurs. > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable > Mise à jour du PAQ par l’entreprise des travaux n Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)
18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

ceripe ux.

gravement > Validation des résultats des sondages préliminairesle fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn > Validation des contraintes et des pointsdes ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme sensibles : • Contraintes liées aux riverains et une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement aux usagers d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. • Contraintes liées au milieu naturel et à l’environnement • Contraintes liées au droit du sol emprunté l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia Soucieux de • Contraintes liées au bâti des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou • Contraintes liées aux autres intervenantsde réseaux seet au accordés sur des principes qu’ils s’engagent réhabilitation du chantier sont sol : réseaux existants et exiguïté, difficultés d’accès, distance minimum ont conduits en autres àréseaux, … d’une charte qualité, q tenir. Ces principes les par rapport aux 2006 la rédaction • Contraintes liées àavait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations la sécurité : signalisation, blindage … •syndicats professionnels). à la nature du sol Contraintes et risques liés • Contraintes liées au positionnement des ouvrages : regards, branchements, postes… •La démarche liées à de présence deunenappe et circulation d’eaux souterrainesla base du retour d’expérien Contraintes charte la qualité est la démarche de progrès, qui évolue sur réseau des des déchets et aux respects des prescriptions •notamment celui issuàdula gestion comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl Contraintes liées depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati environnementales •avec la publication à la continuité26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. Contraintes liées de l’arrêté du du service •Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile etc.,… > Validation des Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual l’amender. plans d’exécution > Présentation par d’assainissement est à du plan de contrôle intérieur l’objet d’uneplanimétrie, officielle le 26 m des réseaux l’entreprise de travaux présent disponible et fera (Altimétrie, signature compacité dudans le cadre du du remblai de protection et du remblai complémentaire, contrôles prochain fond de fouille, Salon Hydrogaïa à Montpellier. d’étanchéité …) et validation par le maître d’œuvre Cette contraintes en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes > Au vu dessignature estet points sensibles, confirmation des choix techniques, des matériaux et les parties conc nées constitutifs charte qualité conditions de mise en programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi élémentsautour de la du réseau, des et de son utilité, dont leœuvre

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

17

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

CHANTIER
Fiche 1/2
Construction de l’ouvrage

PAS D’OS TRAVAUX AVANT LA DIFFUSION DU COMPTE RENDU DE LA REUNION DE FIN DE PREPARATION DU CHANTIER
ACTEURS

des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q LE MAÎTRE D’OUVRAGE AVEC L’AIDE, LE CAS ÉCHÉANT, DE SON ASSISTANT (AMO) avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations syndicats professionnels). > délivre l’OS des contrôles extérieurs (si le maître d’ouvrage n’a pas confié cette prestation au

> > > > >

Maître d’ouvrage et, le casgravement leson Assistant (AMO) échéant, fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme Maître d’œuvre une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement Entreprise de travaux (et sous-traitants) d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Fournisseurs, fabricants Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia Coordonnateur SPS

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien maître d’œuvre dans le cadre de Missions Complémentaires d’Assistance) notamment celui de du réseau > participe aux réunions issu chantier des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl > Informe le coordonnateur SPS d’éventuels sous-traitants désignéscompte tels que l’évolution de la réglementati depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en en cours d’exécution > sollicite des financeursdele versement d’acomptes de vote de la loi Grenelle et à mesure de avec la publication l’arrêté du 26 juin 2007 et le subventions au fur II. l’avancementtenuchantierévolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile Compte du de ces

LE MAÎTRE D’OEUVRE

GRAMME

> délivre l’OS2 travaux, et l’OS des contrôles extérieurs (si le maître d’ouvrage a confié cette Cette au maître d’œuvre dans le cadre de d’un évènement clé de rassemblement de prestation signature est en particulier l’occasion Missions Complémentaires d’Assistance) toutes les parties conc nées autour du chantier (réunions de chantier, rédaction et envoi des comptes rendus) > organise le suivi de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi > suit de l’ASTEE et du groupe de travail charte financierdes réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu le chantier sur les plans technique, qualité et de la sécurité (en liaison avec le coordonnateur SPS) > applique son plan de contrôle et vérifie notamment la conformité des produits et matériaux (marquages et certifications) au regard du marché de travaux > informe le maître d’ouvrage du déroulement de l’opération > vérifie l’application des décisions du compte rendu de la réunion 1 : Aprèsde ans, pourquoi la Charte ? 16h30 Table Ronde de fin 15 préparation du chantier > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > s’assure du respect des contraintes environnementales > Y. Copin (CICF/ Environnement) Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)
18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier.

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

18

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

CHANTIER
Fiche 1/2
Construction de l’ouvrage

L’ENTREPRISE DE TRAVAUX > > > > > > > > > >

ent nité ent et

ale de tà qui et

nce, lus, ion

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette assure préalablement l’installation de chantier gravement le fonctionnement sensibilise son personnel aux aspects environnementaux du chantier du système d’assainissement, la pérenn des et aux textes qualité du milieu naturel. réalise les travaux conformément au marchéouvrages et laréglementaires en vigueur Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement met en œuvre son plan de contrôle intérieur et transmet les résultats au maître d’œuvre contrôle la conformité à la commande d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. des produits et matériaux à la livraison, et conserve les bons de livraison Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia s’assure que les conditions réellesdes chantier et les acteurs des travaux desont bien celles de ouvrages, d’utilisation des matériaux création, de reconstruction ou prévues à la commande, et validées lors de la de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent réhabilitation préparation de chantier met en oeuvre les décisions du compte principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q tenir. Ces rendu de la réunion de fin de préparation de chantier gère ses sous-traitants et fournisseurs alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations avait été signée informe le maître d’oeuvre des non conformités éventuelles syndicats professionnels). demande la réception des travaux

notamment celui issu du réseau LES FOURNISSEURS ET FABRICANTS des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl

La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien

de lité mai

ceripe ux.

