Le petit Nicolas, épisode 1

Le cadeau empoisonné

Objectif : dire ce que l’on peut faire et ce que l’on ne peut pas faire à l’école.

Public : 8-12 ans
Niveau : A1.2
Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Le petit Nicolas, épisode 1
Avant la vidéo
activités
lancement
Salutations
- Se saluer
Les consignes de classe !
- Nommer les consignes utilisées en classe
et demander aux élèves de les mimer.

phrases-clefs
Bonjour les enfants !
Bonjour Madame./Bonjour Monsieur.
Maintenant, nous allons répéter les consignes :
écoutez les consignes et mimez !
Lisez, écoutez, écrivez, chantez, levez-vous,
mettez-vous en cercle, parlez, asseyez-vous,
ouvrez/fermez vos livres, prenez un stylo vert… !

- Mimer les consignes et demander
aux élèves de les nommer.

découverte
Les lieux et les activités de l’école
- Afficher les lieux de l’école et aider les
élèves à les nommer. (cf. fiche 1 )
- Faire répéter les noms de lieux à toute
la classe.
- Demander aux élèves de dire où ils sont
en ce moment.
- Distribuer la fiche 1 à chaque élève.
- Nommer les lieux et demander aux
élèves de les montrer.
- Faire associer chaque image au bon nom
de lieu puis recopier les mots (activité 1,
fiche 1).

apprentissage
Qu’est-ce qu’on (ne) peut (pas) faire dans
la classe ?
- Demander aux élèves de dire ce que l’on fait
dans chaque lieu.
- Lire l’activité 2 de la fiche 1 et faire
l’activité oralement tous ensemble :
commencer par un exemple puis certains
élèves disent ce que l’on peut faire dans la
classe et d’autres ce que l’on ne peut pas faire.
- Aider tous les élèves à faire les phrases.
- Les répéter tous ensemble.
- Demander aux élèves de compléter
individuellement l’activité 2 sur leur fiche.

F ic he

A vous maintenant : regardez bien et dites les
consignes.

- Qu’est-ce que c’est ?
a C’est l’école, la classe, la cantine, la cour,
la bibliothèque, le gymnase/la salle de sport,
les toilettes.

- Où sommes-nous maintenant ?
a Dans la classe.
Écoutez bien et montrez le bon lieu.
Écrivez les mots sous les bonnes images.

- Qu’est-ce qu’on fait dans la classe ?
a On lit, on écrit, on parle, on écoute...
- Qu’est-ce qu’on fait à la cantine ?
a On mange/déjeune…
Regardez bien les images et lisez les actions.
Qu’est-ce qu’on peut faire dans la classe ?
Qu’est-ce qu’on ne peut pas faire dans la classe ?
- On peut lire en classe ?
a Oui, on peut lire en classe.
- On peut manger en classe ?
a Oui, on peut manger en classe (une pomme).
a Non, on ne peut pas manger en classe
(une pizza, un chewing-gum).

Prof

Page 1

Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Le petit Nicolas, épisode 1
Pendant la vidéo
activités
découverte initiale
- Regarder la vidéo.

- Poser des questions sur les prénoms
et les lieux. Utiliser des gestes pour
aider les élèves.
Commencer par poser une question
« de classe » ensuite poser le même
type de question avec le film.

phrases-clefs
Nous allons regarder un dessin animé :
« Le petit Nicolas ».
Regardez bien et écoutez bien : comment s’appellent
les enfants , où ils sont, qu’est-ce qu’ils font… ?

– Comment s’appelle-t-il ?
(indiquer un élève dans la classe)
a
Il s‘appelle…
- Comment s’appelle-t-elle ?
a
Elle s’appelle...
- Et les enfants dans le film ? Comment
s’appellent-ils ?
a
Ils s’appellent Nicolas, Alceste,
Clotaire, Eudes, Agnan, Geoffroy et
Marie-Edwige
- Où sommes-nous ? (indiquer la classe)
a
Nous sommes à l’école, dans la classe.
- Où sont Nicolas et ses amis/copains ?
a
Ils sont à l’école, dans la cour, dans la
classe…
- Qu’est-ce qu’ils font ?
a
Ils jouent au ballon, ils travaillent, ils
écoutent la maîtresse…

