Está en la página 1de 16
CHEVALIERS ET NO) BD). SIS ee DION LO) AND NC eet De Rome a Byzance OsprEY epee Directour de Ja publication Juan Maria Mai Ceardination éditoriale Juan Ramén Azaola, Jean-Francois Bueno ‘Assstantes dedition Pilar Rodriguez, Marie-Noélle Filipic cc ‘Max Mandrin Traduction Antoine Bourguilleau Correction Marie-Laure Baruteau, Genevieve Naud Coordination de production? Rolando Dias Conception et maquette Beagle Editions, Digraf Photacamposition FCM Trprime par Graficas Almudena (© pour laprésente edition DelPrado Editeuss, EURL, 2005, 4,rue de Rome. 75008 Parc Extrait de: Romano-Byzantine Armies, 4-9» centuries par David Nicole © 1992 Osprey Publishing Led llstrations: pp. 5,8, 9, 13, Angus McBride ; 1.7, Christa Hook: p11, Gery Embleton Conseil historique : David Nicolle (© 2005, Osprey Publishing Limited, tous droits réserves pour les textes et les iustrations, ISBN 28449-2068 impr en Espagne Demande x mach de cura deo ent ‘tga oe Glos Sco Keen Ae “Gere unm snere win arom rene me Sandee crn on se ser de nmr sev enrsaea bprecson aceon Uinded Zoom rors re davon pr re ke Ge 6m cope deb de Se pute oman sreoch scsinten " POUR TOUS HENSEGNENENTS Idomstens Peart Boormes ou are 06 2550463 hr ngo IS El Poul Suef BelaeOSH05 61727073 Iarstens DRaass excuterert rs an mate ‘harder ipo prose 0381727617 Tew er tn iy, wb ee pore ron eos Oe Sane es neers crm ft Se dorage neta conte sex oe ee ageta Saianrs ovcnmract ga me rt. epost fiequ cu eetne oe forte. eton reese oetae eva nimpate Go pert “cori ie ae oa Leitesrereene echt de oer soc ce cm posrede&eoleton evo dept sorb de ramet are amp Sev ders oh tiger cu cone vesert feoget Gurl ie {Dt les conponns ser arms Songer sere Terlce pr dates decal et Seteetomiies Ces (Soper einer iter xem cou ae po. {tle appar premotor ar Ice de cease Srcodrtmet none VALIERS ET SOLL DU MOYEN AG LAN DE L°HUVRE (Cheval o Soldat du Moyen Age est constinué de 80 muméros hebdomadkaires;chacun est composé des éléments suivants 1 Ue fegine requteenenie! eels for aia ca ye ge * Un fasciculeillustré contenant des planches en couleurs dont sinspire la figurine, ainsi qu une rigoureuse documentation sur son environnement historique. Ventes/Difasion Le prix de vente d'un numéro est de 1095 € Dans ce prix de vente sont inclu, Pune part le prix du fascicule seul (240 €) tle prix de la figurine (835 €).A tte exceptionnel, ke {5 € et ech du numéro 8 de 695 €. La figurine ne peut étre ris du numéro I est de cendue séparément. En France: En Belgique : MIP aM . ZL. de Chesnes, 55 ba de la Noirée 1, me de la Petite fhe {38070 Saint Quentin Fallvier 1070 Bruxelles Tel 04748914 14 Tel : (02) 525 14 11 Fax: 0474944191 Fax: (02) 520 12.29 DISTREMEDIAS EnSuisse: 1 bis, avenue de Larriew Naville Prese BP 736i 38, avenue Vibert 31036 Toulouse Cedex 1 Tel :05 61 727617 Fax: 05 61 72 76.28, Carouge (022) 508 04 44 + (022) 308 04 29 Vente av mero Apis paruion, les mameros de ete cailecton peanent ve ctmmandés pr coreypondnee au prix normal dd 10.85 € + fais devo 2.0 € pou ke premier fasciule t 140 € pour les ssa). Indique os nom ‘téoom ct adres, ans que ls mumérs qu vous diez obtenJoigns un chéque eorespondan votre ‘comamande onde de Delpado iiceus et envoyer le tout Fades iniquéecidesons (Vente eserée la France métroptiaine dal iit des sch isponibes) Aonnements/Vent par onesponiance Si ous rere recetcic vs exemplanes cher vous, ows ae apes de vous abonnet. Vous power sit ous phone sot nous erie Fares iessous France, Begigue et Suis DISTRI ABONNEMENTS 1s avenue de Larew Bp T 1035 Touloase Cdex | -France France Tel; 08 263046 8- Numéro Indigo (0.15 8 mine) Sheet Begque Tel: (0088) 05 Fax: (0085) 0561 70 ‘Unsock eanccasnumézen era dipole prune duce de 6 mois copter de a dated dernier envi La figurine ine nes psu jet. Ne convient pac un enfant e moins de a, De RoE A BYZANCE LES ARMEES ROMANO-BYZANTINES, IV'-IX? SIECLES chute ide nom! es pour expliq de l'Empire romain, le dé ire de Rome est plus claire- ment identifiable. Les frontiéres terrestres de l’Empire étaient bien souvent artificielles, notamment en Europe de l'Ouest. Si les foréts et Jes montagnes forment des barriéres naturelles, les riviéres sont davan- tage des voies de communication que des obstacles. La plupart des fron- tiéres romaines s'apparentent a des zones plutot qu’a des lignes bien dé- finies, celles-ci formant autant de points de contact entre les peuples. Dés le milieu du n* siécle, la moitié orientale de ! Empire romain est, globalement, économiquement et peut-étre militairement, plus puissante que la partic occidentale. A l'Est, les réformes militaires sins pirent davantage de la tradition hellénistique que des conceptions ro- maines. Certaines reflerent méme des influences extérienres, iraniennes ou germaniques. Au méme moment, importance de certains peuples frontaliers va en grandissant. Les frontiéres ne sont plus étanches et Par- ‘mée romaine doit s'appuyer sur une série de fortes garnisons, soutenuies par des armées d’élite tres mobiles. Le systeme fonctionne durant plu- sieurs décennies. Mais l'ampleur des zones & surveiller oblige & répartir les troupes d'élite sur de vastes territoires, ce qui contribue a affaiblir le pouvoir central impérial. De plus, les Romains ne parviennent pas a s'as- surer une supériorité décisive en cavalerie, tandis que les troupes affec- tées aux garnisons déclinent en qualité. Le corps des officiers de l'armée romaine tardive est souvent motivé par des ambitions politiques, alors que la majorité des troupes vient des ions frontaligres : Germanie, Bretagne (I'actuelle Angleterre) et Da nube, Parallélement, le centre de I'Empire est démilitarisé. La conscription rencontre également de gros problémes, les hommes se mutilant parfois pour éviter d’étre appelés. La discipline est théoriquement sévére, mais les troupes de qualités sont si précieuses que les punitions sont rarement exécutées. II n'est pas étonnant que les autorités recherchent alors des soldats un peu partout. Des cavaliers sarmates, de langue iranienne et issus des steppes de Russie, sont en- voyés aux quatre coins de I'Empire, y compris en Bretagne, Les Goths sont les plus répandus, certains stationnant jusque dans la péninsule Arabique. Bientt, Empire engage des unités de foederati, des troupes de « barbares » servant sous leurs propres chefs. De tous les éléments hétérogénes qui sont ainsi agrégés a 'armée impériale, les Germain forment élément central jusquau vit siéele, Ainsi, les forces romaines tardives différent tant par l'organisation que par les effectifs des anciennes armées romaines. Les troupes fron- talidres (les fimitanii) sont classiquement constituées de cavaliers, de fantassins et d’auxiliaires. Toutefois, elles forment des unités bien plus petites que les anciennes légions et s‘intégrent bient6t dans les sociétés locales. Les véritables armées (comidatenses) ticnnent garnison dans les grandes villes LA FIN DE UARMEE ROMAINE D'OCCIDENT Alla mort de l'empereur Théodose 9-395), Empire romain est officiellement scindé en deux, la partie orientale de langue grecque Statue colossale d'un empereur chratien, probable ment Valentinion 1, demier grand souverain d'Occident (264-375), Saint-Sépulcre, Barletta (ali)