avec la une notice de l’arrêté du 26 juin d’emploi vote de loi Grenelle II. > fournissent publication précisant le domaine 2007 et leainsi quelales conditions d’utilisation, de manutention tenu de ces évolutions, le groupe deet matériaux Compte et de mise en œuvre des produits travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile > fournissent dans les un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual l’amender. Après délais les produits demandés conformément à la commande et à leurs engagements des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m > fournissent des produits certifiés et/ou apportentMontpellier. la conformité de leurs produits prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à la preuve de aux exigences spécifiées Cette signature est en une assistance technique à la mise clé de rassemblement de toutes les parties conc > fournissent, si nécessaire, particulier l’occasion d’un évènementen œuvre

depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati

de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu LE COORDONNATEUR SPS

nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi

GRAMME

suit la sécurité et l’hygiène du chantier participe en tant que de besoin aux réunions de chantier informe le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre des problèmes éventuels complète et adapte le PGC en fonction de l’évolution du chantier 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? 16h30 Table Ronde complète le DIUO > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > Y. Copin (CICF/ Environnement) Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable n Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)
18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

> > > > >

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

19

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

CHANTIER
Fiche 2/2
Opérations préalables à la réception et réception

LES OPR PEUVENT SE DECLENCHER PENDANT LE CHANTIER

Contrôles extérieurs réalisés en référence à l’article 7 de l’arrêté du 22 juin 2007 Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement ACTEURS d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. > Maître d’ouvrage et, le cas échéant, son Assistant (AMO) Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia > Maître d’œuvre des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou > Entreprise de travaux (et sous-traitants) réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent > Fournisseurs/fabricants tenir. ont conduits d’une charte qualité, > Entreprise de contrôlesCes principes les 46 signatairesen 2006 à la rédaction de l’eau, Associationsq extérieurs avait été signée alors par (Ministères, Agences >syndicats professionnels). Exploitant

notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati avec la publication de l’arrêté du LE CAS ÉCHÉANT, DE loi Grenelle II. LE MAÎTRE D’OUVRAGE AVEC L’AIDE,26 juin 2007 et le vote de la SON ASSISTANT (AMO) Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile l’amender. Après contrôle, et vérifie les rapports des contrôles extérieurs (si le maître > valide les points de un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual d’ouvrage n’a pas confié cette prestation au maître d’œuvre fera l’objet d’une signature officielle le 26 m des réseaux d’assainissement est à présent disponible et dans le cadre de Missions Complémentaires d’Assistance)Salon Hydrogaïa à Montpellier. prochain dans le cadre du

>LaCoordonnateur de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien SPS démarche charte

> valide le traitement est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc Cette signature des non-conformités éventuelles > signe le PV de réception après levée de toutes les non-conformités éventuelles nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi > transmet aux financeurs les résultats des essais (si ceux-ci les ont demandés)

de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu

LE MAÎTRE D’OEUVRE

GRAMME

> participe au choix des points de contrôle > informe l’exploitant, les fabricants et fournisseurs des dates et lieux des essais préalables à la 16h30 Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? réception des travaux > d’ouvrage a (Canalisateurs de France) > vérifie les rapports des contrôles extérieurs (si le maître J. Dolmazon confié cette prestation au maître d’œuvre dans le cadre de Missions Complémentaires d’Assistance) > Y. Copin (CICF/ Environnement) > prend Accueil des participants en compte les conclusions de l’entreprise de contrôles, et (SYNCRA) au maître d’ouvrage > B. Nucci propose le traitement des non-conformités éventuelles > F. Farjot (ITEA) > propose au Maître d’ouvrage de signer la réception après levée de(FP2E) les non-conformités Discours de bienvenue > P. Journet toutes éventuelles > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > vérifie les éléments > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) constitutifs et constitue le Dossier des Ouvrages Exécutés (plans de récolement, Sectionproduits, fiches de non-conformités Table Ronde 2 : Investir pour le durable fiches Régionale ASTEE éventuelles, etc.) > O. Alexandre (Président de la 17h15 Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération L’ENTREPRISE DE TRAVAUX > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée > participe au choix des points de contrôle et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)
32

> propose le traitement des non-conformités éventuelles Un réseau pour vos réseaux 18h00 Discours de clôture > traite, en tant que de besoin, ces non-conformités > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité ») des Ouvrages P-A. Roche (Président de l’ASTEE)fiches > Exécutés (plans de récolement, > remet les éléments constitutifs du Dossier La nouvelle Charteproduits, fiches de non-conformités éventuelles, etc.) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
18h15 Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

> P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

20

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

CHANTIER
Fiche 2/2
Opérations préalables à la réception et réception

ent nité ent et

L’ENTREPRISE DE CONTRÔLES

ale de tà qui et

gravement le fonctionnement du système réception > réalise les contrôles conformément à son marché et aux guides techniques pour lad’assainissement, la pérenn d’assainissement publiés par l’ASTEE des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation dans le marché liée aux > vérifie la conformité de l’ouvrage aux exigences spécifiées du prix de l’eau travaux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. > respecte les délais de rendu des rapports

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

LES FOURNISSEURS ET FABRICANTS des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia

nce, lus, ion

> participent en tant que de besoin aux opérations les ont conduitsréception des travaux d’une charte qualité, q tenir. Ces principes préalables à la en 2006 à la rédaction > assistent le maître d’œuvre et l’entreprise de travaux, à leur demande, lors de la Agences de l’eau, Associations avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, recherche des causes de non-conformités éventuelles syndicats professionnels). > valident, si nécessaire, les solutions proposées pour le traitement des éventuelles nonLa démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien conformités
avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II.

réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent

depuis L’EXPLOITANT 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati

notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl

de lité mai

> participe en tenuqueces évolutions, le groupe depréalables l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile Compte tant de de besoin aux opérations travail de à la réception des travaux > apporte son avis au maître d’ouvrage sur les propositions de traitement des non-conformités l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual éventuelles des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m LE COORDONNATEUR SPS
prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier.

ceripe ux.

nées autour > Finalise le DIUO de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi

Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc

de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu

GRAMME

16h30

Accueil des participants

Discours de bienvenue > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE n Languedoc-Roussillon) > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée et Corse)

Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > Y. Copin (CICF/ Environnement) > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) > P. Journet (FP2E) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne)

17h15

Table Ronde 2 : Investir pour le durable > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération de Béziers, Maire de Sauvian) > C. Delahaye (Maire de Muret) Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h00

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

21

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

Fiche 1/1
Achèvement de l’opération

APRES LA RECEPTION, SOLDE DES MARCHES ET DES AIDES

ACTEURS

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation ÉCHÉANT, DE SON ASSISTANT principes LE MAÎTRE D’OUVRAGE AVEC L’AIDE, LE CAS de réseaux se sont accordés sur des (AMO) qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q > solde tous les marchés avait été signée alors travaux, signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations : BET, entreprise de par 46 sous traitants entreprise de contrôle, syndicats professionnels). maître d’œuvre, AMO, coordonnateur SPS…

> > > >

Maître d’ouvrage et, le casgravement leson Assistant (AMO) échéant, fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme Maître d’œuvre une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement Entreprise de travaux (+ sous traitants) d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Financeurs

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

> fournit démarche charte de qualité est une démarchecontrôles préalables à lasur la base du retour d’expérien La aux financeurs, si demandés, les résultats des de progrès, qui évolue réception > demande le solde des issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl notamment celui aides > Informe les 2006, plusieurs date de mise en service duprendre en compte tels que l’évolution de la réglementati depuis riverains de la éléments nouveaux sont à réseau
avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II.

LE MAÎTRE D’ŒUVRE

L’ENTREPRISE DE TRAVAUX particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc Cette signature est en

Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile l’amender. Après un travail de consultation des > contrôle le projet de décompte final des entreprises signataires de la première charte, une nouvelle charte qual des décompte général et définitif à présent disponible du solde au maître d’ouvrage > établit leréseaux d’assainissement est et propose le paiement et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier.

> établit l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu de un projet de décompte final > l’envoie au maître d’œuvre LES FINANCEURS > réceptionnent et étudient les documents nécessaires auTable Ronde 1 :prévu dans la conventionla Charte ? solde comme Après 15 ans, pourquoi 16h30 > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > soldent les aides en respectant leurs procédures, leurs> engagements etEnvironnement) Y. Copin (CICF/ leurs délais.

nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi

GRAMME d’attribution de l’aide

Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) Rappel : après la mise en service, les riverains ont deux ans pour se raccorder au réseau d’assainissement > F. avec (ITEA) (cf code de la santé publique article L 1331-1). Le maître d’ouvrage Farjotl’aide de l’exploitant du réseau Discours de bienvenue > P. privé dans ce s’assure de la réalisation conforme des branchements en domaine Journet (FP2E) délai. > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret) 18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

22

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

DURANT LA VIE DE L’OUVRAGE
Fiche 1/1
Vie de l’ouvrage
CGCT articles r.2224-6 et r.2224-10 a r.2224-17 arrêté du 22 juin 2007 et commentaires techniques en ce qui concerne l’assainissement collectif

ent nité ent et

ACTEURS

> >

Maître d’ouvrage Exploitant

ale de tà qui et

nce, lus, ion

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent LE MAÎTRE D’OUVRAGE tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q avait été signée cas par 46 signataires (Ministères, PV de remise > Remet l’ouvrage à son exploitant, avec, enalors de délégation, établissement d’unAgences de l’eau, Associations syndicats professionnels). comprenant en annexe le DOE et le DIUO

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés.

de lité mai

GRAMME

> Prend en charge l’exploitation de l’ouvrage > Enregistre l’ouvrage dans ses outils de suivi de l’exploitation : Programme d’entretien préventif (curage, ITV,…) en tenant compte des données du DIUO, programme d’autosurveillance (débits, flux rejetés,…),…, ainsi que dans ses outils de modélisation > Enregistre et archive les dysfonctionnements constatés tout au cours de la vie de l’ouvrage : 16h30 Table corrosion ou autre altération, … Obstructions, casses, mises en charge, production d’H2S, Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon de données aussi fiable en précisant tous les éléments nécessaires pour constituer une base(Canalisateurs de France) > Y. Copin ultérieure (type, localisation et complète que possible, et permettre une bonne exploitation (CICF/ Environnement) Accueil des participants date, diagnostic et actions correctives, nature >desNucci …) B. sols (SYNCRA) précise, > Réalise le contrôle de conformité des branchements (existants et(ITEA) > F. Farjot nouveaux) Discours de bienvenue > Réalise le contrôle des rejets non domestiques autorisésP.par arrêté > Journet (FP2E) > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais)conditions d’exécution des opérations Mas (Agence n’entraînent pas une > S’assure que les > M. de curage de l’Eau Adour Garonne) dégradation prématurée des ouvrages > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > Met en la Section Régionale de performance (Etat physique, fonctionnement, impacts des > O. Alexandre (Président deplace des indicateursASTEE 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable dysfonctionnements,…) et de coûts n Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)
18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

ceripe ux.

> Enregistre l’ouvrage dansde qualité est une démarche de progrès, qui : Localisation,base du retour d’expérien La démarche charte ses outils de gestion du patrimoine (SIG,…) évolue sur la date de réalisation, caractéristiques dimensionnelles (diamètres, des chartes régionales et de la charte nationale. De pl notamment celui issu du réseau des comités de suivi profondeurs, pentes,…), matériaux constitutifs , ouvrages spécifiques, autres données (nature des sols,compte tels que l’évolution de la réglementati depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en environnement immédiat,…), les données du DOE et du DIUO sont également enregistrées et archivées avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. > Met en place dans son budget l’amortissement de l’ouvrage Compte tenu de ces évolutions, de suivi de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile > Transmet annuellement les résultatsle groupedu fonctionnement de l’ouvrage (autosurveillance) aux l’amender.de contrôle, en s’appuyant sur les modèles de documents « types » validés nouvelle charte qual autorités Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une au des réseaux d’assainissement est présent disponible et fera l’objet d’une signature niveau national et publiés sur le portailàd’information sur l’assainissement communal (http:// officielle le 26 m prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à assainissement.developpement-durable.gouv.fr/) Montpellier.