découverte détaillée
- Distribuer la fiche 2. Regarder la
fiche collectivement.
- Mettre les élèves deux par deux.
- Regarder la vidéo une deuxième fois et
demander aux élèves de compléter
l’activité 1 de la fiche 2 (d’après la vidéo).
- Regarder les extraits de la vidéo dans la
classe et dans la cour. (cf. transcription)
- Mettre les élèves deux par deux et leur
demander de réaliser l’activité 2
oralement : colorier les étiquettes et
faire des phrases pour dire ce que
Nicolas peut faire ou non dans la classe.
- Vérifier les réponses tous ensemble.

F ic he

On va lire l’activité 1 tous ensemble.

Maintenant, regardez le film et remettez l’histoire
dans l’ordre.

Coloriez les étiquettes et parlez avec votre
voisin(e) : Qu’est-ce que Nicolas peut faire dans
la classe ? Qu’est-ce qu’il ne peut pas faire ?

Prof

Page 2

Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Le petit Nicolas, épisode 1
Après la vidéo
activités

phrases-clefs

ancrages
Dans notre école
- Demander aux élèves de dessiner le plan
de leur école deux par deux sur la fiche 3.

Dessinez le plan de l’école sur la fiche.
Écrivez les noms des lieux sur le plan.

- Faire noter les noms de lieu sur le plan.
- Demander aux élèves de dire ce qu’ils
peuvent faire ou non dans chaque lieu
de l’école : les aider à faire des phrases
complètes.

- Est-ce qu’on peut danser dans la classe ?
a Oui, on peut danser dans la classe.
a Non, on ne peut pas danser dans la classe.

approfondissements
Le règlement de la classe/de l’école
- Réaliser collectivement le règlement de
la classe de français : mettre les élèves par
groupe de 4. Chaque groupe fait une phrase
avec « Dans la classe de français, on peut …»
et « Dans la classe de français, on ne peut
pas… » (cf. fiche 3, activité 2).

- Demander à chaque groupe de lire
ses phrases : toute la classe vote pour
choisir les phrases du règlement de la
classe de français.
- Faire recopier les phrases sur une grande
affiche et proposer aux élèves de les
illustrer/décorer par des photos ou des
dessins.
- Afficher le règlement dans la classe.

Chaque groupe fait une phrase avec
« Dans la classe, on peut... » et une phrase avec
« Dans la classe, on ne peut pas… »

Écoutez bien et votez : levez la main si vous
voulez mettre la phrase dans notre règlement.

Maintenant, nous allons coller le règlement
dans la classe et le suivre chaque jour.

Idée TNI
Réaliser un règlement de la classe
illustré en diaporama.
Faire des photos pour dire ce que l’on peut
faire et ce que l’on ne peut pas faire dans la
classe de français. Insérer les photos dans un
diaporama (type Powerpoint) et ajouter des
phrases/légendes.
Les élèves peuvent aussi enregistrer les
phrases et insérer les audios dans le
diaporama.

F ic he

Prof

Page 3

Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Le petit Nicolas, épisode 1
Où trouver la vidéo ?
Pour accéder à la vidéo, aller sur le site www.tivi5mondeplus.com ; cliquer sur l’onglet
« dessins animés » puis sur la collection « Le petit Nicolas ».

Transcription du dessin animé
Transcription du dessin animé :
Chanson de début et de fin
Chouette me voilà ! Tout ça l’enfance,
Le petit Nicolas…
quitte la classe.
Je suis l’enfant de vos enfances
Ou bien l’enfance de vos mémoires.
Poussière de craies et carte de France,
Boules de papier sur tableau noir.
Chouette me voilà ! Tout ça l’enfance,
Le petit Nicolas…
quitte la classe.
Chouette me voilà ! Tout ça l’enfance !