L’EXPLOITANTautour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi nées

Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc

de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

23

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

LISTE DES ABRÉVIATIONS

GRAMME

AEP.............................. Alimentation en Eau Potable Les AMO.............................Assistant à Maître d’Ouvrage défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn ASTEE......................... Association Scientifique et Technique pour l’Eau qualité du milieu naturel. Ils AGHTM) des ouvrages et la et l’Environnement (anciennement impliquent égaleme une BET.............................. Bureau d’Etudes Techniques augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. CCTG........................... Cahier des Clauses Techniques Générales Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia COFRAC......................Comité Français d’Accréditation des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou CRAM...........................Caisse Régionaleréhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent d’Assurance Maladie tenir. Ces des Entreprises DCE...............................Dossier de Consultation principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations DICT.............................Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux syndicats professionnels). DIUO............................Dossier des qualité est une démarcheles Ouvrages qui évolue sur la base du retour d’expérien La démarche charte de Interventions Ultérieures sur de progrès, DOE..............................Dossier des Ouvragesdes comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl notamment celui issu du réseau Exécutés depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati DR.................................Demande de Renseignements avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. EP.................................. Eaux Pluviales Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile H2S...............................Hydrogène Sulfuré consultation des signataires de la les réseaux)charte, une nouvelle charte qual l’amender. Après un travail de (gaz mortel pouvant être présent dans première des réseaux d’assainissement est ITV................................Inspection Télévisées à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa MISE.............................Missions Inter-Services de l’Eau à Montpellier. Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc OPPBTP....................... Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi OPR..............................Opérations de travail à la Réception des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu de l’ASTEE et du groupe Préalables charte qualité OS.................................Ordre de Service PAQ............................... Plan d’Assurance Qualité PAQE ou PAE.............Plan d’Assurance Qualité Environnementale ou Plan d’Assurance Environnemental PGC..............................Plan Général de Coordination 16h30 Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) PPSPS..........................Plan Particulier Sécurité Protection Santé > Y. Copin (CICF/ Environnement) PV.................................Procès Verbal Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) > Réseaux (ITEA) RRR 98........................Recommandations pour la Réhabilitation de F. Farjot 1998 Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) SIG................................Système d’Information Géographique > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) SPS................................ Sécurité et Protection de la Santé > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable Languedoc-Roussillon) > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône de Béziers, Maire de Sauvian) Méditerrannée et Corse) > C. Delahaye (Maire de Muret)
18h00 Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

24

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

LEXIQUE
ZONAGE D’ASSAINISSEMENT ETUDE GÉOTECHNIQUE

ent nité ent et

ale de tà qui et

Il délimite sur la commune les zones d’assainissement collectif et Au sens du fascicule 70 - 2003 les zones relevant de l’assainissement non collectif, ainsi que les phase 1 (enquête de sol) : elle consiste en zones où des dispositions doivent être prises vis à vis des eaux une approche globale du site basée sur les cartes pluviales en application de l’article L2224-10 du Code Général géologiques, l’expérience antérieure, les dossiers des Collectivités Territoriales (limitation de l’imperméabilisation archivés, les enquêtes et les levés de terrain, etc. A compromette ce Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissementsauf, des sols, maîtrise du débit et de l’écoulement des eaux pluviales, stade, il n’est pas prévu de reconnaissance in situ gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn nécessité d’installations pour assurer la collecte, le stockage éventuellement, en complément par quelques sondages à la éventuel et, en tant que de besoin, le traitement desdes ouvrages et mécanique ; du milieu naturel. Ils impliquent égaleme eaux pelle la qualité pluviales et de ruissellement). une augmentation 2 prix degéotechniqueaux surcoûts d’investissement phase du (étude l’eau liée qualitative ou semid’exploitation.quantitative) : elle consiste renouvellements prématurés. Ils induisent enfin des à effectuer une reconnaissance PROGRAMME D’OPÉRATION à partir des techniques géophysiques, de sondages, d’essais Il définit les objectifs de l’opération, les besoins qu’elle doit Soucieux de l’amélioration de la qualité, et et àfaciliter la gestion patrimonia in situ et d’essais de laboratoire de l’interpréter de façon satisfaire, les contraintes et exigences relatives à la réalisation à acteurs contenu de l’étude création, de reconstruction ou et à l’utilisation de l’ouvrage (qualité sociale – urbanistique – des ouvrages, les ce que le des travaux de ait les mêmes objectifs que précédemment. architecturale – fonctionnelle – technique et économique – de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent réhabilitation d’insertion dans le paysage et de protection de l’environnement). tenir. Ces principes les Associée à la phase 2006 à la 2 marque la d’unel’étude qualité, q ont conduits en 1, la phase rédaction fin de charte géotechnique dans le cas général. FASCICULE N°70 « OUVRAGES D’ASSAINISSEMENT » DU avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations

CCTG

nce, lus, ion

de lité mai

ceripe ux.

syndicats professionnels). phase 3 (reconnaissance géotechnique complémentaire et Règles techniques applicables à la pose des réseaux études progrès, qui évolue spécifiques de mécanique d’assainissement à démarche libre. La écoulement charte de qualité est une démarche de détaillées de problèmes sur la base du retour d’expérien des sols) : elle est réservée au traitement de problèmes notamment celui issu du réseau des comités de spécifiques chartes régionales et de la charte nationale. De pl suivi des ou de risques peu fréquents, ce qui nécessite MIEUX-DISANT depuis l’offre économiquement nouveaux sont des moyens et des méthodes particuliers. A titre d’exemple à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati Entreprise présentant 2006, plusieurs éléments la plus avantageuse. avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et on peut citer :la loi Grenelle II. d’un rabattement par puits le vote de le dimensionnement drainants, la localisation précise de cavités souterraines, la caractérisation de la avait rédigésolspremière charte a jugé utile Compte tenu CONTRÔLES EXTÉRIEURS de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui résistance de la rocheux, etc. Contrôles exercés par un opérateur un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual l’amender. Après indépendant de l’entreprise PLAN DE CONTRÔLE chargée des travaux, pour le compte du maître d’ouvrage. des réseaux d’assainissement est à présent disponible et les dispositions d’une signatureen œuvre le 26 m Document décrivant fera l’objet spécifiques mises officielle prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa àpour effecteur le contrôle sur le chantier. Montpellier. CONTRÔLES INTÉRIEURS Contrôles par l’entreprise de ses propres tâches :

GRAMME

C’est la reconnaissance, par un est présenté ci-après. Toute l’équi nées autour de la par chaque intervenant à autocontrôle : contrôle exercé charte qualité et de son utilité, dont le programme vousorganisme indépendant du fabricant de la conformité l’intérieur de son organisation pour s’assurertravail charte qualité des ou du prestataire de service, souhaite vous yd’un nombreu de l’ASTEE et du groupe de de la qualité de réseaux d’assainissement voir produit, service, organisation ou personnel à des exigences fixées sa production ou de sa prestation ; dans un référentiel. contrôle interne : opérations de surveillance, de vérifications, d’essais exercées sous l’autorité du responsable de la NORME NF EN 1610 « MISE EN ŒUVRE ET ESSAI DES fabrication ou de la production dans les conditions définies BRANCHEMENTS ET COLLECTEURS D’ASSAINISSEMENT » par le PAQ ; elle spécifie la mise en œuvre des branchements et collecteurs contrôle externe : opérations de surveillance, de d’assainissement habituellement 15 ans, pourquoi la Charte ? vérifications, d’essais exercées par du personnel de 16h30 Table Ronde 1 : Après enterrés dans le sol et fonctionnant en écoulement libre. l’entreprise indépendant de la chaîne de production ou par > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) un organisme extérieur mandaté par l’entreprise.

Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc CERTIFICATION

l’ouvrage et atteindre la qualité requise. Discours de bienvenue > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) PLAN D’ASSURANCE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) C’est un marquage réglementaire et obligatoire qui permet aux Document explicitant, pour un chantier donné, les dispositions produits Table Ronde 2 : Investir pour le durable de circuler librement dans l’espace européen. Les prises par l’entreprise en matière Régionale ASTEE > O. Alexandre (Président de la Sectionde limitation des impacts sur le 17h15 produits marqués CE sont présumés conformes (auto-déclaration plan environnemental n Languedoc-Roussillon) > B. Auriolles produits d’assainissement) à la d’Agglomération du fabricant pour (Vice Président Communauté partie harmonisée aux normesMaire de Sauvian) > M. Guespereau (Directeur de l’Agence deCOFRAC de Béziers, « produits » européennes (annexe ZA). RÉFÉRENTIEL D’ACCRÉDITATION l’Eau Rhône Guide et Corse) Méditerrannée technique pour l’accréditation concernant les contrôles > NF Delahaye (Maire de Muret) C. MARQUE d’étanchéité, de compactage et les inspections de réception des réseaux d’assainissement. Elle certifie que les performances des produits sont conformes
32

PLAN D’ASSURANCE QUALITÉ Accueil des participants Document explicitant, pour un chantier donné, les dispositions

DOSSIERS Copin (CICF/ Environnement) > Y. DES INTERVENTIONS ULTÉRIEURES L’OUVRAGE

d’organisation et de contrôle prises par l’entreprise pour réaliser

> des éléments (plans, notices, prescriptions, …) Ensemble B. Nucci (SYNCRA) > d’assurer les interventions ultérieures dans le respect permettantF. Farjot (ITEA) normatif > P. la sécurité. de Journet (FP2E) > M. Mas MARQUAGE CE (Agence de l’Eau Adour Garonne)

SUR

aux 18h00compléments nationaux d’application des normes européennes Discours de clôture et que > P-A. Roche sont aptes à lal’Aréalisation d’ouvrages les produits (Président de STEE) conformément au fascicule 70 du CCTG. Elle garantit que les Il comprend notamment les plans de récolement, les notices de > ont été contrôlées par un organisme tiers et qu’elles exigences O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL) fonctionnement, … La nouvelle Charte sont respectées de façon continuent par le fabricant. > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité ») 18h15 Signature de la Charte Qualité des Réseaux La Charte Languedoc-Roussillon d’Assainissement > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte 25 Languedoc-Roussillon) 18h30 Cocktail Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin 20h00 Soirée de Gala sur inscription (payante) Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)
ASTee 83,.avenue.Foch.-.BP.39.16 75761.Paris.cedex.16 Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

Un réseau pour vos réseaux DOSSIER DES OUVRAGES EXÉCUTÉS > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

CHRONOLOGIE SYNTHÉTIQUE D’UNE OPÉRATION D’ASSAINISSEMENT
Enquête publique du zonage d’assainissement approuvée
DÉFINITION ET CONCEPTION DU PROJET
Missions

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn Acteurs des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme Décision de réaliser les études de Faisabilité des travaux augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement Maître d’ouvrage une Choix du ou des assistant(s) à maître d’ouvrage d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Maître d’ouvrage
Définition du programme des travaux

des et des travaux de création, de reconstruction ou Détermination de l’enveloppe financière prévisionnelleouvrages, les acteursAssistant(s) à Maître d’ouvrage Maître d’ouvrage + appel aux Financeurs réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent

Soucieux Maître d’ouvrage + Assistant(s) à maîtreet de faciliter la gestion patrimonia de l’amélioration de la qualité, d’ouvrage