Le cadeau empoisonné
Dans la cour, 1 :
Nicolas : Alors t’es sûr que tu (ne) veux pas jouer ?
Alceste : Non, c’est la deuxième récré. Et la deuxième récré, je mange toujours ma tartine.
Clotaire : Oh, allez ! Si tu (ne) joues pas, on (ne) peut pas jouer.
Alceste : Non !
Nicolas : Ben, on n’a qu’à faire une balle au prisonnier.
Clotaire : Euh, c’est quoi la règle déjà ?
Nicolas : Ben, tu sais c’est quand celui qui a la balle essaie de toucher un copain. Et comme par hasard, c’est Agnan qui la reçoit dans les lunettes.
Les enfants : Ha ha ha !
Clotaire : Ah, ça y est ! Maintenant, je me souviens comment on joue.
Eudes : Bon, alors c’est moi qui commence.
Clotaire : Ah ouais ! Pourquoi ?
Nicolas : C’est pas juste ! C’est toujours toi qui commences.
Eudes : Et mon point sur le nez, tu trouves ça juste, hein ?
Les enfants : Ha ha ha !
Agnan : Ahhh !
Eudes : Haha, eh ! le têtard, c’est toi le prisonnier maintenant !
Agnan : Je le dirai à la maîtresse !
Geoffroy : Et Eudes, tu devrais peut-être prendre ses lunettes pour mieux viser.
Les enfants : Ha ha ha ! … Ah!
Alceste : Heee ! Grrr !
Eudes : Hé-hé, hé-hé.
Le bouillon : Stop !
Nicolas : Zut, v’là (voilà) le bouillon !
M. Dubon : Bon sang de bois ! Qu’est-ce qui se passe ici ?
Nicolas : Ben euh, rien monsieur ! C’est la maîtresse. En cours, elle nous a parlé de Jules César et des gladiateurs. Alors, on fait une reconstitution.
M. Dubon : Tu me prends pour qui ? La dinde de l’année ou quoi ? Regardez-moi bien dans les yeux tous les 5 ! Moi vivant, il n’y aura plus aucun
ballon autorisé dans cette cour de récréation !
Les enfants : Oh, non !