GRAMME

Accueil des participants > B. Nucci (SYNCRA) CHOIX DES ENTREPRISES ET PRÉPARATION DU CHANTIER > F. Farjot (ITEA) Discours de bienvenue > P. Journet (FP2E) Missions Acteurs > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) Lancementdu pôle Eau) des entreprises des consultations Maître d’ouvrage + Assistant(s) à maître d’ouvrage > J-P. Buchoud (Président > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE mémoire 17h15 Table Ronde 2 : Investir pour le durable Remise des offres « travaux» accompagnées d’un Entreprises de Travaux technique Languedoc-Roussillon) adapté au chantier > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération > M. Guespereau Remise des offresl’Agence de l’Eau Rhône (Directeur de « contrôles Extérieurs » accompagnées Entreprises de Contrôles Extérieurs de Sauvian) de Béziers, Maire d’un mémoire Méditerrannée et Corse) technique adapté > C. Delahaye (Maire de Muret)
Maître 18h00d’oeuvre Discours de clôture > P-A. Assistant(s) à maître de l’ASTEE) Maître d’ouvrage + Roche (Président d’ouvrage > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

tenir. Ces principes lesd’ouvrage Décision de réaliser les travaux Maître ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations Élaboration du DCE pour les études préalables et le choix Maître d’ouvrage + Assistant(s) à maître d’ouvrage syndicats préalables du bureau d'études professionnels). La études préalables Rendu des démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien Bureau d’Etudes Préalables notamment celui issu Validation des études préalables du réseau des comités de suivi desAssistant(s)régionales et de la charte nationale. De pl Maître d’ouvrage + chartes à maître d’ouvrage depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati Finalisation du programme des travaux pour consultation Maître d’ouvrage de la loi Grenelle d’ouvrage avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote + Assistant(s) à maîtreII. du maître d'oeuvre Compte tenu Choix du maître d’oeuvrede ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile Maître d’ouvrage l’amender. Après un Choix du coordonnateur S P S travail de consultation des d’ouvrage Maître signataires de la première charte, une nouvelle charte qual des mode et des conditions de consultation de et fera Définition du réseaux d’assainissement est à présent disponible Assistant(s)l’objet d’une signature officielle le 26 m Maître d’ouvrage + à maître d’ouvrage prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier. l’entreprise de travaux Conception du signature est en au maître d’ouvrage Maître évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc Cette projet et proposition particulier l’occasion d’und’oeuvre nées autour de la charte qualité et de son Coordonnateur SPSprogramme vous est présenté ci-après. Toute l’équi utilité, dont le Rédaction du PGC et du DIUO de l’ASTEE Validation du projet et du groupe de travail charte qualitéd’ouvrage + Assistant(s) à maître d’ouvrage Maître des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu Proposition du DCE travaux au maître d’ouvrage Maître d’oeuvre Validation du DCE travaux Maître d’ouvrage + Assistants à maître d’ouvrage Maître d’ouvrage + Assistant(s) à maître d’ouvrage Élaboration du DCE contrôles extérieurs (ou Maître d’oeuvre*) 16h30 Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? Validation du DCE contrôles extérieurs Maître d’ouvrage + Assistant(s) à maître d’ouvrage > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) Déclarations préalables (IT, CRAM…) Maître d’ouvrage > Y. Copin (CICF/ Environnement)

Analyses des Un réseau pour vos réseauxoffres, des entreprises de travaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail de travaux Charte Qualité ») Choix de l’entreprise ASTEE «

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

26

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

ent nité ent et

ale de tà qui et

nce, lus, ion

Analyses des offres des entreprises de contrôles extérieurs Maître d’ouvrage + *Assistants à maître d’ouvrage (ou Maître d’œuvre ) Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette Choix de l’entreprise de contrôles extérieurs Maître d’ouvrage + Assistant(s) du système d’assainissement, la pérenn gravement le fonctionnement à maître d’ouvrage Notification des marchés « travaux» et «contrôles exté- ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme des Maître d’ouvrage rieurs » une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement Délivrance de l’OS pour la préparation du chantier (OS1) Maître d’oeuvre d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Maître d’œuvre + Coordonnateur SPS + Entreprises de Soucieux Travaux + Fournisseurs et la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia de l’amélioration de Fabricants + Entreprises de Préparation du chantier des ouvrages, les acteurs + Exploitants + gestionnaires de voiriesreconstruction ou Contrôles Extérieurs des travaux de création, de autres réseaux réhabilitationetde réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent tenir. Ces principes lesd’ouvrage + Assistant(s) à maîtrela rédaction d’une charte qualité, q Maître ont conduits en 2006 à d’ouvrage + Maître d’œuvre + signataires (Ministères, Agences de avait été signée alors par 46Coordonnateur SPS + Entreprises de Travaux l’eau, Associations Réunion de fin de préparation + Fournisseurs et fabricants + Entreprises de Contrôles syndicats professionnels). Extérieurs + Exploitant + gestionnaires de voiries et autres réseaux + de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien La démarche charte de qualité est une démarcheFinanceurs

de lité mai

notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile

CHANTIER l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual

ceripe ux.

Délivrance de l’OS pour le démarrage des travauxl’occasion d’und’oeuvre Cette signature est en particulier (OS2) Maître évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc nées contrôles extérieurs utilité, dont le programme (ou Maître présenté Délivrance OSautour de la charte qualité et de son Délivrance OS contrôles extérieurs vous est d’œuvre*) ci-après. Toute l’équi de du chantier Réalisation l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité desde Travaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu Entreprises réseaux (+ Fournisseurs et Fabricants) Suivi du chantier Maître d’oeuvre (+ Coordonnateur SPS)

des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m Acteurs prochain dansMissions du Salon Hydrogaïa à Montpellier. le cadre

Réunions GRAMME de chantier

Accueil des participants extérieurs Contrôles

Traitement Discours de bienvenue des non conformités éventuelles > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) non conformités Validation du traitement des > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) Remise du Dossiers des Ouvrages Exécutés (plans de récolement, fiches produits, etc.) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE n Languedoc-Roussillon) du Dossiers des Ouvrages Exécutés (plans de Contrôle récolement, de l’Agence de > M. Guespereau (Directeurfiches produits, etc.)l’Eau Rhône Envoi du DOE Méditerrannée et Corse) au Coordonnateur SPS Proposition de réception des travaux

16h30 Table Fabricants + Après 15 ans, pourquoi la Charte ? + Fournisseurs et Ronde 1 : Entreprises de Contrôles > J. Dolmazon (Canalisateurs et France) Extérieurs + Exploitant + gestionnaires de voiriesde autres réseaux > Y. Copin (CICF/ Environnement) Entreprises> B.Contrôles Extérieurs + Maître d’ouvrage + de Nucci (SYNCRA) Assistant(s)>àF. Farjot (ITEA) (ou Maître d’oeuvre*) maître d’ouvrage Maître d’oeuvre Journet (FP2E)Travaux > P. + Entreprises de Maître d’ouvrage Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > M. 17h15
Entreprises de Travaux Maître d’oeuvre Maître d’oeuvre

Maître d’oeuvre + Maître d’ouvrage + Assistants à maître d’ouvrage + Coordonnateur SPS + Entreprises de Travaux

Table Ronde 2 : Investir pour le durable > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération de Béziers, Maire de Sauvian) Maître d’ouvrageDelahaye (Maire de Muret) > C.

18h00d’ouvrage Discours de clôture Maître > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) * Si cadre de Missions Complémentaires d’Assistance La nouvelle Charte le maître d’ouvrage a confié cette prestation au maître d’oeuvre dans>leO. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL) > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité ») 18h15 Signature de la Charte Qualité des Réseaux La Charte Languedoc-Roussillon d’Assainissement > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte 27 Languedoc-Roussillon) 18h30 Cocktail Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin 20h00 Soirée de Gala sur inscription (payante) Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)
32

Un réseau pour vos réseaux travaux Réception des > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

ASTee

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16 75761.Paris.cedex.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

ACHÈVEMENT DE L’OPÉRATION
Missions

gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn Etablissement d’un projet de décompte final Entreprises de Travaux Etablissement du décompte général et définitif et des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une Maître d’oeuvre proposition du paiement du solde au Maître d’ouvrage augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés. Finalisation du DIUO Coordonnateur SPS Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia Solde de tous les marchés : BET, entreprise de travaux, sous-traitants, entreprise de contrôles, maître d’oeuvre, Maître d’ouvrage + des travaux de création, de reconstruction ou des ouvrages, les acteursAssistant(s) à maître d’ouvrage assistant(s) à maître d’ouvrage, coordonnateur SPS… réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent Demande aux Financeurs du solde des tenir. Ces principes lesd’ouvrage + Assistant(s) à maîtrela rédaction d’une charte qualité, q aides Maître ont conduits en 2006 à d’ouvrage Solde des aides Financeurs avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations
*

Acteurs Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette

La démarche charte de qualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl DURANT LA VIE DE L’OUVRAGE depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II. Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile
Missions Acteurs

Si le maître d’ouvrage a confié cette prestation au maître d’oeuvre dans le cadre de Missions Complémentaires d’Assistance

syndicats professionnels).

16h30 Après 15 ans, GRAMMESi le maître d’ouvrage a confié cette prestation au maître d’oeuvre dansTable Ronde 1 :(Canalisateurs pourquoi la Charte ? >leJ.cadre de Missions Complémentaires d’Assistance Dolmazon de France)
*

Remet l’amender.son exploitanttravail de consultation des d’ouvrage l’ouvrage à Après un Maître signataires de la première charte, une nouvelle charte qual Enregistre l’ouvrage dans ses outils de gestion est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m des réseaux d’assainissement du Maître d’ouvrage patrimoine et met en place son amortissement Hydrogaïa à Montpellier. prochain dans le cadre du Salon Transmet annuellement les résultats de suivi de Maître évènement clé de rassemblement de toutes les parties conc Cette fonctionnementsignature est en particulier l’occasion d’und’ouvrage nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi Prend en charge l’exploitation de l’ouvrage et l’enregistre Exploitant de l’ASTEE et dans ses outils de suivi du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu Enregistre et archive les disfonctionnements constatés Exploitant Réalise les contrôles de conformité des branchements, des Exploitant rejets non domestiques et des conditions de curage Met en place des indicateurs de performance Exploitant

Accueil des participants

Discours de bienvenue > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE Languedoc-Roussillon) > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée et Corse)

> Y. Copin (CICF/ Environnement) > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) > P. Journet (FP2E) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne)

17h15

Table Ronde 2 : Investir pour le durable > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération de Béziers, Maire de Sauvian) > C. Delahaye (Maire de Muret) Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h00

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

28

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

SIGNATAIRES
Les représentants de l’Etat Les Etablissements Publics

ent nité ent et

Odile Gauthier, Directrice de la Direction l’Eau et de la Biodiversité

ale de tà qui et

nce, lus, ion

de lité mai

de progrès, Général La démarche charte de qualité est une démarcheGuy Fradin, Directeurqui évolue sur la base du retour d’expérien Les Eco Maires notamment celui issu du réseau des comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl M. Louis POUGET Administrateur Guy Geoffroy, Président depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II.

Soucieux de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou Martial Grandmougin, Directeur Général Adjoint réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent Les représentants des maîtres ouvrages principes les ont conduits en 2006 à la Martin Guespereau, Directeur Général qualité, q tenir. Ces rédaction d’une charte avait été signée alors par 46 signataires (Ministères, Agences de l’eau, Associations syndicats professionnels).

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette Bruno Cinotti, gravement le fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn Noël Mathieu, Directeur Général pour le directeur général des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés.

ceripe ux.

Les bureaux d’études et les entreprises de parties Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement de toutes lespose conc nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu Gérard COLLOMB, Président
Chambre de l’Ingénierie et du Conseil de France Infrastructures et Environnement

Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile l’amender. Après un travail de consultation des Patrick LAVARDE, Directeur première charte, une nouvelle charte qual signataires de la Général des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier.