F ic he

Prof

Page 4

Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Le petit Nicolas, épisode 1
Transcription du dessin animé
Dans la classe, 1 (2’43) :
Pensée de Nicolas : Comment on va faire ? On ne peut quand même pas espérer la mort du bouillon ? Hum, impossible !
Nicolas : Mais on pourra jamais vivre sans ballon ! C’est le meilleur ami de l’enfant !
Les enfants : Mpff !
La maîtresse : Clotaire !
Clotaire : Euh, oui, Mademoiselle ?
La maîtresse : Qu’est-ce que je viens de dire ?
Clotaire : Euh, qu’est-ce que je viens de dire !
Les enfants : Ha ha ha !
La maîtresse : Zéro ! Tu en avais déjà douze. Ça t’en fait combien maintenant ?
Clotaire : Euh, trop, je crois…
Les enfants : Ha ha ha !
Agnan : Ça fait treize.
La maîtresse : Très bien, Agnan ! Cela fait treize en effet. Est-ce que quelqu’un peut répondre à sa place ? Qu’est-ce que je disais ?
Je vous préviens : si à chaque fois, vous revenez aussi dissipés de la récréation, il n’y en aura plus !
Nicolas : Oh !
Dans la cour; 2 (3’34) :
Nicolas : On (ne) peut pas rester les bras croisés. Plus de ballon, bientôt plus de récré ! C’est de pire en pire !
Geoffroy : Je refuse d’abandonner mon ballon aux mains de l’ennemi.
Clotaire : Et si on était sage, peut-être qu’il nous le rendrait notre ballon, le bouillon.
Geoffroy : Essaye de proposer de vraies solutions plutôt !
Nicolas : C’est sûr, il ne cèdera pas comme ça. Il faut absolument qu’on trouve autre chose.
Alceste : Eh ! Regardez le bouillon ! Il fait le joli cœur avec la maîtresse.
Les enfants: Ha, ha, ha !
Nicolas : Si la maîtresse le demandait au bouillon. À elle, je suis sûr qu’il lui donnerait le ballon.
Alceste : Ouais, on n’a qu’à lui demander. Elle est gentille la maîtresse.
Clotaire : Pourquoi elle nous aiderait la maîtresse ?
Geoffroy : Ben, parce qu’on va lui offrir un cadeau, tiens ! Mon père, c’est ce qu’il fait. À chaque fois qu’il veut demander quelque chose à
ma mère, il commence par lui offrir un petit cadeau.
Eudes : Ah ouais, le mien aussi !
Clotaire : Le mien aussi ! Ma mère voulait un petit frère, mais comme mon père il (ne) voulait pas, il lui a offert une télé.
Nicolas : La maîtresse, elle dit que la télé ça rend idiot. Mais un cadeau, je trouve que c’est une bonne idée !
Clotaire : D’ac (d’accord) ! Demain, tout le monde ramène son argent de poche et une idée de cadeau !
Nicolas : Maintenant, il nous faut un nom de code. C’est vrai quoi, y a pas d’opération secrète sans nom de code !
Eudes : Ouais, il a raison !
Nicolas : Et si on appelait cette opération… Opération cercle de la liberté !
Clotaire : Pourquoi cercle ?
Nicolas : Parce que ça a la forme d’un ballon, mais sans le dire. Parce que si on dit ballon de la liberté, ce serait plus secret. Tout le
monde comprendrait de quoi on parle !
Geoffroy : Ça, c’est bien vu !
Les enfants : Au cercle de la liberté !
Alceste : Et au fait, de quoi ça peut bien avoir envie une maîtresse ?
Dans la rue, 1 (4’57) :
Pensée de Nicolas : Je ne connais rien aux filles moi. Va falloir être habile !
Marie-Edwige : Ah, salut Nicolas ! Ça va ?
Nicolas : Salut Marie-Edwige ! Dis, Marie-Edwige, si jamais ta mère voulait, par hasard, te faire une surprise, je veux dire, un
cadeau. Tu aimerais quoi ?
Marie-Edwige : Euh…
Nicolas : Qu’est-ce qui te ferait plaisir ?
Marie-Edwige : Mmh, je peux dire ce que je veux ?
Nicolas : Oui !
Marie-Edwige : Ce que je voudrais, ce serait, euh… Ah ! Un poney !
Nicolas : Merci !

F ic he

Prof

Page 5

Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Le petit Nicolas, épisode 1
Transcription du dessin animé
A la maison (5’36) :
Pensée de Nicolas : S’il faut apporter un poney à l’école, on n’est pas prêt de revoir notre ballon.
Maman de Nicolas : Bonsoir mon poussin !
Nicolas : Bonsoir Maman ! Dis, si papa devait te faire une surprise…
Maman de Nicolas : Ton père va me faire une surprise ?
Nicolas : Non !
Maman de Nicolas : Ah ! Je me disais aussi.
Nicolas : Je dis « si ». Si papa t’offrait un cadeau, qu’est-ce qui te ferait vraiment plaisir ?
Maman de Nicolas : Hum…
Nicolas : À part un poney bien sûr !
Maman de Nicolas : (petit rire) Un voyage à Venise.
Nicolas : Hein ! Merci maman ! Je crois que je vais aller me reposer un peu.
Le lendemain, devant l’école, 1 (6’03) :
Geoffroy : Alors, t’ (tu) as apporté combien ?
Nicolas : Euh, douze francs. (= environ 2 €)
Alceste : Moi, huit.
Eudes : Et moi, dix francs.
Clotaire : Moi aussi !
Agnan : Ça fait quarante francs en tout !
Geoffroy : Bon, ben avec moi ça fait quatre-vingt-dix francs !
Les enfants : Oh, tout ça !
Geoffroy : Euh, je vous rassure les copains, c’est quand même l’argent de poche de deux semaines.
Eudes : Au fait, qu’est-ce qu’il fait là le têtard ?
Agnan : Je vous préviens : si vous m’éjectez, je dis tout au bouillon sur l’opération « cercle de la liberté ».
Geoffroy : Ça va, tu peux rester ! Bon alors, c’est quoi vos idées de cadeau ?
Alceste : Une boîte de bonbons ou un grand sachet de pains au chocolat.
Geoffroy : Mon père a offert un manteau de fourrure à ma mère et elle était super contente !
Nicolas : C’est une bonne idée, mais on va avoir du mal à le faire passer sous le nez du bouillon.
Geoffroy : C’est vrai t’ (tu) as raison.
Agnan : Et si on lui offrait un livre, plutôt ?
Eudes : Oh l’autre ! Un livre ! Quel fayot ! Ha ha ha !
Les enfants : Ha, ha ,ha !
Nicolas : Pourquoi pas un stylo ?
Clotaire : Oh non, ça me ferait mal de me payer des zéros avec un stylo que j’aurais acheté ! Je préfère encore les petits pains au chocolat.
Geoffroy : Bon, on n’a qu’à aller au magasin de la rue Charlemagne. Ils ont des choses terribles. On trouvera sûrement quelque chose de bien.
Alceste : On pourra passer à la boulangerie d’abord ?
Geoffroy : D’accord, rendez-vous ici après l’école.
Les enfants : « Au cercle de la liberté ! », ouais ! ha ha ha…
Dans la classe, 2 (7’18) :
La maîtresse : Silence, je vous prie !
Devant le magasin (7’42) :
Alceste : C’est extraordinaire !
Nicolas : Regardez, une carafe comme celle qu’on n’utilise pas à la maison.
Eudes : Eh ! Regardez un peu le drôle de type en slip qui essaye d’arrêter deux chevaux !
Clotaire : Et là, la femme qui tire à l’arc, elle (n’) a pas de soutien-gorge !
Les enfants (sauf Agnan) : Ha ha ha !
Agnan : C’est Artémis la grande déesse grecque de la chasse.
Eudes : Ouais, ben c’est une sacrée coquine celle-là !
Le vendeur : Allons, allons ! Qu’est-ce que vous faites là ? Ce n’est pas un endroit pour s’amuser ici !
Alceste : On n’est pas venu pour rigoler ! On est venu pour acheter un cadeau.
Nicolas : Pour notre maîtresse.
Geoffroy : Et on a quatre-vingt-dix francs !
Le vendeur : Bon. Alors ça va ! Mais on ne touche à rien surtout. Je vais voir ce que je peux vous trouver.
Clotaire : Moi, je trouve que c’est bien les chevaux.
Nicolas : Waouh ! On a l’impression qu’ils sont vrais. J’ (je n’) ai jamais rien vu d’aussi beau, même à la foire au stand de tir!
Le vendeur : Les deux font exactement quatre-vingts francs.
Agnan : C’est moins que ce que nous voulions.
Clotaire : Moi, je préfère les chevaux !
Eudes : S’il vous plaît, monsieur ! C’est combien la femme toute nue qui tire à l’arc en vitrine ?
Le vendeur : Ça suffit ! Vous les prenez, oui ou non ?

F ic he

Prof

Page 6

Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Le petit Nicolas, épisode 1
Transcription du dessin animé
Dans la rue, 2 (8’39) :
Clotaire : Tu pourrais m’en donner une au moins !
Geoffroy : Oh, arrête ! C’est fragile !
Clotaire : Mais pourquoi c’est toi qui les aurais, d’abord ?
Geoffroy : Parce que c’est moi qui ai mis le plus d’argent !
Agnan : Et moi, je suis le premier de la classe ! C’est à moi de les donner à la maîtresse !
Eudes : T’es qu’un chouchou toi ! Pas touche !
Agnan : Lâche ça espèce de brute sans cervelle !… Ah, ah !
Alceste : Oh, non !
Eudes : Regarde ce que t’ (tu) as fait !
Alceste : Attends, tu vas voir !
Agnan : Ah ah ah…
Geoffroy : Arrêtez ! Mais arrêtez-vous… Ah !
Nicolas : Oh… Non !
Clotaire : Ouais !
Les enfants : Ouais !
Tu l’as eu !