Thierry Gaxieu, Président

Jacques Dolmazon, Président

GRAMME

16h30

Vanik BERBERIAN, Président Accueil des participants

Discours de bienvenue > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) Les Collectivités territoriales > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE n Languedoc-Roussillon) > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée et Corse)

Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) > Y. Copin (CICF/ Environnement) Sébastien Pailhès, Directeur Général > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) Patrick Legal, Président > P. Journet (FP2E) > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne) > B. Auriol Président Patrick Bernasconi, (Vice Président

17h15

Table Ronde 2 : Investir pour le durable Communauté d’Agglomération de Béziers, Maire de Sauvian) Bonvalot, Président Michel > C. Delahaye (Maire de Muret)

Un réseau pour vos réseaux Jean-Pierre Auger, de travail ASTEE « Charte Qualité > RC. Fouilloux (GroupePrésident Dominique Michel, Président National »)

18h00

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

Discours de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) Philippe Monnerie, Président > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
32

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

29

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

Les fournisseurs

Les sociétés de contrôle

Raoul Voisinet, Président

Arnaud Deheul

Pascal Farjot, Président

Nicolas Vuillier Le secrétaire Général Compte tenu de ces évolutions, le groupe de travail de l’ASTEE qui avait rédigé la première charte a jugé utile Daniel Flamme, Président l’UNICEM MP P.P l’amender. Après un travail de consultation des signataires de la première charte, une nouvelle charte qual

de MERIGOT La démarche charte Edgarqualité est une démarche de progrès, qui évolue sur la base du retour d’expérien Président de la Commission notamment celui«Chaudronnerie-Tuyauterie» comités de suivi des chartes régionales et de la charte nationale. De pl issu du réseau des depuis 2006, plusieurs éléments nouveaux sont à prendre en compte tels que l’évolution de la réglementati Patrice Dupont, Président Pour le Président avec la publication de l’arrêté du 26 juin 2007 et le vote de la loi Grenelle II.

de l’amélioration de la qualité, et de faciliter la gestion patrimonia Les autres organismes professionnels des ouvrages, les acteurs des travaux de création, de reconstruction ou réhabilitation de réseaux se sont accordés sur des principes qu’ils s’engagent tenir. Ces principes les ont conduits en 2006 à la rédaction d’une charte qualité, q avait été signée alors par 46 signatairesDirecteur Général Agences de l’eau, Associations Marc Lebrun, (Ministères, syndicats professionnels).
Henry De Belsunce, Président Soucieux

Les défauts de réalisation des réseaux d’assainissement compromette Bernard fonctionnement du système d’assainissement, la pérenn gravement leNucci, Président Thierry Lozach, Président des ouvrages et la qualité du milieu naturel. Ils impliquent égaleme une augmentation du prix de l’eau liée aux surcoûts d’investissement d’exploitation. Ils induisent enfin des renouvellements prématurés.

Les chartes régionales

Marc-Antoine Blin, Président de toutes les parties conc Cette signature est en particulier l’occasion d’un évènement clé de rassemblement Patrick Broud, Président nées autour de la charte qualité et de son utilité, dont le programme vous est présenté ci-après. Toute l’équi de l’ASTEE et du groupe de travail charte qualité des réseaux d’assainissement souhaite vous y voir nombreu Jean-Christophe Maistre

des réseaux d’assainissement est à présent disponible et fera l’objet d’une signature officielle le 26 m prochain dans le cadre du Salon Hydrogaïa à Montpellier.

GRAMME

16h30
Michel Benedetti

Accueil des participants

Sandrine Gardrat Animatrice du Comité de suivi

Discours de bienvenue > A. Flajolet* (Député du Pas-de-Calais) > J-P. Buchoud (Président du pôle Eau) > O. Alexandre (Président de la Section Régionale ASTEE Guy Danneville, Communauté Bernard Nucci, Président Languedoc-Roussillon) urbaine de Cherbourg > M. Guespereau (Directeur de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée et Corse)

Table Ronde 1 : Après 15 ans, pourquoi la Charte ? Jean-Paul Tisot, > J. Dolmazon (Canalisateurs de France) Président > Y. Copin (CICF/ Environnement) > B. Nucci (SYNCRA) > F. Farjot (ITEA) > P. Journet (FP2E) Beatrice Arbelot, Déléguée Générale > M. Mas (Agence de l’Eau Adour Garonne)
32

17h15

Table Ronde 2 : Investir pour le durable Jean-Michel Axes, Directeur > B. Auriol (Vice Président Communauté d’Agglomération de Béziers, Maire de Sauvian) > C. Delahaye (Maire de Muret) Discours Roche, Président Pierre-Alain de clôture > P-A. Roche (Président de l’ASTEE) > O. Gauthier* (Directrice de la DEB - MEDDTL)
ASTee 83,.avenue.Foch.-.BP.39.16 75761.Paris.cedex.16 e-mail.:.astee@astee.org Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53 Fax.:.+33.(0)1.53.70.13.40

Un réseau pour vos réseaux > RC. Fouilloux (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité »)

18h00

La nouvelle Charte > P. Yvernes (Groupe de travail ASTEE « Charte Qualité ») Pierre Boulnois

comité de suivi de la Charte Artois Picardie

Etude Vieillissement des réseaux sur le bassin Seine Normandie > J. Lesavre (Agence de l’Eau Seine Normandie)

La Charte Languedoc-Roussillon > M. Benedetti et D. Ripoll (Comité de suivi de Charte Languedoc-Roussillon)

18h15 18h30 20h00
ASTee 75761.Paris.cedex.16

Signature de la Charte Qualité des Réseaux d’Assainissement
chartequalite2007.indd 32

La charte est disponible sur le site Internet.www.astee.org

32

Charte nationale de qualité des réseaux d’assainissement

20/04/11 17:56

Cocktail Soirée de Gala sur inscription (payante)

30

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16

Tél..:.+33.(0)1.53.70.13.53

ent nité ent et

ale de tà qui et

nce, lus, ion

de lité mai

ceripe ux.

n

ASTEE 51 rue Salvador Allende 92027 NANTERRE CEDEX Tel : 01 41 20 17 60 e-mail : astee@astee.org

..................................................................................
ASTee

La charte est disponible sur le site Internet www.astee.org
32

83,.avenue.Foch.-.BP.39.16 75761.Paris.cedex.16

You're Reading a Free Preview

Descarga
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->