Le surlendemain devant l’école (9’22) :
Geoffroy : Mais qu’est-ce qu’il fiche ? On va bientôt rentrer en classe.
Eudes : Clotaire c’est le roi des poissards. Il (ne) fallait pas lui laisser la statuette !
Alceste : Le v’là (voilà)
Clotaire : J’ai mis deux heures pour venir. J’ai même pas pris de petit-déjeuner !
Alceste : Oh, pauvre Clotaire !
Clotaire : En plus, j’ai pas dormi. J’avais peur qu’elle tombe de la table de nuit !
Eudes : T’as fait du bon boulot !
Agnan : On savait bien que tu y arriverais !
Nicolas : Oh les gars, y a un petit problème !
Clotaire : Hein ! Oh, non !
Nicolas : Il va falloir faire diversion.
Clotaire : Faire quoi ?
Nicolas : Ben, pour que tu puisses passer ?
Eudes : D’ac ! Agnan et moi on se dévoue sur ce coup-là ! On va se sacrifier pour que vous puissiez passer.
Agnan : Eh ! Mais moi je refuse.
Les autres enfants : Merci Agnan !
Agnan : Au secours, au secours ! À l’aide !
M. Dubon : Ça suffit ici !
Les autres enfants : Ha ha ha…

Dans la classe, 3 (10’19) :
Geoffroy : Le cercle de la liberté est à l’abri !
Nicolas : Je suis drôlement content pour Clotaire. Mais je suis drôlement jaloux aussi parce que quand Clotaire lui donnera la statue,
la maîtresse l’embrassera sûrement et elle est drôlement jolie la maîtresse. Oui, drôlement jolie ! Surtout quand elle est en colère !
La maîtresse : Clotaire, réveille-toi ! Non, mais c’est pas possible ! Qu’est-ce que tu fais la nuit pour être si fatigué ?
Clotaire : Hein ? Mais c’était parce que… pour…
La maîtresse : Qu’est-ce que tu caches dans ton pupitre ?
Nicolas et Alceste : Oh !
La maîtresse : Hein !
Clotaire : C’est, c’est une statue ! Une statue scoute pour…
La maîtresse : Donne-moi ça ! Je vous ai déjà interdit d’apporter ce genre d’horreur à l’école ! Je confisque cette cochonnerie jusqu’à la
fin de la classe. Tu auras un nouveau zéro.
Agnan : Là, ça fait quatorze !
Les autres enfants : Hum !
Agnan : Ben, quoi ?

F ic he

Prof

Page 7

Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Le petit Nicolas, épisode 1
Transcription du dessin animé
Dans la cour (11’14) :
Eudes : C’est vraiment trop injuste !
Nicolas : Peut-être que pour son zéro, Clotaire pourrait le garder ?
Geoffroy : Si tu veux ! Moi, j’ai perdu le goût de vivre !
Le bouillon : Hep, vous là ! Vous croyez que je n’ai pas vu votre petit manège ? Qu’est-ce que tu caches là-dessous ?
Eudes : Euh, s’il vous plaît monsieur le bouill…, Monsieur Dubon.
M. Dubon : Donne-moi ça tout de suite !
Clotaire : On (ne) voulait pas monsieur, c’était une surprise !
Nicolas : Pour vous !
M. Dubon : Euh !
Geoffroy : On a tous économisé !
Clotaire : Pour la fête des pères !
Eudes : Parce que pour nous vous êtes un peu un deuxième père !
Nicolas : Comme un chef scout !
M. Dubon : Il est vraiment magnifique ! C’est de loin le plus beau cadeau qu’on m’ait jamais fait les enfants. Merci beaucoup !
Nicolas : Héhé
Geoffroy : Alors, vous nous rendrez un jour notre ballon ?
M. Dubon : J’aurais bien aimé, les garçons. Mais je l’ai donné à votre maîtresse. Elle avait l’intention de vous le rendre aujourd’hui mais
elle m’a dit que vous aviez vraiment dépassé les bornes en classe. Alors, hein, qu’est-ce que je peux faire ?
Tous les enfants : Oh ! là, là !

F ic he

Prof

Page 8

Le petit Nicolas, épisode 1 : le cadeau empoisonné. Fiche réalisée par Catherine Adam, France et Guusje Groenen, Pays-Bas. Dessins : Julien Mongellaz, France. Mars 2011

Intereses relacionados